Resident Evil 3 : Nemesis revient dans une première bande-annonce pas très rassurante

La Rédaction | 10 décembre 2019 - MAJ : 11/12/2019 10:01
La Rédaction | 10 décembre 2019 - MAJ : 11/12/2019 10:01

commentaires

Geoffrey Crété - Rédaction
11/12/2019 à 09:59

@Tom35
Et sinon si on laissait chacun avoir son petit avis ? Si être pro c'est ne jamais froisser quiconque et s'aligner sur une opinion douce et consensuelle pour ne surtout, surtout pas être dire le contraire, on préfère être considérés comme des non-pro et être sincères.

Et pour info, on parle jeu vidéo depuis des années. Depuis que le site existe en gros ^^

@Gemini

Où a t-on dit le contraire ? Plus bas en commentaire je rappelais bien que RE2 s'était très bien vendu. Je peux quand même émettre un doute sur le montage de cette vidéo, je vois pas bien le rapport avec les ventes :)

Tom35
11/12/2019 à 09:19

Euh sinon si vous laissiez le soin de critiquer les jeux vidéo aux pro de ce domaine et que vous restiez sur le cinéma? Vous avez déjà du mal avec certains films...... C'est comme les banques ici ça veut tout faire meme si c'est mal fait ^^

Gemini
11/12/2019 à 09:16

Juste comme ça le Remake de RE2 c'est 5 milllions. Il a dépassé l'original et il est excellent. Donc pas trop de soucis à se faire pour le 3 ;)

Hugo_Le_Blaireau
10/12/2019 à 23:28

@Geoffrey Crété

Je vois clairement ce que tu veux dire, et je comprends c'est vrai que la rupture est radicale. Et c'est vrai que Capcom en profite avec la politique des remake, du confort d'un titre déjà assuré d'avoir une base alors qu'ils peuvent simplement continuer la série.
Concernant Code Veronica c'est un épisode un peu à part je trouve car c'est le premier à avoir changé son braquet d'influence et de se lancer vers quelque chose de plus "gothique" avec une forme de "romantique". Avec notamment l'accent mis sur les relations familiales comme amoureuse pour les frères/soeurs Ashford ou Steve. Ca se ressent sur l'ambiance générale de l'île, grandement aidé par la BO absolument grandiose (sûrement la meilleure de la série). Puis cette reprise de Psychose est assez intéressante dans l'écriture mais en réalité je trouve que l'acte en Antarctique verse de le nanardesque au possible, ce qui tranche pas mal avec le reste du jeu.
Je me demande si cette approche plus "gothique" n'aurait pas été la base de la suite de la série quand on voit les prototypes de RE4 et des jeux qu'il a enfanté comme Haunting Ground. La figure du chateau revenait beaucoup jusqu'à demeurer dans RE4, comme les restes d'un développement tumultueux.
D'ailleurs pour en revenir vite fait sur le fait que j'ai qualifié de Lovecraftien le 4, je faisais référence au film de Stuart Gordon "Dagon" qui adaptait Le Cauchemar D'insmouth. Il y a pas mal de similitudes entre le film (sorti en 2001) et le jeu, et ça m'étonnerait pas que les dév se sont inspiré du film et, peut être, du livre en conséquence.

Geoffrey Crété - Rédaction
10/12/2019 à 20:40

@Hugo_Le_Blaireau

Le jeu est officiellement présenté comme se déroulant "en parallèle" des événements de RE2. Mais oui il commence avant, se déroule en parallèle-après... et se termine clairement après RE2, vu la fin qui détruit tout Raccoon City.

Pour le reste, je pense un peu comme vous... surtout le côté nanardesque qui revient systématiquement, pour le meilleur et pour le pire. Néanmoins, pour la première période (jusqu'à Veronica je dirais), c'était plus de la bonne grosse série B tendance Z dans le bestiaire et les ambiances. Depuis le 4, ça vire très action, et plus nanar qu'autre chose effectivement - et c'est en ça que je trouve les films finalement assez fidèles aux jeux...
Je trouve juste l'évolution un peu stérile, puisque bloquée dans cet actioner un peu vain, des hommages faciles et grotesques (Revelations 2 et ses énigmes à joyaux, son manoir sous-terrain...), ou bien une réinvention tellement extrême que le titre semble juste être un appel aux fans.

J'ai beau aimé ces remakes et attendre ce RE3 comme vous, je serais plus curieux de voir où irait un RE8. Là, il y a des risques à prendre. RE3 remaké, même avec des ajouts et modernisations comme RE1 et RE2, ça reste trop confortable. Et je dis ça, encore une fois, alors que je trouve le boulot fait assez génial.

Arnaud (Le vrai)
10/12/2019 à 20:37

J'ai adoré le remake du 2, je suis en plein dans le 7 en VR en ce moment (et pour le moment, j'avoue bien flippé meme si je ne vois pas (encore) trop le rapport avec Resident Evil), donc j'attends ce RE3 remake avec beaucoup d'impatience !!!

D'ailleurs a la suite du 2 remake je me suis refait le RE0 :D

Hugo_Le_Blaireau
10/12/2019 à 20:14

Alors petite erreur mais RE 2 se passe avant et après RE 2. C'est notamment au Beffroi que la bascule se fait dans mes souvenirs. Concernant la vidéo, oui elle est un peu confuse et ça m'intrigue de voir s'ils tentent un hybride entre vue FPS et TPS. Apparamment l'introduction du jeu serait en FPS (ce qu'on voit dans la vidéo) mais ça reste en rumeur et on verra s'ils iront plus loin.
Personnellement ça ne me dérange pas qu'ils refassent certains titres, tant qu'il y a du beau travail derrière et qu'il y a vraiment une reformulation de l'original. La série se doit d'être exemplaire que son meilleur titre est une version remake du premier jeu (supplément Mikami qui aide).
Néanmoins oui il faudrait arrêter après Code Veronica ou avant pour sortir le vrai RE8 pour voir où ils y iront avec les bases de RE7.
Je suis à peu près du même avis que vous avec une partie nettement plus en dessous que l'autre mais franchement ils trouvent un beau compromis avec une mécanique à la Amnesia avec la fuite perpétuelle avec un monstre invincible mais le fait de rajouter des moyens de se défendre fait que la tension est bien moins artificielle.
Après pour les influences et la patte Resident Evil, c'est vrai qu'on s'éloigne des précédent mais en même temps la série a toujours quasiment évolué en trilogie où chaque à son propre gameplay et univers. La première avec les caméras fixes et ses influences classique, tenue venant de Romero (Code Veronica est à part) avec un côté nanardesque qui arrive assez rapidement. La deuxième avec le gameplay en TPS lui son influence est d'abord presque Lovecratienne dans le 4 pour ensuite virer à l'actionner et complètement assumer sa dimension nanardesque dans le 6 (ce qu'il fait son principal attrait).
La nouvelle, en FPS, semble avoir des influences plus diffusés, avec une ambiance crade et glauque. À voir ce qu'ils en font, reste que le nanardesque reste pas bien loin ahah.

Geoffrey Crété - Rédaction
10/12/2019 à 19:36

@Snake

Je parlais moins de mon avis que de l'excitation des gens en général et de la direction immédiate de Capcom. RE7 est sorti en 2017. Depuis, on a eu RE2 remaké, maintenant RE3 et Resistance. Où est RE8 ? Capcom mise sur la nostalgie, et ça a beau être soigné, ça reste du recyclage. Mais c'est logique, RE2 remake a plus marché que RE7. Et si on regarde les récents épisodes, notamment Revelations 2, je trouve que ça devient évident qu'ils ne savent plus où aller, et finissent toujours par tourner en rond, se perdre, même lorsqu'ils veulent revenir à du "vrai" RE.

Pour mon avis, je trouve RE7 étrange. Des choses très réussies, d'autres nettement moins pour moi (notamment la deuxième moitié). Et même quand c'est réussi, je me dis : pourquoi ça s'appelle Resident Evil ? Pourquoi ne pas lancer un nouvel univers, puisque là les liens sont très flous (ou alors super forcé comme la toute fin), et que ça emprunte désormais à beaucoup d'autres choses (de Massacre à la tronçonneuse à Silent Hill) ?

Dans tous les cas, effectivement je ne trouve vraiment pas que ce soit parmi les meilleurs épisodes de la saga. Mais bon, ravi si vous avez adoré, et avez entièrement confiance à ce RE3 remaké !

Jill
10/12/2019 à 19:23

Il y a un peu de gameplay dans la seconde vidéo.

Snake
10/12/2019 à 19:09

Pourtant Resident Evil 7 est à mes yeux de fans un des meilleurs épisodes de la saga. Et en VR, ça devient la meilleure expérience horrifique tous médias confondus. Je ne doute donc pas vu son succès qu'un 8ème épisode dans le même style arrivera dans quelques années. Mais vu votre commentaire il semblerait que vous n'ayez pas été réceptif à ce titre. C'est regrettable car c'était un bond en avant dans la continuité très réussi.

Plus

votre commentaire