Ready Player One : les premières réactions à chaud sur le nouveau film de Spielberg sont tombées

Mise à jour : 20/05/2018 23:00 - Créé : 12 mars 2018 - La Rédaction
Photo Tye Sheridan
175 réactions

Lors du festival SXSW 2018, une projection surprise de Ready Player One a eu lieu, et les éloges ne se sont pas faits attendre sur Twitter.

Toujours fidèle à sa logique d'enchaîner un film de divertissement après un film plus classique, Steven Spielberg sort très bientôt son nouveau gros blockbuster Ready Player One après Pentagon Papers. Précédé d'une attente positive, le film est censé être une tempête de référence de pop-culture mâtiné d'aventure dans une réalité virtuelle et un futur dystopique, le tout mis en place par le chef d'orchestre du cinéma de divertissement du XXe siècle. Du coup, ça doit être super non ?

En tout cas, d'après le public de la projection surprise de Ready Player One au SXSW ça l'est. De quoi largement faire oublier l'échec de Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne et les affreux Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal et Le BGG - Le Bon Gros Géant, malgré quelques voix discordantes. Florilège avant la sortie du film le 28 mars 2018 en France.

 

PhotoPrêts ? Go!

 

"Ready Player One est un classique de Steven Spielberg. Il a les références, les effets spéciaux féroces et la super musique 80's, mais aussi le charme, le coeur, l'humour et une partition fantastique d'Alan Silvestri. Je l'ai adoré tout comme le public du SXSW. Préparez vous !" Erik Davis - Fandango

 

"Ready Player One donne l'impression que Spielberg a regardé une tonne de films de Luc Besson et décidé de faire mieux. En termes de spectacle, c'est le truc le plus stupéfiant qu''il ait fait. Ne sous-estimez jamais Steve."  Eric Kohn - Indiewire

 

 "Ouais, J'AI ADORÉ Ready Player One. C'est le film le plus geek qui ait jamais été fait. Tellement heureux !" Eric Vespe - The Know

 

Photo Olivia CookeLe futuuuuuur.

 

 "Ready Player One est super fun. Ceux qui sont coincés en mode rageux avant la sortie doivent se préparer à être déçus." Scott Weinberg - Nerdist

 

"Spielberg reçoit une standing ovation" Ramin Setoodeh - Variety

 

PhotoL'Oasis

 

"Bon tout le monde se calme, Ready Player One sera en effet le truc le plus énorme du monde" Emily Yoshida - Vulture

 

 "Ready Player One : tellement, mais tellement de film. Parfois un peu too much, mais je n'ai pas arrêté de me dire 'mes gamins vont ADORER.' C'est réjouissant et palpitant pour les gens que c'est censé réjouir et exciter." Brian Tallerico - RogerEbert.com

 

 

Photo Tye SheridanTye Sheridan, qui a bien grandi depuis The Tree Of Life et Mud

 

"Toujours en train de changer d'avis sur Ready Player One mais il est parlant de constater que certains fanboys m'ont déjà gueulé dessus pour ne pas l'avoir couvert d'éloges. C'est exactement ce genre d'attitude contre lequel Ready Player One essaie de lutter." Joanna Robinson - Vanity Fair

 

"Ready Player One : bon dieu j'avais tort sur ce film. C'est un gros tas de fun et un peu l'exact opposé du roman de Cline en termes de qualité. Les références n'étaient pas trop écoeurantes pour moi, mais j'étais tellement près que je n'ai pas pu en saisir tant que cela." Nick Johnston - Vanyaland

 

"Une horreur cacophonique. Ready Player One présente un gros corporate en costume qui exploite la fan culture pour le profit comme son méchant. Cette ironie me donne mal à la tête. Ce n'est pas une lettre d'amour à la pop-culture. C'est une mascarade crasseuse sur la nostalgie, qui n'offre rien de neuf ou de palpitant." Kristy Puchko - SlashFilm

 

Photo

commentaires

souleater34 19/05/2018 à 10:06

"Une horreur cacophonique. Ready Player One présente un gros corporate en costume qui exploite la fan culture pour le profit comme son méchant. Cette ironie me donne mal à la tête. Ce n'est pas une lettre d'amour à la pop-culture. C'est une mascarade crasseuse sur la nostalgie, qui n'offre rien de neuf ou de palpitant." Kristy Puchko - SlashFilm
Je partage tout à fait l'avis de Kristy. Ce film fait tout pour racoler les geeks en présentant un animatic indigeste de deux heures, bourrés de clichés ridicules et joué avec les pieds par des ados peu crédibles. Bref, ce film est d'une bêtise abyssale.

Satan LaTeube 13/03/2018 à 09:33

Tant qu'on fera confiance à tweeter, le monde n'ira pas bien.
Tweeter, où l'arme de communication massive des gogols qui n'ont rien à dire.

LeConcombreMoisi 13/03/2018 à 09:28

Tintin était très mauvais. Spielberg n'avait rien compris à l'univers d'Hergé. ON NE MONTRE PAS DE SANG DANS TINTIN !!! Et Tintin a une tête ronde pas carrée, bordel.

Il sera sans doute plus à l'aise dans l'univers geek. A voir.

boubiedu06 13/03/2018 à 00:44

@actar
Exact Minority report, il va enfin finir offrir le troisième (jamais deux sans trois) film SF après la guerre des mondes et MR. Dommage pour Tom Cruise, néanmoins il s'en sort aussi bien sans Spielberg (oblivion, edge of T).

Je trouve que depuis 2005 et la guerre des mondes (son dernier grand film incontestable) il a connu une époque moins dominatrice et intéréssante.
Le royaume du crâne de cristal c'était osé et dans la parfaite lignée des précédents, l'ensemble était solide avec l'univers Nevada année 50, beaucoup de prises de risques et une succession inoubliables de scènes à l'instar des fourmis, de la course en moto, le hangar ou encore la soucoupe volante. La limite c'est le traitement de la vieillesse et du mariage.
Tintin il a frôlé le chef d'oeuvre, excellente réception critique et public. Il a vraiment apporté quelque chose à l'animation. Le seul problème c'est Tintin. Tintin (Hergé) c'est comme Citizen Kane pour le cinéma.
Ensuite les trois films intimistes (cheval de guerre, pont des espions et the post) je n'ai pas compris. Pourquoi perdre son temps à traiter des sujets et mettre en scène ceci quand on a le talent et la technique de Tonton.
Cela fait plus de 7 ans que j'attend enfin le retour de Spielberg au grand cinéma, au blockbuster (le vrai, celui d'auteur) pour nettoyer tous le système Hollywoodien qui est dans sa pire décennie. Avec cela et le indiana jones ça va être le nettoyage au karsher de toutes les immondices disney, marvel, JJ Abrams, Kathleen Kennedy et la dream team des films de merde.
Je verrais bien un Harisson Ford-indiana jones jeune tout le film grâce aux techniques de rajeunissement (aussi jeune que dans les 2 premiers), ce serais bien le genre à Spielberg. De toute façon c'est la seule solution maintenant c'est un crouton

TinTaMar 12/03/2018 à 22:05

J'espère qu'il y aura une suite.....
"Ready Player Two"
Quand il sortira j'irai le voir et je vous dirai si j'ai aimé... même si tout le monde s'en fout... de mon avis...

Tom 12/03/2018 à 21:32

J'ai egalement lu le livre (en anglais du coup), et c'est mediocre, pas mauvais mais mediocre. En fait le cote virtuel permet tout un tas de deus ex machina, qui rendent le recit trop leger (car finalement tout est possible...). Mais c'est pas desagreable non plus. Je pense qu'en etant plus sombre y a moyen d'obtenir quelque chose de sympa. Mais c'est clairement pas du grand recit.

Actar 12/03/2018 à 20:05

Je vénère tonton Spielberg mais en effet son BGG c'était juste pas possible. Ce fim va encore une fois redynamiter son style comme à la grande époque de Minority report.

Simon Riaux - Rédaction 12/03/2018 à 19:20

@Alan Smithee

On est quelques uns à l'avoir lu à la rédac, dont bibi.
Si ce n'est pas le chef d'oeuvre vanté ici et là, c'est très, très loin d'être une horreur. Texte sympathique, à lire de préférence en anglais.

Très vif, très créatif, extrêmement malin dans sa critique de l'usage fait par les producteurs de contenu mainstream de la culture populaire et de l'économie de la nostalgie.

C'est pas du K. Dick mais c'est un super page-turner.

@mikegiver
On ne croit que ce qu'on voit, donc on ne fait pas "confiance" à ces avis, on les relaie. En revanche, ils sont par définition un peu différent puisque le film a été diffusé pendant un festival, c'est à dire à un public par définition beaucoup moins aisé à contrôler que celui d'une avant-première à Los Angeles ou New York.
Ce qui ne fait évidemment pas de ces critiques à chaud des paroles d'évangile.

Syarus 12/03/2018 à 16:33

@Alan Smithee :
J'ai lu le bouquin et il est génial. C'est une vraie histoire d'aventure avec des références geek très biens incorporées, avec une jolie critique sur la réalité virtuelle et sur les corporations du genre Google qui veulent dominer internet. Pour moi, si Spielberg a adapté fidèlement le bouquin c'est gagné pour avoir un très bon film !

mikegyver 12/03/2018 à 16:19

en quoi c'est different des avis critique sur les films marvel ? vu que vous chiez sur les avis marvel, pourquoi croire ces avis d'une mievrerie guimauvesque ?

tout le monde il est beau, tout le monde il est content, le film est genial, bon ben on verra sur place (ou pas)

et niveau marketing ca vous choque pas ? au restau indisgestion, non pas de nourriture mais de la BA qui tournait sur les ecrans en boucle. Pareil en matant un match de foot dis donc.

Plus

votre commentaire