Daniel Radcliffe pense que rejouer dans Harry Potter serait un aveu d'échec pour sa carrière

Grégoriane Benoit | 12 septembre 2016
Grégoriane Benoit | 12 septembre 2016

L'acteur de 27 ans a fait sensation au Festival de Deauville et s'est exprimé sur la possibilité d'interpréter à nouveau le rôle du célèbre sorcier qui lui colle à la peau. 

Alors que l'acteur se trouvait à Deauville pour la promotion de son nouveau film Imperium, celui-ci a fait l'unanimité auprès de tous ses fans venus nombreux pour l'accueillir. Car entre Daniel Radcliffe et le public, c'est une belle histoire d'amour de jeunesse, la star ayant interprété le rôle de Harry Potter pendant plus de 10 ans. Et pour les spectateurs qui ont grandi en même temps que lui et conservent un attachement énorme pour la célèbre franchise, il s'agissait d'un moment fort en émotion et en partage, d'autant plus que l'acteur s'est montré particulièrement disponible et agréable. 

 

 

Et tandis que les rumeurs affluent sur la possible version cinématographique de la pièce Harry Potter et l'enfant maudit, disponible en VF dès le 14 octobre prochain, il fallait bien que quelqu'un demande à l'originel sorcier à lunettes s'il était prêt à reprendre son rôle d'ici une quinzaine d'années. C'est le site 20 minutes qui a reporté les propos de l'acteur et au grand dam de tous les amoureux de la série, le jeune homme est décidé à tirer un trait sur ce personnage, pire il prendrait son retour comme un pur échec.

« Je n’ai pas l’âge de reprendre le rôle pour ces films-là, et quand je l’aurai atteint, j’espère que je serai passé à autre chose. Si je reprends le rôle d’Harry Potter à 40 ans, c’est que j’aurai foiré ma carrière. Ou alors que j’ai un retour de flamme comme Harrison Ford pour Star Wars »

 

 

Une lueur d'espoir avec cette dernière phrase qui laisse entendre que l'acteur pourrait prendre un plaisir nostalgique comme Harrison Ford sur Star Wars, à revenir vers l'oeuvre qui lui a donné une popularité non négligeable mais qui l'a également empêché d'avancer comme il aurait voulu dans sa carrière. Son propos peut se comprendre aisément, car il n'est jamais simple pour un acteur qui n'a pas montré son meilleur jeu dans sa jeunesse, de devoir avancer avec un rôle qui lui a ouvert les portes de la célébrité tout en étant un véritable boulet. 

 

Photo Daniel Radcliffe

 

Et alors que l'aventure Harry Potter ne semble jamais trouver sa fin, difficile pour le fan de ne pas espérer le retour des personnages dans un futur plus ou moins proche. Cependant, il est aisé de raconter pleins d'autres histoires de l'univers étendu sans demander aux stars d'une génération d'y retourner. Nous vous rappelons que les Animaux fantastiques sortent en salles à la fin du mois d'octobre et si le film est le succès auquel tout le monde se prépare déjà, ce n'est pas maintenant que la Warner mettra de côté l'univers, la communauté fanatique de Harry Potter étant certainement l'une de celle qui réunit le plus de générations du monde entier. 

 

Affiche

 

Tout savoir sur Daniel Radcliffe

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Bobby Kennedy
12/09/2016 à 18:12

"La classe américaine" porte mal son nom vu la condescendance qui se dégage de tous ses commentaires gratuitement agressifs (qui a parlé de Marvel et DC ici ?)

Au passage, puisque les faits ont un sens : Star Wars c'est 1977, Apocalypse Now (où il a un rôle secondaire qui n'est pas associé à la renommée du film) c'est 1979.
American Graffiti c'est bien avant SW, mais il a là encore un petit rôle. Qui a surtout servi à l'amener à Han Solo via George Lucas.

Harrison Ford a fait environ 8 films avant Star Wars, dont plusieurs en simples apparitions et figuration (comme dans Zabriskie Point).

Soyons précis avant même de penser à juger et sortir des banalités sur "la jeunesse" et le cinéma.

caporal hicks
12/09/2016 à 18:06

et si FORD etait menuisier il a connu lucas en fesant des travaux chez lui

La Classe Américaine
12/09/2016 à 17:41

Harrison Ford n'a jamais été menuisier, c'est une légende et un hoax. Il a fait au moins une dizaine de films avant Star Wars dont un certain American Graffiti d'un certain George Lucas et un tout petit film d'auteur, inconnu des ignards de la génération Marvel et DC Comics, qui est Apocalypse Now de Francis Ford Coppola et qui a accessoirement reçu la Palme d'Or, un vieux machin de bourge intello. On a décidément la jeunesse qu'on mérite.

RiffRaff
12/09/2016 à 16:32

Ford n'était pas connu en 77, il était même redevenu menuisier pensant sa carrière au cinéma terminée. C'est star wars puis indiana jones qui lui ont donné le statut de star quasiment du jour au lendemain.

corleone
12/09/2016 à 14:19

En plus Ford lui, a joué Han Solo étant déjà un acteur assez connu, et surtout adulte vacciné alors que le rôle d'Harry n'a malheureusement fait de Daniel qu'une "enfant Star", ce qui est très souvent dangereux comme début de carrière. Je trouve qu'il gère plus ou moins bien " l'après-Harry Potter" même s'il peut faire encore mieux... (A la Rédac : Radcliffe a 27 ans, car né en juillet 1989 et non 26 comme vous avez écrit).

REA
12/09/2016 à 14:00

Je ne suis pas dans le coeur et l'esprit de Ford pour savoir quelles raisons l'ont poussé à revenir vers Star Wars. J'ai pas tout vu, mais depuis plus de 10 ans sa filmo n'est flamboyante.

Radcliffe si tu reviens chez HP, c'est que ta carrière va mal. La nostalgie j'y crois pas. Ou bien celle d'avoir un bon gros chèque.

votre commentaire