Godzilla II : Roi des Monstres deux personnages cultes auraient pu être introduits dans une scène post-crédits

Camille Vignes | 5 juillet 2020
Camille Vignes | 5 juillet 2020

Michael Dougherty avait d'autres ambitions pour les scènes post-crédits de Godzilla II, et il partage des storyboards pour les faire connaitre. 

Entre ingérences des studios, départ précipité de son réalisateur Zack Snyder pour des raisons personnelles tragiques, reprise plus ou moins appréciée de sa casquette par Joss WhedonJustice League est très vite devenu un cas d’école, et le Snyder Cut un mythe à part entière. Après des mois passés à teaser son film, et quelques autres à entendre les proches du réalisateurs et nombreux acteurs du film demander à ce que le Snyder Cut soit réalisé et livré au public, le projet va finalement voir le jour sur HBO Max. 

Évidemment, une histoire comme celle-ci qui prend des allures de success-story, ça donne des idées, et le réalisateur de Suicide Squad, David Ayer, s’est mis depuis quelques temps à avoir le même genre de communication autour de son film - même s’il est un peu moins prolifique que Snyder, et qu’il semble légèrement moins soutenu dans sa quête de réhabilitation. 

 

photoRéalisateur prêt a contre-attaquer pour défendre son film 

 

Or, si voir les réalisateurs parler de leur vision d’un film, tronquée par les studios par exemple (ou pour d’autres raisons), n’est pas nouveau, l’histoire de Zack Snyder remet quand même le réalisateur au centre de l’action - a fortiori le réalisateur de blockbusters -, au centre de la création et donc sur le devant de la scène. 

Dans cette même mouvance, celui de Godzilla II : Roi des MonstresMichael Dougherty, a récemment partagé le storyboard d’une scène post-crédits qui ne fait pas partie du montage final choisi par les studios. 

ATTENTION AUX SPOLIERS 

 

 

On comprend dans ce post Instagram que l’une de ses scènes post-générique devait faire intervenir les jumelles Mothra, alors que la scène post-crédit du montage final ne montre qu'Alan Jonah (Charles Dance) obtenant l'une des têtes du roi Ghidorah sur le marché noir. 

Les jumelles Mothra ont été introduites dans le film MOTHRA de 1961, et, sortes de fées, elles servent de lien entre le monstre Mothra et l’humanité. On sait maintenant que les deux femmes devaient être véritablement introduites dans la franchise grâce aux scènes post-crédits (et pas simplement au détour d'une conversation). 

Outre les photos du storyboard (dessiné par l'artiste de comics Anthony Winn), le réalisateur a également partagé les pages du script de la scène, confirmant que les docteurs Chen et Ling étaient censées être les jumelles Mothra. Mais la scène n'a jamais été tournée.

 

photoLes Shobijin dans Mothra contre Godzilla

 

Dedans, on aurait vu la docteur Chen entrer dans un bar à ramen, contenant une entrée vers un tunnel secret. Là, elle aurait rencontré sa sœur, et, grâce à une brève discussion, on aurait compris qu’elles étaient autrefois les Shobijin (les fées) de Mothra. La docteur devait ensuite entrer dans une pièce, révélant le nouvel oeuf de Mothra, et l’identité des nouvelles jumelles veillant sur lui : les filles de Chen. 

La prise de positions du MonsterVerse est légèrement différente, puisque, on l'a dit, ce n’est que grâce à une conversation que les filles du Docteur Chen sont introduites comme nouvelles Shobijin, elles ne sont pas visibles dans le film. 

On ne sait pas vraiment pourquoi les studios ont pris une direction différente de celle que voulait Dougherty, lui qui avoue facilement l'admiration qu'il voue à la franchise et qui a à coeur de lui rendre hommage. 

 

Affiche française

commentaires

Unconu
09/07/2020 à 20:42

Elle est trop bien l'image

zetagundam
06/07/2020 à 09:57

Pourtant il me semblait que c'était clair que Zhang Ziyi interprétait les jumelles accompagnant Mothra (à moins bien sûr que je ne soit déjà trop imprégné de la mythologie Godzilla)

Korki37
05/07/2020 à 18:52

Dommage, surtout que la scène post générique actuelle n'introduit rien d'excitant, quels coquins ces studios

votre commentaire