Après Prometheus et Alien, Ridley Scott continue dans la SF et les robots avec la série Raised by Wolves

Créé : 10 octobre 2018 - La Rédaction
Photo Space Jockey Ridley Scott
3 réactions

Ridley Scott va pour la première fois réaliser une série, avec Raised by Wolves.

Quand Ridley Scott a annoncé revenir en territoire xénomorphe, quelques décennies après le monument Alien, le huitième passager, c'était un rêve devenu réalité. Quelques années après, Prometheus et Alien : Covenant ont eu le temps d'être digérés, et le rêve est devenu cauchemar pour bien des spectateurs. Et le score très tiède de Covenant au box-office a plus ou moins enterré la franchise, même si le réalisateur a largement vendu la suite de ses plans, en parlant de plusieurs suites, puis d'un dernier opus pour tout relier.

Une chose est sûre néanmoins : le cinéaste s'est passionné pour le personnage de David, puis Walter, interprétés par Michael Fassbender. Déjà présentes dans Blade Runner, les questions relatives à la création, le libre-arbitre, le pouvoir de vie et de mort, et la frontière entre l'intelligence artificielle et l'humanité, étaient centrales dans Prometheus et Alien : Covenant. Au point d'entrer en collision directe avec la saga, et laisser imaginer que Ridley Scott aurait mieux fait de partir sur un tout nouveau film de science-fiction adapté à ses ambitions.

Toujours est-il que le réalisateur de Seul sur MarsGladiator et Thelma et Louise pourra explorer le sujet ailleurs, puisqu'il va réaliser des épisodes de la série Raised by Wolves, pour TNT. Ce sera une première pour ce cinéaste habitué aux salles obscures.

 

Photo Katherine Waterston, Ridley Scott Ridley Scott et Katherine Waterston sur Alien : Covenant

 

Si le nom de Ridley Scott a été estampillé sur pas mal de séries, comme récemment The Terror et The Man in the High Castle, il n'avait jamais officié comme réalisateur sur le petit écran. Et si Raised by Wolves ("élevé par des loups") l'a motivé, c'est sans surprise parce qu'il y retrouvera des thématiques qui lui sont chères.

Raised by Wolves suivra ainsi deux androïdes sur une planète lointaine et vierge, où l'humanité tente de recréer une civilisation. La mission des deux robots : élever les enfants de la colonie. Mais les androïdes vont surtout être témoins des luttes et tensions dans la communauté, qui se déchire autour des questions de religion et croyances.

Nulle surprise de trouver des mentions d'Alien et Prometheus dans le communiqué officiel de Sarah Aubrey, de la chaîne TNT.

 

Photo Michael Fassbender Ne jamais se fier à un "putain de droïde"

 

Ridley Scott a exprimé son enthousiasme dans l'habituel communiqué de presse :

"J'ai toujours cherché les nouvelles frontières dans le genre de la science-fiction, et j'en ai trouvé une vraiment originale dans Raised by Wolves - un monde entièrement distinct et imaginatif, plein de personnages en proie à des questions existentielles. Qu'est-ce qui fait de nous des humains ? Qu'est-ce qui constitue une famille ? Et si on pouvait tout recommencer et effacer le désordre qu'on a provoqué sur notre planète ? Est-ce qu'on survivrait ? Est-ce qu'on ferait mieux ? Etant donné l'audace et les programmes de qualité de TNT, ça semble être l'endroit parfait pour ce genre de série ambitieuse."

Aaron Guzikowski sera showrunner et scénariste de Raised by Wolves, une production Scott Free. TNT a directement commandé une saison entière. Après The Alienist et avant I Am The Night, réalisée par Patty Jenkins avec Chris Pine, et en attendant l'adaptation en série de Snowpiercer qui tarde à se concrétiserRaised by Wolves est donc la preuve claire et nette que la chaîne cherche à s'imposer dans un paysage de plus en plus bouché.

Rendez-vous est donc pris avec Raised by Wolves.

 

Photo Rutger HauerRutger Hauer dans Blade Runner, un autre gentil robot

commentaires

Pimouss 10/10/2018 à 18:52

Il est temps de se retirer M.SCOTT ... Il a fait son temps !
Et j'aime beaucoup le commentaire de Eric "J'ai vraiment vu les films comme une nouvelle franchise" . Sauf que Ridley Scott lui même à fait une préquelle , donc si le public à une vision différente , c'est que Ridley Scott s'est planté . Il est la le problème , le détachement du public .

Zanta 10/10/2018 à 12:53

Meerde... Espérons que ce ne soit pas un signe de la mort avérée de Alien Awakening. Avec Disney aux manettes et la série dérivée dans les tuyaux, ça a l'air d'être le cas.

Eric 10/10/2018 à 09:37

Bonne nouvelle!!
J'ai hâte!
J adhère à tout les films de sf de Scott malgré, les débats sur les suites d aliens ( comme les débats star wars...) jai adoré pro et convenant . J'ai vraiment vu les films comme une nouvelle franchise et pas une suite ou une relecture d alien.

Et je suis bien d accord les premiers alien sont des chef d'oeuvre ...

votre commentaire