Ça : découvrez toutes les scènes coupées du film d'horreur phénomène

Jacques-Henry Poucave | 19 décembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Jacques-Henry Poucave | 19 décembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Alors que débarque aux USA l’édition vidéo de Ça, on sait enfin ce que contiennent les scènes coupées tant attendues.

Malheureusement, il faudra vous faire une raison, il semble bien que nous n’aurons pas droit à des apparitions inédites de Grippe-Sou, l’abominable monstre de Ça, incarné par Bill Skarsgård. En revanche, nos amis les Loseurs, particulièrement appréciés par le public, auront la part belle dans ces scènes ocupées, que nous devrions retrouver intactes chez nous.

Et il y aura de quoi faire, voici la liste des scènes, supplémentaires ou allongées :

 

Photo , Bill SkarsgårdBill Skarsgard

 

- Alors qu’il récite des textes en hébreu à la synagogue, Stanley se fait sévèrement reprendre par son père (montage plus long d’une séquence déjà présente dans la version cinéma).

- Bill est à table, tandis que son père lit un magazine et que sa mère fait la vaisselle. Bill essaie d’aborder le sujet des vacances estivales, mais sa mère sort de la pièce, bouleversée. Le père explique que Georgie attendait toujours ces vacances avec impatience.

- Juste après sa confrontation avec Grippe-Sou dans la cave de la maison familiale, Bill tombe sur son paternel et l’alerte. Ce dernier descend au sous-sol, mais ne trouve rien de suspect. Pendant ce temps, Henry Bowers fait le mur pour rejoindre ses amis, et aperçoit Mike sur son vélo.

 

PhotoUne édition qui ouvre l'appétit

 

-Les enfants se retrouvent face à la terrible maison de Neibolt Street et s’inquiètent de ne pas parvenir à y pénétrer. Bill pose ses mains sur les épaules de Beverly.

-Un montage étendu de la fuite de la maison de Neibolt Street.

-Durant sa Bar Mitzvah, Stanley donne un discours consacré aux dangers de l’indifférence, qui est l’occasion de voir un montage alterné du quotidien de chaque personnage. Le speech déplaît à l’assemblée, mais Richie l’applaudit.

-Montage étendu du dialogue entre Eddie et la jeune fille qui a écrit loser sur son plâtre, alors qu’il la croise à la pharmacie.

 

PhotoLaissez venir à lui les petits enfants

 

-Tandis que les losers entrent une nouvelle fois dans la maison de Neibolt Street, Henry et ses complices les observent.

-Bill découvre le talkie walkie de son frère, juste avant que Mike soit attaqué par Henry à l’entrée du puit.

-Après avoir dit au-revoir à Bev, Bill rejoint ses parents qui préparent la voiture pour les vacances évoquées plus haut.

Alors, impatients de découvrir ces scènes supplémentaires de Ça ?

 

Photo

Tout savoir sur Ça

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Boddicker
20/12/2017 à 14:09

Faites vous une raison : King se fait systématiquement castrer par le ciné ou la télé, après il y en a qui s'en sortent plus ou moins bien... Pet semetary par exemple... sinon il y eu l'époque Dead zone, Carrie ou Shining ou la combinaison entre King et grand réalisateur à donné naissance à des chef d'œuvres inoxydables mêmes s'ils sont assez librement adaptés.
Cheers :)

Zombie kush
20/12/2017 à 02:14

Entièrement d'accord avec Alicia j'ai ressenti exactement la même chose

Olivier637
19/12/2017 à 20:24

Rien d essentiel a priori. A part la scene de montage alterné qui peut etre chouette.

Il faut se faire une raison sur le film: c est du travail de pro, mais aucun long metrage ne peut retranscrire une folie litteraire comme Ca, 1200 pages qui racontent enormement de choses.

Une serie d une unique saison de 22 episodes de 50 min aurait mieux valu.

west666
19/12/2017 à 15:15

encore une fois je regrette comme je l'avais dit il y a quelques mois qu'il n'y aura aucun uncut de disponible c'est triste parfois les éditeurs psss

cdlt

alexiaaucarré
19/12/2017 à 13:28

Vu hier.
Étant une très grande fan des bouquins et au vu du succès du film j'en attendais beaucoup...trop peut-être.
J'ai particulièrement aimé la scène d'intro (Georgie vs Grippe Sous) qui laissait présager un film ultra fidèle aux livres malheureusement j'ai vite désenchanté.
Trop d'écart par rapport à l'histoire originale, alors bien entendu je sais très bien qu'on ne peut retranscrire une saga telle que IT en live sans laisser des choses de côté mais là ...
Adieux les friches mortes, tout se passe dans les égouts, pourquoi ?
On ne ressent aucune complicité entre les loser, ça se vanne OK mais c'est tout, on ne les voit rien faire à part parler du clown. Dans les livres l'amitié qui les unit est quand même bien mise en avant. Là franchement on se serait cru dans Super 8, on a aucun attachement pour ces héros.
Dans les livres Bowers et sa clique vivent une scène particulièrement folle avec Grippe Sous, dans le film franchement c'est très très light.
Heu... pourquoi avoir changé la fin et certaines apparitions de IT vers les enfants ?
Bref je pourrais en parler longtemps. Je suis déçue. Point barre. Mais c'est très perso, le film a marché c'est qu'il doit pas être si mal que ça !!

Gleem
19/12/2017 à 13:10

Non...

votre commentaire