Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 10 juillet 2020 - MAJ : 10/07/2020 18:27
La Rédaction | 10 juillet 2020 - MAJ : 10/07/2020 18:27

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

Si vous aimez le cinéma d'action, voici le meilleur du genre sur Netlflix.

Les meilleurs films et séries d'horreur Netflix, c'est par ici.

Et le meilleur de la science-fiction Netflix, c'est dans ce dossier.

Vous pouvez aussi voir la liste des meilleures séries Netflix sur Cinetrafic.

 

Logo Netflix

  

THE OLD GUARD

Ça parle de quoi ? Pendant des siècles, ces quatre guerriers protégeaient secètement l'humanité. Maintenant, leurs dons en font des cibles. Jusqu'au moment où ils découvrent une autre immortelle.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que les comics colorés, vifs et dotés de personnages réussis ne courent pas les rues. Alors certes, le film produit par Skydance et distribué à l'international par la plateforme au N rouge est très loin d'atteindre le niveau de l'oeuvre originelle, mails il pourra détendre sans trop de difficulté les amateurs de divertissement pas trop prise de tête. De même, si vous avez toujours souhaité découvrir une version féminine de Highlander, on vous recommande de laisser une chance à ces Expendables millénaires.

Enfin, le film a le bon goût de mettre en scène Charlize Theron et Matthias Schoenaerts, deux excellents comédiens, aussi à l'aise dans des répertoires intimistes que du côté de l'action bourrine. On pourra regretter que le film ne mette d'ailleurs que très peu en avant ses séquences de baston, mais il n'empêche que son duo de stars a de quoi réjouir les sceptiques.

Notre critique du film

 

 

JAPAN SINK 2020 SAISON 1

Ça parle de quoi ? La détermination d'une famille est cruellement mise à l'épreuve comme elle tente de survivre à travers un Japon en perdition après d'effroyables tremblements de terre.

Pourquoi il faut la regarder ? On sait que le Japon a connu son lot de traumatismes depuis la deuxième moitié du XXe siècle, et que très logiquement, ces derniers ont sculpté la culture populaire nippone. De Godzilla à quantité d'anime ou mangas post-apocalyptiques, le 7e Art nous a offert beaucoup de réinterprétations et de relectures des tragédies de ces dernières décennies, et Japan Sinks 2020 s'inscrit précisément dans cette mouvance.

Avec son point de départ aussi spectaculaire que compatible avec les grands attendus du cinéma catastrophe, Japan Sinks 2020 pourrait être une des belles surprises de cet été. Sans compter que son format sériel lui offre énormément de possibilités narratives, qui pourraient permettre au récit d'embrasser le versant écologique qui semble conjoint à son sujet.

 

photoUn Japon sens dessus dessous

 

PASSENGERS

Ça parle de quoi ? Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l’espace vers une nouvelle planète, deux d’entre eux sont tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent désormais accepter l’idée de passer le reste de leur existence à bord du vaisseau spatial. Alors qu’ils éprouvent peu à peu une indéniable attirance, ils découvrent que le vaisseau court un grave danger. La vie des milliers de passagers endormis est entre leurs mains…

Pourquoi il faut le regarder ? Passengers a traîné pendant des années dans l'industrie, avec diverses réécritures et idées de casting (Rachel McAdams, Keanu Reeves, Emily Blunt, Reese Witherspoon notamment), avant de se concrétiser grâce à la popularité de Jennifer Lawrence et Chris Pratt. Derrière la caméra, Morten Tyldum (Imitation Game) a été choisi pour emballer cette romance spatiale où tout le monde est bien coiffé et habillé pour affronter une double crise : l'intime révélation sur l'amour tordu entre les deux passagers, et l'explosive menace de destruction de la colonie.

Avec un budget d'environ 110 millions (dont une bonne trentaine rien que pour les deux acteurs, surtout Jennifer Lawrence), Passengers offre suffisamment d'images sensationnelles et de belles gueules hollywoodiennes pour modestement divertir. Mieux vaut ne pas en attendre beaucoup plus, tant le scénario est poussif, que ce soit dans la romance (bizarrement racontée) ou l'action (très molle et réduite aux gros clichés du genre).

Notre critique complète de Passengers par ici.

 

Photo Jennifer Lawrence, Chris PrattChérie, j'ai un petit truc à te dire

 

VOIR DU PAYS

Ça parle de quoi ? De retour d'Afghanistan, deux femmes soldats passent quelques jours dans un hôtel pour décompresser et évoquer - pour mieux les oublier - les traumatismes de guerre.

Pourquoi il faut le regarder ? Récompensé du prix du meilleur scénario lors de son passage à Un Certain Regard à Cannes en 2016, Voir du pays du duo sororal Delphine Coulin-Muriel Coulin (et adapté du roman éponyme de la première) s'attarde sur les traumatismes de la guerre sur les soldats et notamment lors de leur retour à la vie normale. Cependant, les réalisatrices choisissent ici de suivre plus particulièrement deux jeunes soldats femmes incarnées par les excellentes Ariane Labed et Soko.

Le moyen de dresser un portrait passionnant de ces deux femmes avançant dans un univers quasi-uniformément masculin. Entre violences, humiliations et agressions sexuelles, le long-métrage se révèle alors une plongée percutante au sein de l'armée (dans un style proche du documentaire), monde masculin excluant dans lequel les deux héroïnes vont tout faire pour se faire une place.

 

Photo Ariane Labed, SokoAriane Labed et Soko

 

STATELESS

Ça parle de quoi ? Quatre étrangers se retrouvent coincés dans un centre de détention pour immigrés australien. Chaque personnage aborde les contradictions de la protection et du contrôle des frontières de son point de vue.

Pourquoi il faut la regarder ? De l'Australie, on retient souvent les vastes étendues de terre rouge où galopent des kangourous, les plages paradisiaques jalonnées de surfer au teint hâlé ou encore les images irréelles de la grande barrière de corail. On a souvent tendance à oublier que le pays-continent est une des nations les plus violentes et conservatrices dans sa politique migratoire, éclipsée qu'elle est par le bruyant grand frère américain.

La série créée par Cate Blanchett plonge dans les méandres de cette gestion de l'immigration ubuesque, en suivant le parcours de personnages différents (de la famille de migrants à la gardienne de mitard, en passant par l'Australienne sur le point d'être déportée par erreur). Les histoires de chacun de ses protagonistes sont inspirées de faits réels - c'en est parfois glaçant. Une série très intrigante donc, et dont les premières images laissent deviner une très jolie photographie.

 

photo, Yvonne StrahovskiOrange is the new Black

  

ET AUSSI...

The Book of Henry, Le Transporteur - Héritage...

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

 

Affiche

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire