Iron Man : pour Jeff Bridges, le film était "un film d'étudiant à 200 millions de dollars"

Jacques-Henry Poucave | 1 décembre 2016
Jacques-Henry Poucave | 1 décembre 2016

On ne le répétera jamais assez, la réussite du premier Iron Man tient du miracle. Et Jeff Bridges vient une nouvelle fois de le confirmer.

On le sait, la production d’Iron Man, quelques mois avant que Disney ne rachète Marvel, a été lancée au moment où s’abattait sur Hollywood la grève des scénaristes. Résultat, le tournage du premier film made in Marvel s’est déroulé dans un chaos total, sans scénario ou presque, obligeant le réalisateur Jon Favreau et ses comédiens à quasiment improviser le film.

Après Robert Downey Jr. et différents membres de l’équipe, c’est au tour du grand Jeff Bridges, méchant de film introductif, d’expliquer comment s’est déroulée la fabrication d’Iron Man.

 

Photo Jeff Bridges

 

« J’aime être préparé. J’aime connaître mon texte… Il s’est avéré que plusieurs - 10, 12 ou 15 fois – nous sommes arrivés pour commencer notre journée de travail, sans avoir la moindre idée de ce que nous allions tourner. Tous les gars dans le studio étaient assis, en train de taper du pied, regardant leur montre, alors on s’asseyait dans ma loge en essayant d’écrire mes répliques… J’ai procédé à un petit ajustement mental.

Cet ajustement était « Jeff, détends-toi, tu es dans un film d’étudiants à 200 millions de dollars, amuse-toi, détends-toi. »

Et pour le coup, on peut tirer leur chapeau aux artisans du film, qui seront parvenus à emballer le métrage dans ces curieuses conditions, ouvrant grand la porte du box-office à Marvel, et à son succès planétaire historique.

 

Photo Iron Man

Tout savoir sur Iron Man

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Stridy
02/12/2016 à 07:15

C'était le même délire pour Men in black 3. Je comprendrai jamais comment des producteurs peuvent engager des millions dans des conditions aussi bordeliques...

corleone
01/12/2016 à 22:48

Oui. Quand on mate la présentation etrange de Tony Stark en début du film(son enfance et son parcours avec des vraies photos d'enfance de celui qui l'incarne RDjr au lieu de vraies scenes filmées émouvantes d'une origin story traditionnelle) on sent tout de suite qu'ils évoluent à tâtons.

jimmy76
01/12/2016 à 21:43

Quand on vois la réussite du film au niveau histoire et narration il et vraiment génial. chapeau bas des acteurs qui on fait leur travail d'acteurs total impros plus ou moins ceux qui à donner vie au film, plutôt cas des scènes surjouer pas les acteurs dans les autres films.

dany15
01/12/2016 à 17:24

Il aurait dû faire pareil avec le 2 et le 3, vu les daubes que ça a été

votre commentaire