Uncharted 4 : un bond "comparable entre le PS2 et un film Pixar"

Jacques-Henry Poucave | 7 novembre 2014
Jacques-Henry Poucave | 7 novembre 2014

Martin Sofiedal, réalisateur d'un court-métrage hommage à Uncharted, a eu la chance de se voir offrir par le studio Naughty Dog une découverte en avant-première d'un titre extrêmement attendu, Uncharted 4 : a thief's end.

Et si ce bon Martin était sans doute conquis d'avance, le site norvégien Pressfire rapporte que le jeune homme a été tout bonnement sidéré parce qu'il a découvert. À l'en croire, les modèles 3D in-game seraient littéralement « effrayants » de réalisme, en particulier celui de Sully, quant aux éclairages, ils s'imposeraient tels une révolution.

Martin ne s'arrête pas là et compare ainsi l'écart graphique entre l'épisode précédent et cette quatrième aventure : « comparable au bond entre la PS2 et un film Pixar ». C'est ce qu'on appelle ne pas y aller avec le dos de la cuillère.

N'oublions pas qu'il s'agit là d'un fou furieux totalement dévoué à la cause de Nathan Drake. Mais bon. Quand le réalisateur annonce que la séquence d'introduction s'annonce absolument dantesque et qu'au sein du jeu, des éléments comme les hautes herbes ont été modélisés et travaillés avec suffisamment de talent pour interagir directement avec le corps du héros... il nous tarde.

 

Tout savoir sur Uncharted 4 : A Thief's End

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire