Dante's Inferno : Une excellente adaptation

Raphaël Carlier | 9 mars 2010
Raphaël Carlier | 9 mars 2010

Après un mémorable Dead Space qui livrait le joueur dans une véritable plongée dans l'horreur et descente aux enfers, c'est presque logiquement que le studio appartenant à EA, Visceral Games, adapte à sa sauce la Divine Comédie de Dante Alighieri. Un émule de God of War particulièrement soigné.

 

 

Une adaptation étonnamment fidèle

 

Si pour les besoins du jeu les développeurs ont effectué quelques changements, on reste surpris par une adaptation aussi proche de son modèle. Dante est toujours accompagné de Virgile et va croiser les mêmes personnages que dans La Divine Comédie, qui comme les gardiens Charon, Minos, Cléopâtre ou Phlégyas sont issus de l'histoire, de la Bible, ou de la mythologie grecque. De plus, les lieux visités par Dante collent parfaitement aux cercles décrits dans l'œuvre originale. Les seuls gros changements dans Dante's Inferno sont évidemment le look du héros (très discutable) et son histoire (un templier ayant pêché dans les croisades).

 

 

Splendide et dérangeant

 

Côté esthétique, on ne peut que saluer le travail des développeurs. Les différents cercles traversés dans l'aventure (inspirés par les sept pêchés capitaux) sont autant singuliers que cohérents dans l'ensemble; mentions spéciale pour les arrière-plans immenses et somptueux. En revanche, à l'instar de Dead Space, certains passages sont particulièrement dérangeants, sentiment renforcé par les cris de souffrance des âmes damnés et autres appels de créatures impies.

Les cercles seront aussi l'occasion de confronter Dante à ses propres fautes commises lors des croisades, avec des flash-backs animant les fresques cousues sur le torse du héros dans une transition du plus bel effet. Les cinématiques en images de synthèse qui ponctuent l'aventure figurent parmi les plus impressionnantes dans un jeu vidéo.

 

 

Punir ou Absoudre

 

En jouant à Dante's Inferno, un jeu vient immédiatement en tête : God of War. Le mastodonte de la PS3 fait clairement des émules avec sa prise en main si simple et réussie. Achever des ennemis brutalement en appuyant sur la bonne touche, chevaucher des créatures épiques, esquives avec le stick,... Dante a tout du spartiate mais la qualité et le plaisir sont là (attention la difficulté aussi). De plus le sauveur de Béatrice pourra faire évoluer ses pouvoirs en suivant deux branches bien distinctes. La première fait évoluer les compétences liées à son arme de base (la faux de La Mort en personne), en augmentant la jauge de pouvoir impie (en tuant des ennemis brutalement ou en achevant les damnés qui errent dans le jeu). La seconde branche, liée aux pouvoirs sacrés fait évoluer la croix de Béatrice, une arme particulièrement efficace à distance et pour repousser l'ennemi. Pour augmenter cette jauge il vous suffit d'absoudre les démons et les âmes damnées (l'occasion de glaner quelques âmes supplémentaires dans un mini-jeu).

 

 

Une bonne surprise que ce beat'em all déconseillé aux âmes sensibles. D'une part le gameplay est sans faille et très agréable manette en main, d'autre part le travail sur l'ambiance et l'esthétique est irréprochable. Si au début on se moque un peu de ce héros peu charismatique et de la tournure bourrine du jeu, la force de cette histoire prend le dessus et on finit par être touché par la quête du templier voulant sauver Béatrice des griffes de Lucifer. Avec tant de qualités, on est désireux de découvrir une suite au moins aussi réussie, surtout à la vue de la dernière cinématique (les connaisseurs de l'œuvre de Dante Alighieri auront un début de piste).

 

 

A noter qu'un contenu est attendu en téléchargement. Le Martyre de Sainte Lucie permettra à deux joueurs en coopératif de décider des monstres à décimer. Défis personnalisables et nouveaux personnages en perspective...

 

Visionnez la bande-annonce de lancement de Dante's Inferno

 

L'Enfer de Dante en BD

 

Dante's Inferno au cinéma

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire