Alien : Ridley Scott parle du prochain film... qui aurait moins d'aliens et plus de Michael Fassbender

Mise à jour : 24/10/2017 12:53 - Créé : 7 octobre 2017 - Geoffrey Crété
Photo xénomorphe
646 réactions

Ridley Scott compte bien replonger dans l'unviers des xénormorphes, du moins en apparence.

À peine 240 millions au box-office, dont 74 aux Etats-Unis, pour un budget officiel d'une centaine de millions. Alien : Covenant a certainement été une déception financière pour la Fox après un Prometheus qui a rapporté plus de 400 millions en 2012, malgré une note plus salée (un budget d'environ 130 millions). Sans compter la réception très compliquée du film par les fans. De là à parler d'une petite catastrophe, il n'y a qu'un pas.

Fût un temps où Ridley Scott évoquait plusieurs suites pour clore cette pré-saga. Pris dans le tourbillon promo, le cinéaste assurait avoir plusieurs scénarios, imaginant au moins un autre film pour rejoindre l'histoire d'Alien, le huitième passager, voire trois en cas de succès. Il affirmait même tourner un film dès l'été 2018.

 

Photo

Allégorie de la projection de Covenant pour certains fans

 

Depuis, que se passe t-il ? Scott sera sans nul doute interrogé sur le sujet pendant la promo de son nouveau film Tout l'argent du monde, en salles le 27 décembre en France, mais il semble bel et bien lancé pour emballer un nouveau film Alien. Lors d'un podcast avec Empire, le réalisateur a ainsi donné quelques détails : 

« Je pense que l'évolution de l'Alien lui-même est presque terminée, mais ce que j'essayais de faire était de transcender cela, et aller vers une autre histoire, qui serait centrée sur les intelligences artificielles. Le monde que pourrait créer l'intelligence artificielle en tant que leader si il trouve une nouvelle planète. On a d'ailleurs les grandes lignes du prochain film. »

 

Photo Michael Fassbender

David/Walter, le vrai et seul héros des prequels d'Alien

 

Le fan qui pense depuis Prometheus que Ridley Scott est moins intéressé par les xénormorphes que Michael Fassbender mais a continué à surfer sur la popularité de la marque pour raconter son histoire, plutôt que créer un autre univers de science-fiction, ne devrait pas être surpris. Celui qui voyait dans l'héroïne incarnée par Katherine Waterston une copie pas très inspirée de celle de Noomi Rapace au milieu d'humains accessoires, non plus. 

Le message semble en tout cas clair : après avoir tenté d'offrir quelques séquences de xénomorphes dans Alien : Covenant pour séduire le fan et remplir la mission, harponné par le titre et l'affiche qui ont misé sur la marque, Ridley Scott semble prêt à s'envoler vers sa destination finale. Avec Michael Fassbender enfin assumé au cœur de la machine.

 

Photo Katherine Waterston, Ridley Scott

Ridley Scott avec Katherine Waterson sur Covenant

 

Attendu dans Le Bonhomme de neige fin novembre, l'acteur n'a rien d'officiellement programmé une fois X-Men : Dark Phoenix terminé. Les étoiles pourraient donc s'aligner pour un tournage l'été prochain, avec néanmoins quelques questions. La Fox acceptera t-elle de donner à Ridley Scott les moyens de ses ambitions, ou devra t-il redescendre d'un palier ? Le prochain film, s'il se confirme, sera t-il le dernier chaînon manquant entre les prequels et la saga orginale ? Le réalisateur ira t-il jusqu'à utiliser Ellen Ripley et présenter ses parents, ayant même évoqué les effets spéciaux pour rajeunir Sigourney Weaver ?

Beaucoup, beaucoup de questions. Rien d'étonnant néanmoins : celui qui a vu et revu Prometheus et Alien : Covenant est habitué.

 

Photo Michael Fassbender

 Michael Fassbender dans Prometheus

 

commentaires

west666 10/10/2017 à 06:32

Alfred

salut

oui je le redis encore pour moi covenant est le plus mauvais de la saga alien , cela ne regarde que moi , mais celui de jeunet (sans etre le meilleur hein ) est bien plus réussis sur sa longueur , mise a part le xéno humain ok mais j'ai pas trouvé pire que le NEOMORPH de covenant encore plus ridicule !!!!!
Alien 4 est une bonne histoire avec de bons acteur cohérant au moins a la saga jeunet a été capable d'innover une franchise différemment tous en respectant l'aspect ,contrairement a RS sur son covenant qui est parfois un viol a son propre travail .

cdlt

corleone 09/10/2017 à 15:16

ridley scott est gateux et ca se voit ! si prometheus était un bon premier film pour essayer de connecter au alien 1er du nom, alien covenant a tout simplement violer la saga alien tout entière et son travail sur prometheus n'a servi a rien ! le choc, la claque que j'ai pris en découvrant que se "super extra terresstre" alien n'est en fait qu'un délire de labo d'an androide en quête de reconnaissance m'a foutu l'estomac à l'envers ! non mais quel farce !!!!!! nous l'a mettre aussi profond que ca releve du snuff movie donc alien le film ne parle pas d'alien !!! pour moi toute la saga a été violé en une seul scene !!! bravo ridley ! continue dans ton délire masturbatoire avec ton androide !

Natla 09/10/2017 à 14:17

@Alfred

Tu disais juste que Scott en avait "une sacré paire". Ce qui est une manière plus familière de dire qu'il est courageux, il me semble. Parler de lui comme d'un punk évoque aussi une certaine audace, même si ce mot veut tout et rien dire selon les situations et l'emploi.
Après, j'exposais mon point de vue aussi. Notamment par rapport à ce nihilisme dont tu parles.

Etant donné qu'à la base je suis venu te répondre, toi qui répondais à quelqu'un, je ne vais certainement pas te "reprocher" de réagir. C'est la base d'un échange. C'est même super qu'on y arrive encore sans s'insulter vu la violence de certains !

Alfred 09/10/2017 à 14:09

@Natala
J'ai beau me relire mais j'ai jamais utilisé les mots audace et courage.

J'ai écrit : "passionnants malgré leurs défauts", "Ce truc à la Ouroboros est formidablement nihilliste", "Scott est un punk".

J'ai juste rebondi sur ton com' sur la necessité et l'audace, c'est tout. Et oser un petit commentaire.

Mais, parce qu'il y a un mais ; j'ai entendu ton point de vue. Oui ces films aurait du être bien plus que ce qu'ils sont. Et Scott se fout un peu (beaucoup?) de notre gueule. Ok.

Merci à toi, je le refrais plus...

Natla 09/10/2017 à 12:49

@Alfred

Ai-je dit que mon avis était meilleur ou que j'en voulais à quiconque ? Non non, j'ai juste repris ton petit ton moqueur sur Alien 4 en réponse à quelqu'un. Sans être méga sérieux donc, j'ai même repris le petit smiley comme toi.

Et si je prends en compte ta vive réaction notamment sur ce bébé d'Alien 4 : Jeunet (et Whedon dans une certaine mesure) en a une sacrée paire, et ce avant que Scott ne replonge, vu comme son film est détesté et s'éloigne beaucoup de tous les autres épisodes (même les prequels), que ce soit dans le ton ou les couleurs. Il aurait pu faire du consensuel aussi, non ?

Je ne parle pas de violer la saga, briser les canons, tuer mon enfance ou je ne sais quoi. J'évoque simplement en quoi les prequels sont, à mes yeux, moins malins et profonds qu'ils ne se rêvent, et certainement moins extrêmes et noirs que les précédents films.
Et revenir sur les origines avec des prequels, surfer sur marque aussi connue qu'Alien alors que Scott aurait visiblement pu raconter son histoire dans un univers classique de SF... non, vraiment, je ne vois aucune audace ou courage ici.

Alfred 09/10/2017 à 12:40

@Natla
Tout devient très sérieux dès qu'on parle d'Alien et ses suites. Qu'il faudrait classer et hiérarchiser (non mais sans dec le XenoBaby et sa mort ridicule... moi je m'en suit jamais remis). Alors que chaque auteur s'est approprié la créature et a apporté sa modification au mythe. Et je parle pas des deux AVP (Ah, la rencontre entre le plus grand chasseur de l'univers et le prédateur ultime qui se transforme en combat de catch....), des centaines de BD, etc.

Scott qui est à l'origine de la bête propose un truc que tu n'es même pas obligé de considérer comme faisant partie du canon (c'est pas les tables de la loi, hein). C'est effectivement ni nécessaire ni audacieux (encore que s'éloigner du canon et lever le voile, vu ta réaction, et d'autres, réclame quand même une sacré paire, Scott aurait pu faire qqc de beaucoup plus consensuel).

Après certains, ici, y trouvent du plaisir et matière à réflexion. Faut pas leur en vouloir. Leur point de vue n'est ni pire, ni meilleur que le tien.

Natla 09/10/2017 à 11:54

@Alfred

Alien 4 derrière Covenant et son alien qui lève les bras sous la lumière ? M'enfin restons sérieux, on peut ridiculiser comme on veut selon ses goûts ;)

Covenant a, comme Prometheus, une bien belle et ambitieuse note d'intention - la création, la destruction, l'hybris. Mais à mes yeux, ces prequels sont incapables de les assumer jusqu'au bout, de se tenir à une intrigue solide avec des personnages solides, et restent constamment tiraillé entre plusieurs directions (avec en bonus plus d'incohérences dans ces deux films que dans toute la saga réunie je dirais).
Sans compter que l'idée d'une IA qui dépasse son créateur et devient un monstre, un créateur à son tour, c'est peut-être intéressant... mais c'est exploité dans la SF depuis des décennies.
Je ne vois rien de bien fascinant ou punk là-dedans, surtout à l'heure où des tonnes de films se chargent d'éclaircir les parts d'ombres de mythologies cultes, comme si c'était nécessaire et audacieux... je trouve l'idée d'un ennemi sombre, incompréhensible, cauchemardesque par essence, comme une abstraction venue des confins de l'espace, dénuée de sens et de but selon les critères humains (on parle d'une créature nommée "étranger" quand même à la base...), bien plus nihiliste qu'un robot humanoïde qui dépasse ses "parents".

Alfred 09/10/2017 à 11:37

@West666
Covenant derrière Alien 4 et son XenoBaby atroce ? M'enfin restons sérieux tout de même ;)

Après l'argument du box office n'en est pas un. Sinon Fast and Furious est le sommet du septième art...

Après les incohérences, la saga en est bourrées (et la je crois que le pompon est décroché avec Promotheus et son cartographe qui se paume hu, hu).

Quant à l'origine des Aliens, qui sont finalement par ricochet une création des humains, c'est je trouve ce qui fait la force de ses prequels. Ce truc à la Ouroboros est formidablement nihilliste. Nos désirs d'élévation et de créations ne peuvent que nous renvoyer à notre propore destruction. Scott est un putain de punk!.

west666 09/10/2017 à 07:10

re

Peut etre que si RS avait moins pris les fans pour des imbéciles cela aurait changé la donne non ?
Le box office parle tous seul au niveau des revenus encore largement moins que prometheus !!!!ya une anguille sous la roche quelque part non ?

Perso j'ai aimé prometheus et j'ai aussi apprécié a ma manière covenant , mais il a beaucoup d'incohérences pour un réalisateur du premier alien .

Pour moi covenant est regardable mais cela restera le plus mauvais de toute la saga alien , j'ai le droit de le penser ?

Non seulement il a frustré les fans de alien de la première heure par ses incohérences sur les xénos , mais aussi ceux de prometheus par son manque de réponse et d'expédition trop rapide entre les 2 films.( environs 2mn de scène le lien entre les 2 films ) ouaaaa

Après il y a ceux qui trouve covenant parfait tant mieux pour vous mais il est loin d'etre parfait et cela restera le plus mauvais après quand on aime alien on le déguste quand meme voyez je les meme acheter en bd comme quoi .

Mais la pilule restera difficile a avaler et fumante , comme quoi un humanoid a créer les xénos désolé , mais ça tue le mythe .
Un humain incuber en 5 secondes aussi par un facehugger restera dans la contradiction de sa propre oeuvre alien 1979 .

Et j'en passe ......

cordialement

Cyrlight 09/10/2017 à 01:02

Sans parler de bashing sur Ridley Scott, je ne comprends pas comment on a pu passer de Prometheus à Covenant. J'ai adoré Prometheus, en dépit de ses défauts évidents, je l'ai défendu face à ses détracteurs, mais je ne me donnerai jamais cette peine pour Covenant.

La seule chose que ce film m'inspire, c'est de la frustration et un terrible sentiment de gâchis. Je voulais revoir Shaw, je voulais des réponses aux questions laissées en suspens, des informations sur les Ingénieurs... Au lieu de ça, on a du sang, des morts à gogo et des aliens en pagaille.

Le seul point positif de Covenant, c'est David (normal, puisque c'est tout ce qu'on a pu sauver de Prometheus) et toute la philosophie qui en découle. Donc je regarderai le prochain film, parce que le personnage me plaît et que Michael Fassbender est un excellent acteur, mais ça ne change en rien mon avis sur Covenant.

Plus

votre commentaire