Jigsaw : le roi du torture porn revient avec des affiches inquiétantes

Jean-Luc Hassaique | 18 septembre 2017
Jean-Luc Hassaique | 18 septembre 2017

On ne sait pas bien ce que donnera le retour de Saw, mais en bons amateurs de barbaque, on suit le dossier, qui s’épaissit d’un jeu de plaisantes affiches.

Certes, la saga Saw s’est achevée dans un bain de sang aux airs de soap opéra mongoloïde, mais on n’y peut rien, à l’idée de retrouver une bande de neuneus piégés par un fou furieux sans autre raison que de nous divertir avec un truc visuellement cracra et moralement douteux, on est déjà tout frétillants.

Et manifestement, pour son retour, la franchise a bien compris qu’elle devait capitaliser sur une des rares images fortes qu’elle aura apporté au cinéma de genre, à savoir celle de Jigsaw, sa marionnette  de mascotte.

 

Photo

Photo

 

 

Nous retrouvons donc les protagonistes de cette nouvelle aventure avant que le scénario ne les transforme en paupiettes de veau façon grand veneur, tous grimés comme le redoutable Jigsaw. Soit une manière d’inscrire ces nouvelles victimes dans le canon de la saga, tout en rappelant que l’assassin se cache probablement parmi eux.

Et cela tombe bien, puisque cette suite/reboot s'intitule... Jigsaw.

Le jeu de massacre débutera dans les salles françaises dès le 1er novembre 2017.

Photo

Photo

 

 

 

commentaires

jigsaw
20/09/2017 à 04:29

maintenant esse que c est une suite 10 ans apres
ou le debut de jigsaw a c est premier meurtre
reponse le 26 octobre 2017

west666
19/09/2017 à 14:33

REA

tu veux dire a Varg Vikernes le fondateur du groupe black burzum ???

REA
19/09/2017 à 06:55

La 3ème affiche ressemble à Burzum, jeune. Terrifiant.

Adri
18/09/2017 à 19:08

La com est efficace je trouve :)

votre commentaire