The Flash : un acteur éjecté de la série après des tweets racistes et misogynes

Marion Barlet | 9 juin 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Marion Barlet | 9 juin 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

The Flash ne comptera pas Elongated Man parmi les siens pour sa septième saison, suite à des propos affligeants d'Hartley Sawyer ressortis sur les réseaux.

Lancée par la chaîne The CW, The Flash a trouvé son public depuis sa première saison et est bien partie pour continuer ses aventures, avec Grant Gustin dans le rôle de Barry Allen. Sauf qu'on ne verra plus Elongated Man, le Super au corps élastique, récurrent dans la saison 4 et personnage principal dans les saisons 5 et 6. La faute incombe à son acteur Hartley Sawyer, qui s'est illustré par un sans faute dans ses tweets, tenant des propos racistes, misogynes, homophobes, grossophobes... La totale.

Les tweets ont été postés puis supprimés avant que l'acteur n'intègre la série - montrer patte blanche oblige. Mais une internaute a fait des captures d'écran et balancé sur les réseaux sociaux ces commentaires lourdingues, dont voici un échantillon gratiné :

 

photo, The Flash, The FlashHartley Sawyer, au centre, a été démasqué

 

 

"J'ai dîné dehors et je me suis comporté comme un raciste, ENCORE."

"Super Bowl ! Amérique ! 80% de la population carcérale est afro-américaine."

 

 

"Content d'avoir vu un sein à la dérobée, lors d'une audition."

"Les trucs où seuls les femmes devraient être : les séances de Twilight, les cabinets de gynécologues et les Porsches."

 

 

"A l'extérieur d'un 7/ 11 (épicerie), où j'ai agressé mon ex copine, lol"

"Mon Dieu, les actrices sont TELLEMENT grosses. Où sont les filles minces ??"

 

Grant Gustin et Melissa BenoistLe mec ne s'arrête jamais

 

En période de Black Lives Matter, certains de ses tweets ne donnent vraiment pas une bonne image pour le studio, sans parler de l'acteur qui semble foutu (même si les tweets datent d'avant 2014 pour la plupart). Eric Wallace, producteur chez Warner Bros. et showrunner de The Flash s'est montré décisif quant à l'attitude de l'acteur, qui a été renvoyé.

 

"Ce matin, beaucoup d'entre vous ont appris que Hartley Sawyer ne reviendra pas pour la septième saison de The Flash. Concernant ses tweets sur les réseaux sociaux, ils m'ont brisé le cœur et m'ont rendu fou de rage. Et ils sont révélateurs d'un problème plus vaste dans notre pays."

Un scénariste du spin-off de New York, unité spéciale a été renvoyé pour des raisons similaires, après avoir menacé de mort les émeutiers par tweet.

Pour des informations sur la Speed Force de la saison 6 de The Flash, c'est par ici.

 

The FlashThe Flash, moins rapide que la rumeur

Tout savoir sur Flash

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Plissken
22/07/2020 à 05:32

Cet acteur est très sympathique dans la vie. Beaucoup d'humoir

Raminagrobis
11/06/2020 à 16:58

@Anti antifa
Toi es ton ramassis de petits nazillons fragile peuvent bien raconter systématiquement la même stupidité ça vous donne pas raison pour autant. Mais bon faudrait un minimum de culture et d'intelligence pour ça. Deux qualités dont t'es malheureusement dépourvu. Retourne dans ton trou maintenant.

Anti-antifa
10/06/2020 à 20:55

@Raminagrobis, le fascisme est une idéologie de gauche, comme le communisme et le national-socialisme...

Raminagrobis
10/06/2020 à 19:41

Un anti antifa c'est quoi ?

Tu sais quoi lapin laisse tomber on sait que t'es juste une pourriture fascistoide qui se planque.

Dudu
10/06/2020 à 15:32

Ben, faut arrêter les réseaux Sociaux !

RobinDeBois
10/06/2020 à 14:25

@Arnaud C'est pas tant défendre ce type que critiquer les procédés utilisés pour le descendre. Cet acteur je m'en moque complètement, je ne le connais pas, je trouve la série Flash complètement nulle et en plus de ça il a pas l'air bien intelligent et intéressant.

Mais exhumer des tweets débiles qui datent de 6 ans (de surcroit supprimés) pour le virer sans préavis avec le producteur de la série qui en rajoute une couche ça fait froid dans le dos. Comme le rappel l'article il s'est passé la même chose il y a quelques jours avec un scénariste de New York unité spéciale qui s'est fait éjecter (le showrunner a même tweeté qu'il était "terminate" on l'a éliminé quoi) parce qu'il avait tweeté qu'il était armé et comptait défendre sa propriété si des émeutiers cherchaient à s'introduire chez lui. Je trouve pas ce tweet particulièrement fin et intelligent mais dans l'univers sériel et cinématographique américain on est en train d'assister à une purge, une espèce de traque de tout propos potentiellement déplaisant tweetés ou déclarés des années auparavant et d'une sanction radicale de ceux qui les ont tenu: les tuer socio-professionnellement.

Tout cela est extrêmement malsain. Ca ne peut mener que vers un monde ultra asceptisé où tout le monde tweetera gaiement la même chose, rira de la même chose, s'indignera de la même chose et c'est tout.

Franchement
10/06/2020 à 11:21

Y-a-t-il vraiment quelqu'un qui croit sérieusement que la bien-pensance va éradiquer le racisme, la misogynie, etc... ?? Cette censure ne fait que créer plus de frustration et de haine chez ceux qui l'expriment et ne règle rien du tout.
L'auteur de ce genre de propos se disqualifie naturellement par le ridicule et l'outrance de ces derniers. Au pire il fait rire ceux qui réfléchissent un peu et conforte ses collègues haineux dans leur imbécilité, Au mieux, une vraie discussion peut l'amener à sortir de ses préjugés et à revoir sa position. Dans tous les cas la censure ne résout rien et de telles sanctions (un licenciement) risquent d'amplifier la haine (si Hartley Sawyer était sincère, ce dont je doute, et que cette haine existe)... Une fois encore on va au plus simple : censurer et punir est plus facile que chercher à comprendre et débattre, Tout cela, en outre, sans compter que l'on part du principe qu'un être humain nait avec une personnalité et des convictions qui n'évoluent jamais au cours de sa vie.

Anti-antifa
10/06/2020 à 11:12

@Arnaud (le vrai) Le tweet sur les prisons c'est simplement un fait, une statistique, rien de raciste là dedans...
Bon le reste c'est un peu de l'humour beauf, pas de quoi fouetter un chat.
En revanche j'ai du mal à voir du second degrés dans les tweets ouvertement pédophiles de James Gunn, il faudra m'expliquer là!? On pas du lire la même chose...

Geoffrey Crété - Rédaction
10/06/2020 à 10:04

@Et bien

Non. Ça n'apporte rien, et on modère au mieux - mais c'est un travail manuel et l'équipe ne travaille pas 24/24.
On a suffisamment été accusés de censurer, ou répondu et eu des débats en commentaires autour de nos points de vue, pour vous dire qu'on ne se réjouit pas de tout ça.

Oui enfin bon...
10/06/2020 à 09:48

La solution à tout ça, ça reste d'éviter Twitter. Je rappel que ça sert rigoureusement à rien du tout.

Plus
votre commentaire