Rogue One : le réalisateur explique pourquoi les bandes annonces contiennent des scènes coupées du film

Jacques-Henry Poucave | 4 janvier 2017
Jacques-Henry Poucave | 4 janvier 2017

Succès public et critique, Rogue One déchaîne actuellement les passions mais est loin d’avoir livré tous ses secrets, notamment au sujet de ses scènes coupées ou transformées.

Rappelez-vous, le tout premier (et excellent) teaser de Rogue One. Ambiance anxiogène et images cinégéniques firent forte impression… Jusqu’à ce que nous découvrions en salles que quasiment aucune des scènes présentes dans ce premier aperçu n’était dans le  montage final !

Une situation rarissime en dépit des fameux reshoots commandés par Disney, un tournage additionnel massif dont on dit qu’il aurait abouti à métamorphoser un tiers du film. Dans une récente interview pour Empire,  le réalisateur Gareth Edwards s’est expliqué sur le pourquoi du comment.

 

scène coupée

 

« Il y a eu tout un processus de redéfinition du troisième acte, des plans et de scènes spécifiques, donc certaines choses ont simplement disparu. Mais après, le marketing arrive et déclare avoir besoin d’utiliser ci ou ça. Alors vous leur dites : « Ce n’est plus dans le film », et ils répondent « C’est bon, c’est ça le marketing, on se contente d’utiliser le meilleur de tout ce que tu as bien pu faire ». Et donc on retrouve ces petites choses, mais au final je me dis que même si je sais que ce n’est pas dans la version finale, l’esprit du film s’y trouve. »

Quelques heures après que les responsables de ces nouvelles séquences, notamment leur réalisateur Tony Gilroy) aient annoncé que nous ne devrions jamais voir de montage alternatif, on se demande encore comment s’achevait l’impressionnante scène où Felicity Jones fait face à un TIE-Fighter.

 

scène coupée

Tout savoir sur Rogue One : A Star Wars Story

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

MystereK
05/01/2017 à 07:15

@lol "la fille emmenée par les rebelles pour trouver quelqu'un qui lui passe une carte pour détruire une grosse boule métallique à la fin, c'est SW7 qui est déjà SW4"

Non, ce sont les événements qui amènent à SW4, une préquel quoi... sont but n'est aps d'inventer du nuoveau mais de nous raconter ce qui c'est passé juste avant le 4, comme si les deux réunis ne faisait qu'un film...

La mise en scène est assez dynamique, même si elle n'atteint pas celle de SW7, mais en tout cas bien plus dynamique que celle des prequelles et de SW4, car si George Lucas bien sû assembler les éléements d'un univers, il n'est pas un réalisateur fantastique, lon de là.

Jibi
04/01/2017 à 18:20

@lol "avec une repompes des effets de mise en scène de la trilogie et de la prélogie" donc une mise en scène à l'épaule plus brute, un rejet des transitions en volet, pas de générique défilant c'est une repompe des effets de mise en scène de la saga alors que ça n'a jamais été fait? Justement Rogue One est le premier volet qui apporte quelque chose d'autre dans sa façon d'appréhender la mise en scène, que sur l'histoire ce soit discutable je l'accorde, mais là dessus pas du tout.

lol
04/01/2017 à 16:45

n'empêche quoi qu'il arrive ce film reste une daube vu la mollesse de la réalisation, vu l'écriture complètement clichée (la fille emmenée par les rebelles pour trouver quelqu'un qui lui passe une carte pour détruire une grosse boule métallique à la fin, c'est SW7 qui est déjà SW4) le manque profond d'ambitions (pas de jedis, dark vador 4 minutes avec une repompes des effets de mise en scène de la trilogie et de la prélogie) et une bande son qui passe complètement inaperçue (même clone wars avait un thème principale plus fort) en gros le film est un sous clone wars ... avec des acteurs réels

MystereK
04/01/2017 à 16:29

@Serpico

Gareth Edwards a déjà expliqué, et cela a été repirs dans les articles sur EL que la fin qu'il a finalement tournée lui conenait parfaitement, et qu'il n'arrivait même pas à croire (SPOILER) que le producteurs ne venait pas l'empêcher de tuer tout le monde à la fin. Les premières version du film avec une fin beaucoup plus standrard n'avait convaincu personne. Finalement le résultat final est plus proche de ce qu'il voulait qu'avant les reshoot.

Cervo
04/01/2017 à 16:10

"Il n'a pas eu le poids nécessaire"
On parle des Etats-Unis, où par définition, un réalisateur n'a pas de poids nécessaire. Ce n'est jamais un film de réalisateur aux etats unis, à de très rares exceptions près, à fortiori pour un film de gros studio.

Pour qui a déjà vu des films d'Edwards, il est évident que ses thématiques et codes visuels sont présents dans tout le film. C'est indiscutablement le sien.

Ensuite, ça a déjà été dit par plusieurs intervenants, Disney était très content du ton et du film en général, mais a estimé que le travail d'Edwards prouvait que d'autres spin off dans cette veine étaient possible. Ils ont donc exigé une transformation du premier acte, tout comme ils ont demandé de "spatialiser" le climax, pour répondre aux critiques faites à l'encontre d'Episode VII.

Pour autant, on sent clairement que c'est lui qui supervise le bousin.

yellow submarine
04/01/2017 à 14:59

@Serpico: je ne vois pas en quoi le travail de Edwards est remis en question.

C'est un metteur en scène. Il met en scène un scénario qu'il lui a été donné.

Si la fin d'un film ne fonctionne pas, ce n'est pas ses compétences qui sont remis en question.

Il suffit de voir le film dans son entier pour voir que pour une personne qui n'a réalisé qu'un seul Blockbuster il a bien maitrisé son sujet.

Et puis je rappelle que dans l'épisode 7 pas mal de séquence présente dans les Ba sont absentes du film.

Starwars est une grosse machine mais aussi le joyaux de la couronne, pas étonnant que Disney mettent les grand moyen pour sortir un film le plus réussi possible.

tutube
04/01/2017 à 14:49

Le ton trop guerrier de film a dut refroidir les pontes de disney et l'effet game of throne est passé par là.
On sent que le film (pas mauvais en soit) a été charcuté dans dans les moments sombres pour allégés le jeune public (toi aussi morveux tu as le droit d'aller le voir). N'oubliez pas que Disney doit vendre ses jouets derrière alors interdire l'accès à ces jeunes consommateurs serait un mauvais calcul pour Légo et compagnie.

Serpico
04/01/2017 à 14:02

Ouais, difficile pour Edwards de garder la face car ces reshoots prouvent qu'il n'a pas réalisé le film qu'il souhaitait et pire, qu'il n'a pas eu le poids nécessaire pour imposer ses idées et que le film lui a échappé. D'ailleurs il admet lui même que le marketing a prit les meilleurs scène pour les mettre dans la bande annonce mais alors pourquoi supprimer ces meilleures scènes du montage finale?! Le management Disney reste une énigme...

votre commentaire