Le clown du remake de Ça est tellement flippant qu'il faisait même peur sur le tournage

Christophe Foltzer | 7 juin 2017
Christophe Foltzer | 7 juin 2017

On vous a déjà dit qu'on était chaud bouillant pour le remake de Ça qui sortira le 20 septembre prochain ? Après tout c'est normal, tant ça a l'air flippant. Jusque sur le plateau, c'est pour dire.

Alors oui, nous ne sommes pas dupes pour autant, on entre clairement dans la phase active de la promotion du film, donc cette déclaration ne tombe pas par hasard, elle a un but, nous mettre dans l'ambiance et nous donner envie d'aller voir Ça dans quelques mois. Comme si on avait besoin de pareille manipulation émotionnelle.

 

Photo Trailer It

Devine qui c'est ?

 

Mais il faut dire que le design du nouveau Pennywise interprété par Bill Skarsgard est autrement plus inquiétant que celui jadis porté par Tim Curry et que cette nouvelle lecture devrait clairement moins être portée sur la gaudriole et les vannes pourries d'antan. Et c'est tant mieux quelque part, ça évitera une confrontation trop frontale entre les deux versions qui pourrait desservir celle de 2017.

Il n'empêche que le nouveau Pennywise est bien décidé à nous foutre les boules et qu'il n'y ait pas allé de main morte sur le plateau, comme son interprète vient de le confier au micro de The Wrap :

"A un moment, l'équipe avait préparé le plateau. Ils ont fait venir les enfants qui travaillaient en tant que figurants, aucun ne m'avait encore vu, ils étaient là avec leur parents. Quand je suis apparu en Pennywise, j'ai vu la réactions de ces enfants tout ce qu'il y a de plus normaux.

 

trailer 1 Grippe-Sou Pennywise

Ton âme est à moi !

 

Certains étaient intrigués, mais ne pouvaient pas me regarder plus longtemps, alors que d'autres tremblaient. Un gamin a commencé à pleurer. Le réalisateur a crié "Action!" et quand il dit ça, je deviens totalement le personnage. D'autres enfants ont été terrifiés se sont mis à pleurer en plein milieu de la prise. Et là je me suis demandé ce que j'étais en train de faire. Et je faisais quelque chose d'horrible."

En même temps, ça fait une plombe qu'on dit que les clowns sont terrifiants rien qu'à l'état naturel et qu'il faut s'en méfier, alors en plus dans un décor un peu glauque on ne veut même pas imaginer. Evidemment, Andres Muschietti a interrompu la scène et le comédien a tout fait pour les rassurer et éviter qu'ils ne se suicident en groupe à la pause-déjeuner. Par contre, l'histoire ne dit pas si le studio prendra en charge leur future psychothérapie.

 

Photo Bill Skarsgård

Bisous les kids ! On se revoit chez le psy !

Tout savoir sur Ça

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire