Richard Kelly (Donnie Darko, Southland Tales) annonce qu'il sera bientôt de retour

Geoffrey Crété | 16 août 2016
Geoffrey Crété | 16 août 2016

Après sept ans d'absence, Richard Kelly annonce que son grand retour approche.

Il a suffi d'un film : Donnie Darko, fable apocalyptique entre le teen movie et le film d'horreur, devenu en quelques années un phénomène et un objet de culte. C'était en 2001, et depuis la carrière de Richard Kelly a suivi une trajectoire étonnante.

Southland Tales, son grand film incompris, a été abimé par son accueil désastreux à Cannes en 2006, au point d'être remonté et connaître une sortie en salles indigne. En 2009, l'excellent The Box avec Cameron Diaz est perçu comme un geste commercial pour regagner la confiance des studios, mais le succès moindre du film envoie un message contradictoire.

 

Photo Southland Tales

Richard Kelly avec Bai Ling et Dwayne Johnson sur le tournage de Southland Tales

 

Depuis, Richard Kelly a annoncé un ambitieux thriller en 3D filmé en partie en motion capture. Il a failli réalisé Corpus Christi, produit par Eli Roth et avec Edgar Ramirez en soldat souffrant de troubles post-traumatiques au Texas. Puis Amicus, un thriller avec Nicolas Cage tiré de l'histoire vraie d'un producteur de musique qui a engagé un tueur à gages pour éliminer sa famille. Fût un temps où il développait un film de super-héros avec Kate Hudson appelé Into the Great Wide Open, une comédie horrifique sur une vache transgénique ou une adaptation du classique de la littérature de science-fiction Le Berceau du chat. Puis, plus rien. "Not with a bang, but with a whisper".

Mais Richard Kelly n'a pas dit son dernier mot : interrogé par le Denver Post sur ses projets, le réalisateur de 41 ans a affirmé qu'il était plus proche que jamais de revenir.

"J'ai écrit et préparé beaucoup de films différents qui ont été jusqu'à différents stades de presque se faire, donc j'ai travaillé non stop. J'espère qu'on est vraiment proche de quelque chose qui se fera finalement. Je ne veux pas être trop spécifique parce que je ne veux pas me porter malchance, mais j'espère revenir derrière la caméra très, très bientôt et réaliser plusieurs films pour essayer de rattraper le temps perdu."

 

Photo James Marsden, The Box

Richard Kelly avec James Mardsen sur le tournage de The Box

  

"Je veux juste m'assurer que le prochain film sera le bon film, dans les bonnes circonstances avec le bon budget pour en faire un succès, pour que je puisse continuer à raconter les histoires que je veux raconter."

2016 serait-elle une année charnière ? Richard Kelly a récemment changé d'agents à Hollywood, laissant clairement entendre que son retour derrière la caméra était sur le point de se concrétiser. Il a par ailleurs été invité à rejoindre l'Académie des Oscars dans la famille des scénaristes, preuve qu'il n'a pas encore été totalement oublié par la Cité des Anges.

 

Southland tales

commentaires

champy
16/08/2016 à 21:06

J'aime TOUS LES FILMS de ce mec !! Et perso il à toujours l'air de ce gars hypersympa qu'on aime avoir comme pote !

acid yellow
16/08/2016 à 15:55

croisons les doigts pour qu'il fasse amicus, très bon projet pour le grand nicolas cage...

Geoffrey Crété - Rédaction
16/08/2016 à 15:01

@....

On aime beaucoup The Box aussi. Et la phrase exacte est : "perçu comme un geste commercial".

Après Southland Tales, Richard Kelly expliquait lui-même qu'il a bossé avec un gros studio (la Warner), une star bankable (Cameron Diaz), et un high concept dans l'espoir de faire un film commercial tout en gardant ses ambitions et obsessions. Le film est nettement plus cadré que Southland Tales, et peut être défini et vendu plus clairement.

Il n'y a d'ailleurs rien de péjoratif dans l'expression "geste commercial". Le ciné hollywoodien est aussi un business, et après Southland Tales, Richard Kelly devait regagner la confiance des producteurs. Ce n'est pas manichéen "commercial vs auteur", il y a un éventail de nuances entre. Donc inutile d'être désolé.

...
16/08/2016 à 14:34

Oui excellent The Box, et tout sauf un geste commercial, désolé EL

Picai
16/08/2016 à 13:49

J'espère que ce sera au moins aussi bien que The Box. Un film fascinant dont les qualités vont bien au-delà des imperfections, et qui a plus d'identité que tellement d'autres films de genre.

maxleresistant
16/08/2016 à 13:35

On espere que ce sera plus réussit que The Box. Qui était correct sans plus.

votre commentaire