Star Wars : Rian Johnson aurait bien changé les plans prévus pour les parents de Rey

La Rédaction | 5 avril 2018
La Rédaction | 5 avril 2018

J.J. Abrams avait en tête une autre histoire pour Rey dans Les Derniers Jedi, suite du Réveil de la Force.

Star Wars : Les Derniers Jedi a rapporté plus d'1,3 milliard au box-office, contre 2 pour Le Réveil de la Force, et créé un raz-de-marée chez une partie du public, qui n'a pas digéré la tournure prise par la saga sous la houlette de Rian Johnson. Hier adulé pour Looper, le cinéaste est ainsi devenu en quelques semaines un punching ball à la manière de J.J. Abrams à l'époque du Réveil de la Force et George Lucas avec sa prélogie tant décriée.

Les questions fusent donc dans tous les sens, et la sortie du film en Blu-ray et DVD ce mois-ci a notamment permis de relancer la conversation. C'est dans un podcast Josh Horowitz's Happy Sad que Simon Pegg a lui aussi rejoint la conversation : l'acteur actuellement à l'affiche de Ready Player One a abordé la grande question des parents de Rey, l'héroïne incarnée par Daisy Ridley.

Et l'ami de J.J. Abrams, qui a interprété l'alien Unkar Plutt dans l'épisode VII et apporté son aide à l'écriture du scénario, confirme plus ou moins l'une des théories et craintes qui hante les fans.

 

Photo SImon Pegg, Sophia BoutellaSimon Pegg dans Star Trek Sans limites

 

"Je sais ce que J.J. avait en gros l'intention de faire, ou du moins ce qui était un peu discuté. Je pense que ça a un peu été défait dans Les Derniers Jedi. Je ne sais pas. Je ne sais pas ! Je pense qu'Unkar Plutt est le vrai père de Rey. (...) Il y avait des discussions sur l'idée d'avoir une lignée de Rey qui a du sens. Mais honnêtement je ne sais pas, et je ne sais pas si quelqu'un sait".

Si beaucoup de spectateurs craignaient que Rey soit la fille de Luke Skywalker après Le Réveil de la Force, dans une pirouette trop évidente et paresseuse, l'idée qu'elle n'ait que des parents normaux a fortement déplu à certains dans Les Derniers Jedi

L'acteur et scénariste britannique ne se mouille finalement pas trop, probablement conscient qu'il pourrait charger Rian Johnson, mais difficile de ne pas voir là une énième confirmation que la nouvelle trilogie Star Wars a seulement été écrite dans les très grandes lignes. La réalité est d'ailleurs encore floue : Simon Pegg a affirmé que J.J. Abrams n'avait pas réellement donné ses idées pour l'épisode VIII, tandis que Daisy Ridley a déclaré que Rian Johnson avait totalement réécrit le film malgré les traitements d'Abrams pour les deux suites.

 

Photo Daisy Ridley, Mark HamillRey et son pas papa

 

Dans tous les cas, Simon Pegg rejoint Mark Hamill sur son ressenti vis-à-vis de la franchise Star Wars. Si l'interprète de Luke Skywalker estime qu'il y avait trop de films pour le bien de la saga, l'acteur de Shaun of the Dead explique :

"Le Réveil de la Force était comme un rêve d'enfance devenant réel. J'ai eu l'impression d'un malaise post-orgasmique. Maintenant je suis genre, 'il y a un film Solo ?'. Je ne pense pas que ce soit encore pour moi. Pas que je sois au-dessus de ça, c'est pour d'autres gens. Que la Force soit avec eux".

Star Wars Episode IX de J.J. Abrams sortira en décembre 2019. D'ici là, il y aura Solo : A Star Wars Story le 23 mai. 

  

Photo

Tout savoir sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Baneath88
07/04/2018 à 23:51

Vraisemblablement, on ne saura pas ce qui était "prévu" initialement avant quelques années (une fois que l'épisode 9 sera sorti). J.J Abrams et Lawrence Kasdan avaient peut être posé une filiation avec un personnage historique. Une grosse erreur à mon goût, doublée d'un absence d'audace. Que Rey ne soit la fille de "personne" me semblait être la meilleure réponse. Le problème de l'épisode VIII, c'est qu'il y répond au bout d'une heure et demie et d'une façon assez sommaire. J'aurais trouvé cette révélation plus percutante si elle était survenue avec Luke pendant la formation de Rey. J'espère que l'épisode IX ne cherchera pas à apaiser la "douleur" de certains. Si chaque volet à sa propre histoire, alors autant enfoncer le clou et aller de l'avant.

Brooklyn
05/04/2018 à 19:14

Je trouve que star Wars est de mieux en mieux

Arnaud
05/04/2018 à 16:46

En meme temps ca a ete dit tres tot que les scenarios des episodes s'ecrivaient au fur et a mesure, qu'aucune histoire generale etalée sur les trois films n'a ete ecrite

Je suis sur qu'Abrams pensait faire autre chose avec les parents de Rey, probablement reservait un autre sort a Snoke, et tres possible que pour Luke la fin soit differente egalement

Apres perso, faire des parents de Rey des trous de balle de base me va parfaitement et je trouve ca bien plus couillu que d'en faire, encore, une fille Skywalker
Par contre petite-fille de Kenobi, j'adore l'idée !!!

corleone
05/04/2018 à 14:19

J'en appelle au boycott en bonne et due forme de cette saga en commençant par Solo très prochainement, ce n'est que de cette manière qu'on pourra se faire entendre ça sert à rien de pleurnicher derrière le clavier, ces requins se foutent de vos gueules tant qu'ils ont des sous. Si comme moi vous pensez que cette saga mérite d'être entre de meilleures mains ou changer d'orientation, une seule solution: BOYCOTT.

Rildo
05/04/2018 à 13:31

L'univers star wars depuis son rachat c'est devenu assez moyen, j'avais adoré la prélogie mais le remake du 4 par JJ abrams m'avait déçu. Il s'en est suivi un épisode très dispensable avec rogue one ou les scénaristes ont fait de leur mieux pour rendre intéressant un pitch de départ sans grande saveur, le vol des documents secrets... Puis nous voila avec un film encore plus polémique qui confirme que personne n'avait de vrais plans sur cet univers stars, c'est pire que le dceu qui lui a changé de plans entre temps. Eux n'en avait tout simplement pas.

Oups
05/04/2018 à 12:42

JJ Abrams savait pour les plans de Rian Johnson. Et sincèrement rien ne l'empêche de faire passer la déclaration de Kylo Ren pour un mensonge qui avait pour but de l'attirer de son côté, où plutôt une question d'interprétation comme le mensonge qu'Obi-Wan dit à Luke sur son père. Là JJ pourra enfin nous expliquer que certes ses parents ne sont personne mais... pas ses grands parents. La force saute parfois une génération dans les règles du canon Disney.


Rey Kenobi. (D'où le spin-off Kenobi certainement prévu pour 2020-2022 après les récentes déclarations de Ewan McGregor et Disney. Spin-off qui nous expliquerait son éventuelle romance avec une femme sur Tatooine)

Loupiot
05/04/2018 à 12:24

En même temps, en prenant un peu de recul, il est tristement évident que la saga allait prendre une tournure désastreuse artistiquement parlant. A peine le rachat de Lucasfilm annoncé, Disney lançait un calendrier ultra-serré. Démarche capitaliste, c'est logique de vouloir rentabiliser un investissement massif de 4 milliards, leur position d'investisseurs est parfaitement compréhensible.
Dans le cas du "Réveil de la Force": pondre une histoire novatrice, cohérente, riche, réintroduisant les personnages emblématiques de la Trilogie Originale et leur conférer un vrai rôle, en moins de deux ans, sans que ça soit anticipé préalablement, en se séparant de George Lucas et en faisant table rase de l'Univers Étendu, relevait de la mission impossible.
Quand on part sur de telles bases, difficile de se rattraper pour les suites, qui finissent par être écrites au fil de la plume là où les deux premières trilogies avaient été mûrement réfléchies, au moins du point de vue narratif.
Idem pour les spin-offs : les investisseurs insisteront pour mettre en place des mécaniques rentables et bien huilées.
On nous a quand même fait le coup de l'Étoile Noire version miniature dans "Les Derniers Jedi", sans aucune obligation narrative, preuve qu'un cahier des charges délirant est imposé par la production pour une démarche de rentabilité... Au détriment de l'originalité et de la qualité.

Prof. Broom
05/04/2018 à 12:07

Mark Hamill a récemment défendu le fait que l'Episode VIII surprenne les fans et bouleverse leurs attentes :

Why Subverting Expectations Was Incredibly Important To Star Wars: The Jedi, According To Mark Hamill :

"As you go along it's more and more difficult to surprise people. You want to deliver the elements that everyone expects - the action, the adventure, the spectacular sort of special effects, the characters, and the humor, which I think is very important. Because when I read the original Star Wars I thought it was hilarious. I mean, robots arguing over whose fault it is? It was absurd in a delightful way. So I think that was Rian's challenge, and I love the unexpected."

Prof. Broom
05/04/2018 à 12:00

On rappelle que JJ Abrams avait lu le scénario de l'Episode VIII avant le tournage et l'avait trouvé très bien, donnant donc son aval pour la résolution à la question des parents de Rey par Rian Johnson.

Puech
05/04/2018 à 12:00

Ils avaient de l'or entre les mains.... ils ont tout niqué. Je ne comprendrai jamais le succès critique presse de ce film (hormis le fait de se faire sucer pendant la séance, je ne vois pas)

votre commentaire