Le Seigneur des Anneaux en série : ce qu'Amazon n'aura pas le droit de faire dans sa superproduction adaptée de Tolkien

La Rédaction | 9 août 2019 - MAJ : 09/08/2019 16:02
La Rédaction | 9 août 2019 - MAJ : 09/08/2019 16:02

Le Seigneur des Anneaux est probablement le projet le plus ambitieux et couteux d’Amazon. Mais ce sera peut-être aussi le plus compliqué à écrire.

Les ayant-droits de Tolkien ne sont pas connus pour céder à la légère les droits du monument littéraire qui a marqué plusieurs générations et occasionné la consécration internationale de Peter Jackson. Sans doute sont-ils très conscients d’avoir entre les mains une œuvre révérée, qui tient aussi à la rareté et au sérieux des éventuelles adaptations.

Par conséquent, si Amazon a pu obtenir la licence en vue d’en réaliser une série au budget pharaonique, ce n’est pas seulement en sortant ses billets verts, mais aussi en s’engageant à respecter plusieurs contraintes narratives. L’empire de Jeff Bezos n’est pas libre en matière de scénario, et ont même dû accepter la présence d’un chaperon durant la production.

 

photo, Viggo Mortensen, Orlando Bloom, Ian McKellenAmazon n'aura pas le droit d'utiliser ces personnages

 

C’est Indiewire qui le révèle : le spécialiste de l’œuvre de Tolkien, Tom Shippey, sera là pour assurer la liaison entre les ayant-droits et Amazon, mais surtout veiller à ce que la série respecte scrupuleusement une série d’engagements très précis. Et on connaît quelques scénaristes qui risquent fort de s’arracher les cheveux. Car Amazon jouira d’une grande liberté par certains aspects, et aura les mains liées dans d’autre domaines.

« Les ayant-droit insistent pour que la structure du Second Âge ne soit pas altérée. (…) Tout cela, le déroulé du récit, doit rester identique. »

Pour autant, les auteurs auront la possibilité d’ajouter des personnages, et d’imaginer le contre-champ du récit de J.R.R. Tolkien. Une liberté bienvenue, mais dont les conséquences pourraient être complexes à appréhender.

« Vous pouvez ajouter de nouveaux personnages et poser beaucoup de questions, comme : que faisait Sauron à ce moment là ? Où était-il après la défaite de Morgoth ? Théoriquement, Amazon peut répondre à ces questions, en inventant les réponses, tant que Tolkien n’a pas décrit ces éléments.

Mais cela ne doit pas contredire aucun de ses écrits. C’est ce que doit surveiller Amazon. Tout doit rester canonique, il leur est impossible de modifier les frontières érigées par Tolkien, ils ont l’obligation de demeurer Tolkienien. »

 

photo, John Rhys-Davies"Ah oui, quand même"

 

Autre problème : les droits acquis par le studio concernent exclusivement la période dite du « Second Âge ». Or, pour des raisons évidentes de dramaturgie, les narrateurs pourraient vouloir pratiquer des flashbacks ou des flashforwards. Une idée qu’ils ne devraient pas pouvoir exploiter facilement, puisque techniquement, pour cause de limites temporelles très strictes (et encore une fois, d’altération de la mythologie), les allers-retour risquent d’être pratiquement impossibles.

On imagine bien que du côté d’Amazon la situation est aussi stimulante que risquée, tant les auteurs doivent avancer en terrain miné. Pouvoir imaginer un nouveau personnage dans l’univers de Tolkien, mais veiller à ce qu’il ne modifie en rien la création du maître ? Bonjour les migraines, et bonne chance au réalisateur Juan Antonio Bayona, qui aura en charge la mise en scène des deux premiers épisodes de la série.

Markella Kavenagh a récemment été castée dans la superproduction.

 

photo, Elijah Wood, Sean Astin, Andy Serkis"Un anneau pour les commander tous, et dans Amazon Premium, les lier."

commentaires

Manontherun33
17/08/2019 à 08:49

Grosse erreur d'Amazon. Le seigneur des anneaux appartient au passé et n'attire plus les foules. C'est une histoire de timing et de nouveauté. Les ayants droits, quand eux, n'ont rien fait pour enrichir une œuvre loin d'être complète. Une petite opportunité s'offrait à eux, voir une équipe plancher sur le projet et ouvrir de nouvelles perspectives mais au lieu de ça, ils préfèrent se cantonner à l'existant. L'héritier ne sera jamais roi...

Kastorkosmik
10/08/2019 à 11:57

L'adaptation du second age étant peu détaillée a l'exception de la chute de Numenor et l'installation des hommes et de Sauron en terre du milieu cela offre beaucoup de latitude pour décliner une série qui présenterait la montée en puissance des hommes et de Sauron la création des nazguls etc. C'est logique et la continuité avec l'univers connu évidente on a donc le meilleur des 2 mondes

TheTHX
10/08/2019 à 11:30

Bravo Karlito ! Bien Dit !

Andrew Van
10/08/2019 à 08:37

XD je persiste, adapter une œuvre littéraire en film demande de l’adaptation, encore plus avec Tolkien et son style très littéraire à l’ancienne, ou des notions comme l’efficacité et la dramaturgie (tellement primordiale dans un film) ne sont vraiment pas de mise.
Ces livres ne sont pas du tout pensé comme ça… contrairement à la littérature américaine souvent pauvre en style mais très nerveuse et efficace.

(ex : adapter Asimov pourrai être quasiment littérale sans beaucoup d’adaptation, personnages, histoire, actions et dialogues… Seul l’aspect visuel demanderai un gros travail, vu que l’auteur ne s’encombrait jamais de description de plus de quelques lignes, contrairement à Tolkien qui pouvait en tartiner des pages en plus de ses collaboration avec des illustrateurs).

Le second âge particulièrement, manque d’une trame scénaristique claire ou de personnages très développés, encore plus que sur le seigneur des anneaux, tout est dans le symbolisme et l’esquisse (donc pas pratique pour le format film/série), bien que des chronologies ultra saturées en informations, sur les évènement et l’univers, existent, je pense qu’il faudra un énorme travail de remplissage et d’adaptation pour donner vie, intérêt et efficacité (ne parlons même pas de l’action) à tout cela.

J’ai trouvé les choix de Jackson plutôt pertinents (pas tous) pour retirer des choses qui auraient vraiment mis à mal la cohérence et la dramaturgie et qui ne correspondait vraiment pas au style « cinéma » (en plus sur un blockbuster familial).

De plus, le seigneur des anneaux est bien plus facile à adapter car « plus écrit » avec début, personnage, quêtes, actions, temporalité assez courte et fin », contrairement au melting-pot que fera Amazon pour le second âge, pioché dans différents livres et restes non finalisés par l’auteur.

Surtout vu le nombre de saison (ils annoncent 20 épisodes pour la première saison !! y’a pas assez de matière pour remplir ces, au moins, 20 heures, sans faire un gros travail d’adaptation, rajoutant des personnes, des enjeux, des actions, des sous-quêtes, du scénario etc…

Donc oui le respect du matériau d’origine est important mais il faut aussi être pragmatique… Et peut-être repenser, modifier, améliorer les textes d’origine et l’adapter pour en faire une série (un média vraiment différent du livre) très grand publique, aux enjeux financiers colossaux.

N’oublions pas non plus que 90% du public visé, n’ont vu que les films (donc des adaptations) et n’ont jamais lu les livres, qui malgré des nouvelles traductions et adaptations, sont difficiles voir lourds à lire, et s’oppose quasiment, aux adaptations ultra « fun et efficace » de Peter Jackson (qui au final n’a gardé que les personnages, le trame et l’univers).

Personnellement je suis impatient de découvrir tout ça, ça sera probablement un succès, mais je reste persuadé, que le fait de ne pas trouver un personnage charismatique et bien connu (des films), pourrait poser quelques problèmes pour raccrocher les fan « lambda » qui ne connaissent que le 3eme âge. Mais vu l'enjeu, ils ne laisseront rien au hasard, et n'auront aucun scrupules (malgré ce contrat moral) pour se débarrasser des choses pas assez cool et mainstream des écrits de Tolkien.

Jean-Michel Jarre Jarre
09/08/2019 à 23:31

Le Second Âge ? Donc ça n’ira pas plus loin que la Bataille de la Dernière Alliance. Donc ça va se concentrer sur Numenor d’un côté et la création des Anneaux de Pouvoir de l’autre.

Par contre cette histoire de ne pas altérer le canon est inédite. Jackson s’est pas gêné pour le violer plusieurs fois avec du verre pilé... Sans parler des jeux vidéos...

Karlito
09/08/2019 à 22:15

Pour ceux qui n'hésite pas à insulter les ayants droits (Christopher Tolkien), une petite mise au point.

Si vous connaissiez cette personne qui vit en France à la campagne, vous ne cracheriez pas dessus. Il a passé sa vie à compiler, répertorier, analyser, travailler sur l'œuvre de son pére. Il est loin d'être un quelconque héritier qui n'attend que l'oseille en se tournant les pouces. Il protége cet héritage littérature qui nous est commun et c'est tout à fait louable de vouloir imposer des régles strictes (où comment éviter que la bataille des cinq armés dans Le hobbit, passe à sept dans un complet délire vidéo ludique, pour donner un exemple parmi tant d'autres)

Il vous reste toujours le choix. Si vous n'aimez pas ces règles, c'est simple, ne regardez pas la série et lisez les bouquins, vous enrichissez votre imagination tout en préservant du temps de votre vie :)

Tobi
09/08/2019 à 20:12

C'est décevant, inquiétant, et stupide.

Evidemment, les ayant-droits sont de loin les plus mal placés pour s'intéresser au contenu de la série. Eux, leur unique intérêt c'est gagner du pognon et s'assurer d'un copier coller qu'ils estiment en mesure de donner envie au spectateur d'acheter les bouquins.

Assurer la fidélité n'a jamais donné de bonnes adaptations. Jamais. Ca étouffe la vision de l'artiste, et ça piège le récit qui ne peut pas se développer de la même manière à l'écran et sur le papier.

Au moins on sait qu'il n'y aura pas grand chose à attendre de ce machin.

Un joli livre d'image pour incultes et pour geeks intégristes.

qc
09/08/2019 à 20:02

tous a fait d'accord avec( SiperKastor )

SiperKastor
09/08/2019 à 18:34

Cela me semble juste normal
Quand on voit ce que les libertés prises avec certaines œuvres donnent dans de mauvaises mains ....

Sekt mortelle OVNI
09/08/2019 à 17:59

Pouvoir imaginer un nouveau personnage dans l’univers de Tolkien, mais veiller à ce qu’il ne modifie en rien la création du maître? j'ai rencontré pleins de gens comme ça !écran large pour commencer !

Plus

votre commentaire