Chris Hemsworth raconte comment il a failli refuser le rôle de Thor

Christophe Foltzer | 24 octobre 2017
Christophe Foltzer | 24 octobre 2017
Photo Thor SNL
78

Thor : Ragnarok sort donc dans toutes les salles ce mercredi et, si vous avez déjà lu notre critique (garantie sans spoilers), vous savez que le pari est d'ores et déjà réussi.

Sans vouloir minimiser l'apport des différents réalisateurs et des autres comédiens, il faut quand même avouer que Thor doit beaucoup à son interprète Chris Hemsworth. Sans son charisme naturel et son jeu finalement assez nuancé, le personnage n'aurait pas autant marqué les consciences et serait probablement resté le gros beauf bourrin qu'il était dans son premier film solo. Mais à partir du premier Avengers, Thor a enfin pris de l'ampleur, révélant un caractère des plus sympathiques même s'il ne faut pas trop le chercher sur certains trucs. 

 

Thor

 

Tandis que Thor : Ragnarok va encore nous montrer une facette légèrement différente du personnage en nous présentant son aventure la plus cool à ce jour, on se dit que pas mal d'eau a coulé sous les ponts depuis sa première apparition et que, s'il a eu plus de mal à s'imposer qu'un Iron Man par exemple, c'est à présent chose faite, même s'il ne devrait pas tarder à quitter le MCU parce que cela fait quand même bientôt 10 ans qu'Hemsworth tient le marteau.

Le moment est donc tout indiqué pour faire un petit bond dans le passé et apprendre de la bouche du comédien lui-même, au micro du Sydney Morning Herald, qu'il avait, à l'époque, failli refuser le rôle :

 

Photo Chris Hemsworth, Chris Evans

 

"J'étais sur les routes pas loin de Vancouver et je me rappelle très précisément le moment où mon avocat et mon agent m'ont appelé pour me dire que j'avais le rôle. J'ai répondu un truc du genre : "Oh cool. De quoi on parle en fait ?" On m'a dit que c'était pour un rôle de super-héros avec un contrat s'étalant sur six films. Et là on s'est dits que ça faisait quand même beaucoup de films et qu'on devrait peut-être passer notre tour."

Heureusement, il n'en fut rien, le trio a rapidement retrouvé ses esprits et Hemsworth a signé son contrat juteux. Après, on peut comprendre qu'il se soit vraiment posé la question. En effet, à l'époque, en 2009, le MCU n'en était encore qu'à ses balbutiements et si Iron Man avait tout cassé sur son passage, rien ne garantissait que le miracle se produirait une seconde fois. C'était la douce époque où le concept d'univers étendu n'était pas encore la norme et où l'on pouvait encore se permettre de rêver à un seul film plutôt qu'une série programmée sur 10. Ah oui, ma bonne dame, c'était le bon temps. Que voulez-vous...

 

Affiche française

commentaires

Olivier637
24/10/2017 à 19:49

Pas certain pour le "contrat juteux", je crois avoir lu sur EL que son salaire pour le 1er avengers etait initialement de 300'000$. Et que c etait son pote robert downey jr qui en le decouvrant etait alle peter un cable aupres de la prod pour qu on l augmente.

votre commentaire