Ant-Man et la Guêpe : doit-on remercier Spielberg pour l'une des bonnes surprises du film ?

Prescilia Correnti | 9 juillet 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Prescilia Correnti | 9 juillet 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Le cinéaste de renom a largement recommandé un élément majeur du film. Est-ce qu’au final c’est à lui qu’on doit moultes remerciements pour ce choix ?

Ant-Man et la Guêpe est déjà le 20e film franchisé Marvel. Si le film est déjà sorti depuis une semaine aux Etats-Unis en devenant le leader du box-office, le long-métrage de Peyton Reed ne sortira dans nos contrées françaises que le 18 juillet prochain. Bien que le film marvélien ne soit pas non plus le blockbuster super-héroïque de l’année, du moins pas autant qu'Avengers : Infinity War a pu l’êtreKevin Feige et les studios ont misé toute leur campagne autour du lien qui relie Ant-Man et la Guêpe à Infinity War, ainsi qu’autour de la grande méchante de l’opus.

 

photo, Hannah John-KamenDes femmes en antagonistes dans le MCU, ça ne court pas trop les rues

 

Il faut dire que depuis Thor : Ragnarok et la superbe Hela (Cate Blanchett), on n’avait quasiment jamais vu un antagoniste féminin défier nos super-héros. Il y avait bien Nebula, sœur d’adoption de Gamora dans Les Gardiens de la Galaxie, mais rien de bien fou. Fort heureusement, Ant-Man et la Guêpe rebascule la balance des genres et livre une méchante charismatique sous les traits d’Hannah John-Kamen.

Un choix pas si anodin, qui non seulement est réussi malgré les grandes limites du film (notre critique par ici), mais qui de surcroît a été recommandé par Steven Spielberg, rien que ça. Ce dernier, qui avait déjà travaillé avec l’actrice dans Ready Player One, avait tellement été impressionné par sa prestation qu’il a décidé d’écrire une lettre au réalisateur, Peyton Reed, afin de pistonner l’actrice.

Dans une interview avec le Los Angeles Times, le cinéaste d’Ant-Man et la Guêpe a dévoilé le contenu de cette lettre :

 

photo, Walton GogginsMoi aussi je voulais une lettre

 

"Cher Peyton, je suis heureux de savoir que vous préparez le film et je voulais juste vous dire un petit mot concernant Hannah. J’ai travaillé avec elle, et elle était extraordinaire. Signé Steven Spielberg."

Cette recommandation haut placée a très vite fait d’arriver aux oreilles de la principale intéressée qui a réagi, elle aussi sur le Los Angeles Times :

"Avoir une lettre de Steven Spielberg, est vraiment merveilleux. C’est un honneur."

Du coup, si jamais vous avez apprécié The Ghost, sachez que ce n’est pas pour rien et qu’il faudra désormais remercier tonton Steven. Ant-Man et la Guêpe sortira en France le 18 juillet prochain, fort heureusement pour lui, après la Coupe du monde de football. Le film aura peut-être alors une chance de percer.

 

Affiche

Tout savoir sur Ant-Man et la Guêpe

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Chris
10/07/2018 à 00:00

Et voilà c'est parti, tous les fans de Spielberg vont plus se tenir.... triste époque, elle à un rôle de 10min dans son dernier très mauvais film, il écrit un mot de 2 lignes apparement pour l'aider et du coup ça fait de Spielberg le sauveur du très moyen Ant-man 2. On en lit des bêtises sur les sites censés parler de cinéma.

popol
09/07/2018 à 22:26

Ils sont probablement dans la même boite qui fourmille d'agents et de directeurs de casting.

Cervo
09/07/2018 à 18:57

ce qu'il y a d'amusant avec le bashing sur RPO, c'est que ses auteurs sont incapables d'ôter les filtres qu'ils portent.

Donc, là, on compare un personnage à part entière de BR2049, écrit avec le cul, stéréotype total de la cold bitch comme on le voit depuis 20 ans, totalement inutile dans le récit, présent pendant plus de 15 minutes, avec un micro-rôle dans RPO, immédiatement identifiable.

Hannah John-Kamen est présente peut-être deux minutes dans RPO, à tout péter. Elle n'a littéralement, aucun rôle, c'est un méchant générique. Vous vous en rappelez justement parce qu'il est très finement écrit et super bien balancé (pour un micro rôle, justement) et n'a comme unique intérêt que coller une personnalité aux côtés de Nolan qui souligne combien un élément lui échappe totalement : la ludicité (d'où son patronyme qui signifie littéralement "déconnecté").

Faut quand même être une tanche de l'espace pour comparer le nanar de Villeneuve au Spielberg et oser mettre en regard un micro rôle en mode quasi-figuration (mécha godzilla apparaît plus longtemps à l'écran) et un des personnages de BR 2049, vu 2 milliards de fois chez tous les péteux qui veulent faire "un personnage féminin fort" (lolilol)

nicotine
09/07/2018 à 17:16

@Coco Rico Ah je ne savais pas que le tournage de RPO ! Après je n'accusait pas spécialement de plagiait, et du coup mon ressenti ne change pas, je trouve beaucoup de similitudes entre les deux personnages, mais contrairement a toi, en mieu dans Blade Runner.
Et c'est drôle parce que je n'ai pas aimé le film Blade Runner, mais les seules choses que j'en retiens de bien sont Joy et Luv. J'ai trouvé le personnage beaucoup plus crédible et mieux joué que celui de Hannah, qui m'a achevée avec la gifle finale avec bruitage en mode cartoon.
Mais comme j'ai réellement trouvé l'ensemble du film (RPO) affligeant, mon avis doit-être biaisé ^^

Qualopec
09/07/2018 à 17:11

@Coco Rico

Tu m'as presque ôté les mots de la bouche...
Précision : RPO tourné entre juillet et septembre 2016, et BR2049... entre juillet et novembre. Tournages parallèles, donc.

Cela dit pour le reste, c'est un avis... Le perso de Luv (qui n'est jamais une assistante mignonne : ça c'est sa couverture au premier abord, ça me semble très simple) m'a bien plus intéressé que la traqueuse anonyme et accessoire de RPO (se tenir à un mot qui la définit = simplicité et unidimensionalité extrême pour moi).

@nicotine

Spielberg a très bien pu trouver l'actrice douée, au-delà de ce qu'on en voit dans le film. Il ne dit pas que sa prestation dans RPO est géniale, mais que elle, est super. Nuance ;)

Coco Rico
09/07/2018 à 17:04

@nicotine
Difficile de "copier-coller" blade runner 2049 alors que le tournage de RPO était clôturé bien avant.
Dans RPO, le personnage est une traqueuse et s'y tient du début à la fin.
Dans B-R 2049, Luv est tantôt une jolie assistante, tantôt une sorte de Jason Statham bien ridicule, sortant des high kick et du krav-maga de sa poche l'air de rien.
Mon cerveau avait déjà lâché prise devant le film mais alors cette scène de baston finale dans la flotte...J'ai cru être téléporté dans une bonne série B (voir Z) Italienne des années 80!

nicotine
09/07/2018 à 16:25

C'est marrant parce que j'ai trouvé son personnage absolument pitoyable dans Ready Player One. Look et rôle copié sur l'antagoniste de Blade Runner 2049 mais en version cheap.
Je ne blâme pas l'actrice, plutôt la direction de Spielberg, car j'ai trouvé a peu près tous les acteurs aussi mauvais sur RPO, et que j'ai trouvé Hannah plutôt pas mauvaise les 4 secondes ou elle apparaît dans Tomb Raider. Mais du coup je trouve ça un comble que Spielberg ait été ébloui par sa prestation ^^

votre commentaire