Godzilla II : le réalisateur parle de la version longue director's cut qui était évidemment super

La Rédaction | 14 juin 2019
La Rédaction | 14 juin 2019

Michael Dougherty parle des scènes coupées et de la director's cut de Godzilla II : Roi des Monstres

Le refrain des versions longues qui pourraient sauver les blockbusters commence à être bien connu, et permet parfois de belles pirouettes pour rectifier le tir en cas d'accueil compliqué. Et pour un Batman v Superman : L’Aube de la justice qui a enchanté bien des spectateurs en version longue (notre critique par ici), il y a un Suicide Squad qui l'a utilisé comme simple argument de vente.

Alors que la carrière de Godzilla II : Roi des Monstres au box-office s'annonce moins glorieuse que prévu (après notamment un démarrage très moyen côté américain), et que l'accueil critique et public est tiède, le réalisateur Michael Dougherty a révélé quelques informations sur la director's cut du blockbuster. Il parle ainsi d'une bonne demi-heure inédite.

 

photoEn guet-apens : la grosse demi-heure inédite, qui attend

 

C'est à Collider, qui adore enquêter sur les scènes coupées, que le réalisateur de Krampus a parlé de la version longue de Godzilla II : Roi des Monstres, sorti en salles dans une version de 2h12 :

"La director's cut faisait dans les 2h40-45. Je l'ai appelé Godzilla : la mini-série. Il n'y a pas beaucoup de scènes entières qui ont été retirées. Il y en avait quelques unes, et elles finiront sur le Blu-ray. Mais c'était surtout une question de raccourcir des moments dans chaque scène. Nous avions un grand groupe d'acteurs, donc il y avait cette tendance à leur donner à tous leur moment... et ça fait beaucoup en fin de compte."

Il explique que c'est la première partie du film qui a été la plus remontée, car "le premier acte traînait".

 

photoPromis, ces gens avait tous une personnalité en version longue

 

Il donne aussi une idée des scènes entièrement coupées :

"Je dirais qu'il y a six ou huit scènes... de vraies scènes, entières. Et elles sont cool. Si on faisait Godzilla : la série, elles seraient des scènes parfaitement bien. Mais quand il faut faire un film d'environ deux heures, le rythme est très important."

La Warner a récemment décidé de repousser de quelques mois la sortie de Godzilla vs. Kong prévu à l'origine pour mars 2020. Alors que Godzilla II : Roi des Monstres a franchi la barre des 300 millions mais semble loin de pouvoir exploser les scores de Godzilla (529 millions) et Kong : Skull Island (566 millions), le studio réfléchit peut-être à la stratégie à adopter pour garantir un succès digne de ce nom au film d'Adam Wingard.

 

Affiche française

commentaires

Comme
16/06/2019 à 14:47

Tekkenfree machin bidule! C'est toi la daube espèce d inculte. Ce film est un chef d'oeuvres du genre. Il aurait mérité le milliard plutôt qu.un endgame

Teknfree
15/06/2019 à 23:15

Yann c'est une blague ce film est une daube sans no rien 'e va et rien n'est à sauver

Yann
15/06/2019 à 15:04

Accueil public tiède ?
Va falloir mieux se renseigner sur le sujet avant de faire des articles.
92% des utilisateurs ont aimé il n’y a qu’à voir sur Google, ce film a été un succès auprès des fans, surpassant les critiques.
Un chef d’œuvre qui mérite amplement sa demi heure supplémentaire en espérant que celle ci soit riche en combats !

Den the gun
15/06/2019 à 12:01

Snyder touch.,..

Renton
14/06/2019 à 21:33

Pas faux, faites nous des films de cul, on est des bœufs, ça ira.

Chris11
14/06/2019 à 21:16

Mais c'est pas un problème de scène manquante, c'est le problème que le scénario, les persos et les dialogues datent d'il y a 30 ans.
Faites comme le porno, virez toutes les scènes censées donner un fond d'histoire pitoyable, et ne gardez que les scènes avec les monstres, ça sera déjà plus efficace.

Ratatak
14/06/2019 à 19:09

Moi j'aurai aimé voir la version suédée... le film est déjà trop long de 2H, même si il y a des plans vraiment magnifiques ils ne sont pas portés par l'histoire et les motivations des personnages, et c'est bien dommage...

jorgio69
14/06/2019 à 18:01

La même excuse.
Du point de vue humain, le film est catastrophique. Mention spéciale à Bradley Whitford, le personnage le plus insupportable que j'ai pu voir au cinéma depuis le sideckick mongolo de la Momie de 2017.
15 lignes de dialogues, 15 vannes qui ferait passer celles de Marvel pour du Shakespeare.

Flash
14/06/2019 à 17:11

2h10, c'était bien suffisant, pas envie de voir trente minutes de plus.

votre commentaire