Des dizaines d'artistes ont créé leur propre affiche de Massacre à la Tronçonneuse (et le résultat est sublime)

Alexis Vielle | 1 septembre 2017
Alexis Vielle | 1 septembre 2017

Le plus bel hommage que l'on pouvait rendre à Tobe Hooper.

Emblématique slasher du regretté Tobe Hooper, Massacre à la Tronçonneuse a fait frémir tout une génération d’amateur de viande humaine. Si le film de 1974 a pris quelques rides, il demeure encore la référence de tout slasher movie, doté d’une mise en scène d’une efficacité redoutable là où les multiples remakes et autres suites plus (pas vraiment) ou moins (surtout) réussies se contentent de nous gratifier de litres d’hémoglobine en versant dans un gore outrancier. Pas effrayant et surtout carrément dégueulasse, Tobe ne nous a jamais autant manqué qu’aujourd’hui. Evidemment, sa disparition valait bien un retour sur sa riche et trop sous-estimée carrière.

Des artistes du monde entier ont à leur tour rendu hommage au grand monsieur en créant des affiches de son film culte. 

 

Photo

 

 

Photo

 

 

Photo

 

Photo

 

 

Photo

 

 

Photo

 

 

Photo

 

 

Photo

 

Photo

 

Photo

 

 

Photo

 

Photo

 

Photo

 

 

 

 

 

 

Tout savoir sur Tobe Hooper

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

corleone
04/09/2017 à 08:17

ce film est dérangeant... pas gore pour un sou mais l'ambiance, le bruitage le son les acteurs font que ce film dégage vraiment une ambiance d'insecurité et opréssanjte à tous les niveau... le pire avec cet ouvrage est qu'il arrive a vous foutre une angoisse permanante alors que l'action se déroule principalement en journée avec un soleil à son zenith, donc pas besoin de nuit pour foutre la trouille. cet inovation a été injustement attribué à shining alors que tobe hooper l'avait fait avec son massacre à la tronconneuse.

Ded
02/09/2017 à 00:31

Dans ces cas là on se demande toujours ce qu'il faut admirer en premier, la réalisation ou la créativité ? Dur !...

votre commentaire