Southland Tales, le grand film incompris et maudit de Richard Kelly, pourrait avoir droit à une seconde vie

Geoffrey Crété | 30 mars 2017
Geoffrey Crété | 30 mars 2017

Plus de dix ans après son flop, Southland Tales de Richard Kelly devrait avoir droit à une seconde vie.

La folle histoire de Southland Tales ne serait donc pas terminée. Plus de dix ans après sa présentation désastreuse à Cannes, suivie d'un remontage puis d'une discrète sortie en salles aux Etats-Unis elle aussi soldée par un échec, le film de science-fiction pop de Richard Kelly est devenu pour beaucoup un film culte. Cette fable apocalyptique centrée sur un policier, une star du porno et le beau-fils d'un sénateur républicain, pris dans un tourbillon d'horreur grotesque face à une entreprise allemande qui a provoqué un désastre écologique, ayant pris au fil des années une couleur de plus en plus étonnante au vu de la réalité de l'Amérique.

En interview avec Vulture pour fêter la ressortie de son fabuleux Donnie Darko en version remasterisée aux Etats-Unis, le réalisateur a ainsi révélé un plan innatendu :

"Rien n'est encore officiel, mais il y a eu beaucoup de discussions en interne à propos de ramener Southland Tales, en grande pompe et au grand public. Je pense que plusieurs éléments doivent encore s'aligner pour que ça se fasse, mais il y a définitivement un chemin qui s'ouvre pour plus de Southland Tales, et nous voulons juste être sûrs que nous le faisons de la bonne manière, pour tirer profit de la narration. Donc restez à l'écoute pour plus d'informations sur Southland Tales, ça c'est sûr. On avance dans la bonne direction."

 

Photo Dwayne Johnson

  

De quoi y voir de multiples pistes et espoirs. La première chose, évidente : la version (non finalisée) de Southland Tales montrée à Cannes durait 2h40, soit une quinzaine de minutes de plus que le film montré au public par la suite. Entre les deux, des images inédites mais surtout un montage très différent, avec une narration modifiée en profondeur.

Par ailleurs, Richard Kelly avait évoqué en 2010 son envie de réaliser un prequel sous forme de film d'animation, qu'il a déjà écrit. Car si le film Southland Tales raconte les chapitres IV, V et VI de l'histoire, c'est parce que les trois premiers existent sous forme de comics. Il y a donc de quoi rêver, du moins pour ceux qui considèrent Southland Tales comme un grand film incompris, ridicule et magnifique, d'une ambition aussi folle que grotesque. Sans compter qu'il montre Dwayne Johnson, Seann William Scott et Sarah Michelle Gellar dans ce qui pourrait être classé parmi leurs meilleures performances.

 

Image 245098

 

Par ailleurs, le réalisateur de The Box, un autre film mal-aimé, a assuré qu'il travaillait sur plusieurs projets, et serait prochainement de retour. Un refrain qu'il répète depuis des années, et qui laisse donc imaginer qu'aucun producteur, type Megan Ellison, ne juge intéressant de tendre la main à un cinéaste qui divise certes, mais qui est certainement unique en son genre.

  

 

commentaires

Satan LaTeube
31/03/2017 à 11:12

Le grand film de SF malade des années 2000 comme le fut Strange Days pour les 90s.

drocmerej
31/03/2017 à 00:48

C'est marrant de dire "bof bof" sous un article traitant d'un "grand film incompris". En même temps c'est inextricable. Si on dit ne pas aimer un film incompris on vous rétorque forcément quelque chose comme :
"mais t'as pas compris, tu comprends pas, c'est un film incompris d'abord". lol.

Perso je crois que je vais ressortir mes 2 dvd (southland tales et the box). Ils m'avaient quand même marqué par leur folie.

sandwill
30/03/2017 à 22:36

c'est une pure bombe ce film!!!

stivostine
30/03/2017 à 15:21

ouep donnie darko et après bof bof

votre commentaire