The Flash saison 1, épisode 15 : Reverse Flash tombe le masque

Florian Descamps | 21 mars 2015
Florian Descamps | 21 mars 2015

Après quelques semaines de pause méritées, The Flash nous revient en très grande forme et bien décidée à passer à la vitesse supérieure : vengeance, amours et voyages temporels sont au programme de ce 15ème épisode.

 

Joe West en danger

L’événement était marquant, bien qu’un peu oublié : la première épreuve traversée par Barry Allen sous le costume de The Flash était la mise hors d’état de nuire de Clyde Mardon. Premier méta-humain déclaré à Central City, le criminel, magnant avec habilité les effets météorologique, avait tant mis à mal Barry qu’il obligea Joe West à intervenir in extremis, le tuant de deux balles dans le dos. Un souvenir fâcheux qui, à l’instar du frère de Mardon, sert de base à l’épisode de cette semaine.

L’enjeu est simple : fraichement arrivé en ville et décidé à venger la mort de son frère, Mark Mardon (Weather Wizard dans le comics éponyme) entame un jeu de cache-cache survolté avec Joe West, duquel il sort vainqueur. L'intrigue est sommaire, le super-méchant souffre d'un vrai manque de charisme. Mais les qualités sont nombreuses : se concentrant sur le rôle de West au sein du département de police de Central City, elle participe à la réussite de l’épisode grâce à trois idées majeures : la complexification du personnage interpété par Jesse L. Martin d'une part, plus que jamais parfait dans le rôle du policier tiraillé entre son métier et sa famille. Les répercussions des événements sur son entourage d'autre part, que l'on abordera plus tard. Mais surtout, et pour l'une des premières fois dans une sitcom adolescente de grand network, le traitement de l'homosexualité du supérieur hiérarchique de West, extrêmement bien amenée. Révélée suite à un acte héroïque du personnage, sauvant Joe West d'une ultime attaque de Mark Mardon, elle met en lumière un personnage jusqu'ici simple archétype de fond, mais qui révèle un fort potentiel pour l'avenir.

 

Barry et Iris réunis

Depuis l’aveu de ses sentiments à Iris, le situation entre elle est Barry était devenue compliquée. Tantôt en froid, tantôt « trop » proches, elle n’avait d’ailleurs pas tardé à irriter leurs compagnons respectifs, vexant Linda à l’annonce des sentiments de Barry à l’égard d’Iris lorsqu’elle n’attisait pas la jalousie d’Eddie Thawne. Ici, elle connait son paroxysme : Joe West enlevé et elle-même menacée, Iris assume enfin la réciprocité de ces sentiments et les dévoilent à Barry.

Une évolution que l’on aurait voulu accueillir comme il se doit, à coup de « ouf » de soulagement et d’impatience fébrile quant aux réactions d’Eddie Thawne et Linda Park. C’était sans compter sur la série, qui plus ambitieuse que jamais, ne cesse de « gruger » son spectateur pour le plus grand plaisir de ses scénaristes...

 

Les secrets d'Harrisson Wells...

Qu’il est triste d’aborder cette conclusion. Alerté par Joe il y a quelques semaines et conforté dans ce « Out of Time » par Mason Bridges, Cisco se lance dans une enquête sur le Docteur Wells et son supposé lien avec Reverse Flash, qui s’avérera être le climax de l’épisode. Comprenant rapidement lors de l’inspection du « champs magnétique » qui servit plus tôt dans la série de prison à Reverse Flash qu’Harrison Wells s’était joué d’eux et jouait double-jeu, le scientifique préféré des fans de la série s’heurte à sa colère, de manière pour le moins inattendue.

Quinze ans. Quinze ans qu’Harrison Wells cachait un lourd secret, et quinze épisodes que Geoff Johns, scénariste vedette de DC Comics et véritable pierre angulaire de la série s’efforçait d’en arriver là. Mettant face à face Cisco et Harrison Wells lors du final, il s’adonne ici à un véritable bouleversement de l’intrigue mise en place depuis les débuts du show, et à l’installation d’une nouvelle dramaturgie.

Révélant TOUT ses secrets à un Cisco étourdi, le Docteur Wells se livre sur l'étendue de ses motivations et c'est un véritable choc pour le spectateur. Oui, il était présent le soir du meurtre de la mère de Barry. Non, il ne souhaitait pas la tuer, la victime devait être Barry lui-même. Et oui, il s'agit bel et bien d'un voyageur temporel revenu dans le passé pour des raisons encore obscures. Mais plus important est sans doute sa dernière révélation : l'homme, que l'on s'était habitué à appeler « Docteur Wells » n'est ni Docteur, ni Harrison Wells, mais Eobard Thawne, lointain descendant de l’inspecteur Eddie Thawne. Il s'agira des derniers mots entendus par Cisco avant d'être assassiné.

Ou presque, puisqu'il s'agit de la véritable interrogation de l'épisode : loin des faits et cherchant à sauver grâce à sa vitesse Central City d'un tsunami déclenché par Mark Mardon, Barry remonte malgré lui le temps et revient à la première apparition de Mardon en ville. Que va-t-il advenir de son idylle avec Iris et Cisco restera-t-il en vie ?

C’est donc avec un formidable 15ème épisode que nous revient The Flash cette semaine. Plus ambitieuse que jamais, la série ne cesse de repousser les limites du divertissement adolescent, et promet une fin de saison en feu d’artifice.

Tout savoir sur Flash

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Crichton
23/03/2015 à 13:38

Ceci dit, les scénaristes de cette série sont tellement malins, l'idéal serait que quelques éléments de cet épisode continuent d'exister après "corrections temporelles, comme par exemple Iris et Barry (oui, moi aussi je préfère Danielle Panabaker comme tout le monde, mais elle est encore obsédée par son ménage à trois avec Firestorm...), ou les forts soupçons de Cisco sur le Dr Wells, etc...;-)

Jo
22/03/2015 à 19:38

Révéler un élément crucial ? Tout ça est su à cause des comics... en gros on sait quels sont les personnages qui ne peuvent pas mourir, et en l'occurence il n'y en a que deux de vraiment important : Iris et Allen, tous les autres peuvent y passer. Mais c'est très peu probable que Cisco mort, il est bien trop important pour la touche humoristique du show.

Lol
22/03/2015 à 16:37

Comment peux tu nous dévoiler un élément aussi crucial ?! ;)
D'ici la il probable que la série renvoie Barry et iris dos à dos a plusieurs reprises histoire de faire durer
Peut être meme que nous n'en verrons jamais la fin

rafe54
22/03/2015 à 09:54

j'aurai préféré voir barry avec la belle scientifique iris m'agaçe, mais c'est la vraie histoire il épousera iris ils auront un fils nommé bart allen.

rafe54
22/03/2015 à 09:51

j'aurai préféré voir barry avec la belle scientifique iris m'agaçe.

Wells
21/03/2015 à 17:48

Je vous trouve dur avec la fin de l'épisode. La série a déjà montré par le passé qu'elle savait prendre des décisions et faire évoluer les choses, je pense que c'est la même chose ici. Il faut voir ce qu'il se passera dans les épisodes à venir mais je n'ai aucun doute sur le fait que tout ça rattrape Barry, et que l'on aura à nouveau droit à quelque chose de cet ordre pour le Season Finale.

StarLord
21/03/2015 à 17:30

Totalement d'accord. Je rajouterai que j'aurai tellement voulu que ce soit Iris qui y passe, ce perso est juste insupportable.

Lol
21/03/2015 à 17:12

Tout à fait Thierry.
Comme d'habitude, aucune prise de risque. On rebat totalement les cartes et on revient au postulat de départ qui a fait le succès ce la saison plutôt que de chercher à se renouveler, faire évoluer les perso et l'histoire. Bref on fait du surplace et on ne respecte pas le spectateur. Dommage

thierry
21/03/2015 à 11:18

A la vision de l'épisode on se dit; woaw, ils ont enfin décidés d'avancer d'un grand coup... et puis le final arrive et l'on comprend aussitôt que cet audace n'a été possible que parce que tout ce qui a été révélé, dit ou fait sera totalement oublié et la série continuera comme avant, dommage, bien foutu, mais dommage.
Même si dans le cas présent, Barry conservant sa mémoire, aura un petit coup d'avance sur Iris.

votre commentaire