Rift : You're not in Azeroth anymore

Raphaël Carlier | 26 février 2011
Raphaël Carlier | 26 février 2011

Si l'univers des MMO est largement dominé par World of Warcraft, indétrônable depuis 6 ans, certains studios tentent régulièrement de venir taquiner le mastodonte de Blizzard. Sorti de nul part, le premier jeu de Trion Worlds se pare d'un bouche à oreille très positif grâce à sa Bêta très stable et fournie, disposant de sérieux atouts.

 

 

Première évidence, Rift emprunte de nombreux éléments à la concurrence, et surtout au roi des MMO (dont on attend fermement l'adaptation par Sam Raimi). Que ce soit pour se créer un personnage, effectuer des quêtes ou combattre, les joueurs trouveront leurs marques assez rapidement. Mais loin de copier bêtement, Trion Worlds le fait avec suffisamment de talent pour séduire. À l'instar des jeux de Visceral Games (Dead Space 2, Dante's Inferno) qui s'inspirent des meilleurs pour se hisser dans le haut du panier. Pourvu tout de même de quelques originalités, ce jeu de rôle en ligne propose un système de compétences riche et plutôt bien pensé permettant aux joueurs d'être assez polyvalents en progressant dans plusieurs branches. Si Rift séduit, c'est aussi grâce à son univers de fantasy cohérent et immédiatement accrocheur. Vous incarnez un Gardien ou un Renégat, dans le monde de Telara dévasté par les cohortes démoniaques sorties de nombreuses fissures (les rifts). En remontant le temps il vous incombe, avec les autres joueurs puisque vous avez un sacré esprit de camaraderie, de refermer ces failles et empêcher la venu de Regulos, un méchant des plus méchants. Mais il s'agit aussi d'un élément narratif qui sert le gameplay puisque ces failles vers une autre dimension s'ouvrent aléatoirement sortant le jeu, et les joueurs, des sentiers battus. Et à chaque faille fermée les récompenses seront généreuses proportionnellement à l'effort accompli.

 

Pour les amateurs de MMO, confirmés ou novices, Rift : Planes of Telara s'annonce comme un jeu incontournable avec de solides arguments. Et en référence au monde de Warcraft et au Magicien d'Oz (Avatar pour les plus jeunes) : « You're not in Azeroth anymore ! ».

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire