La série American Nightmare va subir de très gros changements par rapport aux films

Christophe Foltzer | 16 mai 2017
Christophe Foltzer | 16 mai 2017

Comme toute franchise qui dépasse les espérances de ses producteurs en termes de succès, arrive un moment où American Nightmare risque d'arriver face à un gros mur. Mais comme Jason Blum est malin, il a pensé à tout.

C'est donc maintenant officiel, il n'y aura pas d'American Nightmare 4 avant juillet 2018, du moins pas au cinéma puisque décision a été prise de poursuivre également la Purge à la télévision, sous la forme d'une série que diffusera la chaine SyFy en 2018. Et on se dit que le départ de Frank Grillo ne doit pas être étranger à un tel choix. 

 

American Nightmare 3 : Election

 American Nightmare

Ceci étant, ce sera peut-être pour le mieux puisque cela forcera les créateurs de la saga à se retrousser les manches pour nous proposer un spectacle qui devra obligatoirement être plus vaste et ambitieux que n'importe quel film de la série pour nous obliger à rester collés devant nos écrans à un rythme régulier.

Et, heureusement, il semblerait que Jason Blum a pensé à ce petit détail puisqu'il vient d'annoncer, lors d'une conférence du groupe NBC, que la série American Nightmare prendre quelques libértés avec son concept initial puisqu'elle dépassera largement le cadre étriqué de la nuit de la Purge. Nous aurons donc enfin la chance de découvrir ce qui se passe le reste de l'année puisque la série nous présentera également les 364 autres jours ainsi que les effets de cette terrible loi sur les citoyens. 

On peut donc s'attendre à une construction en crescendo avec comme point d'orgue le début de la Purge, à moins que la série ne se concentre que sur les autres jours et que le massacre reste, lui, bien réservé aux écrans de cinéma. Dans les deux cas, c'est intrigant. 

 

 

Tout savoir sur American Nightmare 3 : Election

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Clay34
17/05/2017 à 08:52

Je pense que ça peut être réussi si la série fait monter la tension entre des protagonistes, installe progressivement des enjeux entre eux, laisse entrevoir des pulsions réfrénées le reste de l'année, jusqu'au jour de la purge.
Du coup, une série plutôt psychologique, dans la veine de ce qui a pu être récemment fait avec big little lies, mais lorgnant peut-être davantage vers le thriller psychologique, voir des protagonistes péter un câble quand ils sont seuls, voir leur violence normalement cachée, et anticiper les scènes de violence (avec l'idée de toujours surprendre le spectateur en sachant dépasser ce qu'il entrevoyait).
Ça nécessite de sacrés scénaristes. NBC a prouvé qu'elle était capable de soutenir un projet de ce genre.

Nigma
16/05/2017 à 14:48

Aucun intérêt !!

Amnorian
16/05/2017 à 10:30

Si c'est réussi ca peut être vraiment très bon, mais comme le dos Jere ca peut être très difficile de monter la tension peu à peu en faisant suivre les audiences.
Prison break avait réussi en son temps....

Jere
16/05/2017 à 10:10

Terriblement casse gueule je trouve...

votre commentaire