Godzilla : King of the Monsters dévoile enfin tous ses monstres géants

Christophe Foltzer | 20 juin 2017
Christophe Foltzer | 20 juin 2017

On ne s'y attendait pas forcément au départ, mais la franchise Godzilla fait partie d'un univers étendu qui comprend également Kong : Skull Island. En attendant que le lézard et le gorille se mettent sur la tronche, Godzi a droit à sa nouvelle aventure solo.

Et on peut dire qu'elle se sera faite attendre celle-là. Parce que le "premier" Godzilla est quand même déjà sorti il y a 3 ans et qu'on espérait en découvrir la suite un peu plus tôt. Mais voilà, entre-temps la décision fut prise d'en faire un univers étendu, il a donc fallu rebooter King Kong puis trouver le réalisateur idéal pour cette sequel tout en planifiant ce qu'il fallait y insérer pour donner envie au public d'en savoir plus. Mine de rien, c'est un sacré boulot, on aimerait bien vous y voir.

 

 

Il n'empêche que cette fois, ça y est, Godzilla : King of the Monsters est bel et bien sur les rails, même que c'est Michael Dougherty qui va le réaliser et que le casting est plutôt bien fréquenté puisqu'on y retrouvera Vera Farmiga, Ken Watanabe (qui fait donc le lien avec le film précédent), Kyle Chandler ou encore Millie Bobby Brown (Eleven de Stranger Things). Mais la grande question que tout le monde se pose c'est bien celle de savoir quels monstres Godzi va devoir défourailler cette fois. 

Et ça tombe super bien puisque Warner Bros vient de dévoiler le synopsis officiel du film qui, outre le fait qu'il nous explique un peu l'histoire, nous révèle surtout l'identité de ses adversaires. Et il y a du lourd :

 

 

"Cette nouvelle histoire suit les efforts héroïques de Monarch, l'agence de crypto-zoologie, tandis que ses membres se retrouvent face à une batterie de créatures de la taille d'un dieu, incluant Godzilla, qui affronte Mothra, Rodan et sa némesis ultime, King Ghidorah. Lorsque ces espèces anciennes, que l'on pensait être des mythes, se réveillent, elles cherchent la suprématie, plaçant la survie de l'humanité dans la balance."

Donc voilà, c'est plutôt très classique comme point de départ et, très honnêtement, on ne s'attendait pas à autre chose. Il n'empêche que revoir les monstres mythiques de l'univers Godzilla, dans un film pété de thunes et avec les technologies d'aujourd'hui, ça donne sacrément envie. Sortie prévue le 1er juin 2019.

 

Photo Mothra Rodan et King GhidorahDe gauche à droite : Mothra, King Ghidorah et Rodan

Tout savoir sur Godzilla II : Roi des Monstres

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

west666
21/06/2017 à 07:10

j'ai trouvé exellent le kong island franchement je vois pas trop quoi lui reprocher

Hildegarnic
20/06/2017 à 15:02

Sympa, vous n'avez même pas cité Charles Dance dans le casting

Rorov94
20/06/2017 à 10:53

Il manque ebirah(le homard géant)!
S'il dézingue godzilla,ce dernier pourra écrire:
«le homard m'a tué»...

JohnnyBGood
20/06/2017 à 08:19

Ce n'est pas vraiment une surprise... Vu que dans Kong Skull Island (aussi moyen soit-il) ils y faisaient déjà référence (spoil : dans la scène post-credit)
Au moins ils essayent de rester cohérents dans leur "Monster Universe"
Enfin en espérant que l'on verra vraiment des monstres se battre.
je peux comprendre l'échelle humaine d'Edwards, autant ça fonctionnait dans Monsters, autant dans Godzilla j'ai trouvé ça moyen.
enfin du moment que l'on ne se farcit pas à nouveau Quicksilver et la Sorcière Rouge (la blague!!!) ça devrait passser.
Merci EL !

corleone
20/06/2017 à 07:42

etant fan depuis ma plus tendre enfance des adaptations kitch de godzilla j'ai hate de voir ca avec des FX américain. Surtout GHIDORAH (mettez lui des bras svp... et ne loupez pas son design ) le papillon est ridicule (dabord ennemi puis allié de godzilla)

votre commentaire