The Flash saison 1 épisode 14 : F.I.R.E.S.T.O.R.M, suite et fin

Florian Descamps | 18 février 2015
Florian Descamps | 18 février 2015

Après avoir dédié les épisodes de ces dernières semaines à F.I.R.E.S.T.O.R.M, The Flash se décide à passer à autre chose, non sans quelques révélations...

 

F.I.R.E.S.T.O.R.M, de Ronnie à Martin

Une fois n'est pas coutume dans The Flash, l'épisode de cette semaine commence là où se finissait celui de la semaine dernière. Alors que Barry et Caitlin échappent tant bien que mal à l'explosion nucléaire provoquée par F.I.R.E.S.T.O.R.M, les deux scientifiques se rendent  compte que l’idée d’Harrison Wells a fonctionné et que Ronnie Raymond et Martin Stein sont à nouveau séparés. L’occasion pour les scénaristes de ramener Wade Edling sur le devant de la scène et  conclure une fois pour toute le destin du méta-humain.

Patriote convaincu et revendiqué depuis le début de la série, le Général n’a toujours eu qu’une obsession : récupérer les méta-humains de Central City au profit de l’armée et aider le pays à assoir sa toute-puissance. À ce titre, il se met  en traque de Ronnie et Martin puis s’associe à Harrison Wells afin d’arriver à ses fins. Et comme à son habitude, c'est à deux doigts de toucher son but que les choses se compliquent pour le soldat : disposant toujours de l'invention qui leur a permis de retrouver leurs corps, Ronnie et Martin fusionnent à nouveau et parviennent à s'évader de la base militaire dans laquelle ils étaient enfermés. Comme se plait toutefois à le rappeler Eiling, s'ils ont gagné cette victoire, la guerre reste en jeu.

L'arc est donc clôturé, non sans soulever quelques questions : désormais capable de s'unir et se séparer à volonté, quel avenir pour Ronnie, Martin et F.I.R.E.S.T.O.R.M ? Et à défaut de mettre les mains sur ce méta-humain, Eiling pourrait-il recentrer son attention sur Barry, qu'il semble mieux connaître que prévu ?

 

Iris, journaliste. Barry... voyageur du temps ?

Cisco le révélait la semaine passée : un Barry adulte était présent le soir du meurtre de sa mère. Joe lui en fait part cette semaine, et après entretien avec Harrison Wells, une chose se confirme : il ne peut s’agir que de voyages temporels. Si on ne sait toujours pas de quelle manière Wells compte exploiter la situation, Barry semble lui bien décidé à tout mettre en oeuvre pour sauver sa mère lorsque la situation se présentera.

Question affolante s'il en est : Barry sera-t-il capable de la sauver ? Et donc de tansformer toute la mythologie de la série ? On ignore si les scénaristes envisagent sérieusement cette option, mais elle soulève nombre de questions passionnantes.

De son côté, Iris réapparait comme personnage central de la série après les derniers épisodes consacrés à Cisco. Intéressée par le rôle que pourrait avoir Wells dans l’explosion de l’accélérateur de particules par Mason Bridge, la jeune journaliste enquête à contre-coeur sur les proches de Barry et ne tarde pas à découvrir leurs lourds secrets : Ronnie, Martin, Caitlin et F.I.R.E.S.T.O.R.M sont désormais dans son viseur.

Les prémices d’une enquête qui l’amènera au secret de Barry ? Dans l’attente, on ne peut en tous les cas que se féliciter de la voir revenir au premier plan et oublier son rôle de chippie briseuse de couple, entrevu la semaine dernière…

 

BONUS : Gorilla Grodd

À défaut d'avoir illuminé les aventures de la semaine comme nous le pensions, Gorilla Grodd se montre en fin d'épisode, au travers d'une scène qui n'a rien d'anodine. Enlevé par un Reverse Flash qui tombe pour la première fois le masque et confirme qu'Harrison Wells se cache dessous, Wade Eiling se retrouve livré à un Gorilla Grodd qui lui semble étonnamment familier…

C'est donc en apportant autant de réponses qu'en posant de question que se termine ce 14ème épisode. Les dés sont lancés et le temps plus que jamais compté : de Grodd à F.I.R.E.S.T.O.R.M, de Barry à Iris et de Joe West à Harrison Wells, les destins se croisent, s’entre-choquent, et pourraient bien préfigurer d’un final de saison explosif. D’autant que ni le Trickster, ni The Rogues n’ont encore remontré le bout de leurs nez.

Tranquillement mais sûrement, The Flash continue donc d'amener le spectateur là où il le souhaite, à force d'événements et de révélations savamment orchestrés. Comme c'est le cas depuis quelques semaines, on ne saurait que trop y être attentif.

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire