Deadpool révèle que c'est Vladimir Poutine qui a fait fuiter le test vidéo qui a permis au film d'exister

Christophe Foltzer | 12 janvier 2017
Christophe Foltzer | 12 janvier 2017

C'est un peu le bordel aux Etats-Unis actuellement avec l'accession au pouvoir de Donald Trump, les preuves du piratage des élections présidentielles par Vladimir Poutine et tout ce que cela sous-entend de joyeux-joyeux pour les années à venir sur le plan international.

Mais le FSB, les services secrets Russes, n'en était pas à sa première tentative de coup d'état puisque bien avant de se mêler de l'avenir des américains, l'organisme avait déjà commis un énorme forfait : le piratage de Deadpool. On se rappelle qu'en effet le film n'a pu exister que grâce à la fuite sur le net d'un test vidéo du personnage qui a enflammé le coeur des fans et convaincu la Fox de lâcher des billets, avec l'énorme succès que l'on sait.

 

Photo Deadpool

 

Si maintenant Deadpool 2 est en préparation, on ne sait toujours pas qui était le vrai coupable de ce crime, sans aucun doute passible de la peine capitale. C'est le scénariste Paul Wernick qui a dévoilé le fond de l'affaire au micro de Deadline :

"On s'est toujours demandés qui avait fait fuiter le test vidéo. Il n'y a toujours eu que 4 suspects : Rhett Reese, Ryan Reynolds, Tim Miller et moi-même. Mais un nouveau suspect a émergé et nous allons vous donner un scoop : c'est en fait Poutine. Vladimir Poutine a fait fuiter le test vidéo de Deadpool (rires)."

Il s'agit évidemment d'une énorme connerie, une de plus à mettre au crédit de l'équipe de Deadpool, puisque Poutine n'a rien à voir là-dedans puisque c'est bien connu que, mis à part la pratique du judo et les Trump Steaks, peu de choses l'intéressent vraiment dans la vie.

 

Colossus

 

Et, pour se faire pardonner de cette petite blague au bon goût Kremlin, Wernick et Reese nous ont offert un petit update sur Deadpool 2 :

"Ce sera un film solo. Il sera peuplé de pleins de personnages mais il restera un film Deadpool. Je pense que nous tournerons cette année, j'en suis même sûr, et nous avons déjà écrit plusieurs versions de l'histoire. Il y a eu plusieurs virages de pris mais tout est en train de se regrouper. Nous sommes un peu nerveux parce que nous avons l'obligation de devoir faire au moins aussi bien que le premier film, mais en même temps nous avons la foi, nous sommes animés d'une passion extrême et, tant qu'elle sera là, notre entreprise ne sera pas vénale."

 

Photo Deadpool Cascade

 

Et Wernick de conclure :

"C'est un monde très riche et nous avons toujours pensé que Cable y avait sa place. Nous avons longuement débattu sur la possiblité de l'inclure dans le premier film et nous avons eu l'impression que nous devions d'abord présenter Deadpool et installer son univers, et amener ce personnage dans la suite."

Donc, bon, ne reste plus qu'à attendre quoi, en espérant que Poutine ne vienne pas encore une fois mettre son grain de sel.

 

video test

Tout savoir sur Deadpool

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Euh
13/01/2017 à 19:09

LESIGH, t'es con ou tu fais exprès. Même les médias traditionnels pourtant anti Trump s'accordent à dire que pour le moment les informations des services de renseignement sont faibles et sans preuves justement et toi tu parles de preuves soit disant irréfutables XD.

HAL
13/01/2017 à 13:28

le troll tout seul...

HAL
13/01/2017 à 13:27

D'un coup d'un seul, de Deadpool et un gros gag on se retrouve avec une clique d'échappés de Valeurs actuelles voire Minute (d'accord avec LaTeub). En même temps derrière tous ces pseudos ça sent le troll tour seul derrière son écran. Le pov'type quoi...

LaTeub
13/01/2017 à 06:19

Etonnant, vraiment étonnant le décalage entre la rédaction d'EL (un peu l'antichambre de Libé) et les posts laissés par ceux qui viennent sur le site d'EL (un peu l'antichambre de Valeurs Actuelles ou de Minute)...

lesigh
13/01/2017 à 03:31

Ooooh comme c touchant cette petite réunion de réacs en carton qui, malgré les preuves irréfutables de la CIA et FBI (qui pourtant sont très loin de rouler pour les démocrates) persistent a croire que ce grand humaniste qui est Putin n,est au final qu'une victime de la presse, du FBI, CIA, les sales gauchistes en général et tout le reste de la planète qui pense différemment.
Quand a votre nouveau grand pote qu'est Trump, rendez-vous ds un mois ou deux.

Christophe Foltzer - Rédaction
13/01/2017 à 00:29

Sinon, vous avez déjà entendu parler du concept de second degré les blaireaux ?

Coucoudu105bis
12/01/2017 à 22:15

@Vomiton S'il faut maintenant croire tout ce que dit 4chan... Le mec qui affirme ça n'a absolument aucune preuve à apporter. A ce compte-là, c'est peut être moi qui est derrière le canular, hein ?

The King Brain
12/01/2017 à 19:31

@corleone

ne le dis pas trop, ils vont se fâcher à EL, ils aiment trop qu'on les critique sur ça... zut, j'en ai peut-être trop dit

corleone
12/01/2017 à 18:49

Surtout que ça devient exaspérant la propagande anti-Trump d'EL(ou surtout celle de Christophe Foltzer) au point où il(s) confond(ent) tout.

Vomiton
12/01/2017 à 17:52

@Pepedeat le pire c'est que le site 4chan déclare avoir mis en place se canular depuis quelque mois pour se moquer des opposant a Trump :

In a story that is getting more surreal by the minute, a post on 4Chan now claims that the infamous “golden showers” scene in the unverified 35-page dossier, allegedly compiled by a British intelligence officer, was a hoax and fabricated by a member of the chatboard as “fanfiction”, then sent to Rick Wilson, who proceeded to send it to the CIA, which then put it in their official classified intelligence report on the election.

sinon Deadpool 2 a voir si il accouche d'une deuxième demi daube ; le premier étais pas terrible !

Plus

votre commentaire