Blade runner : Ridley Scott raconte comment Stanley Kubrick a réalisé la fin du film culte

Jacques-Henry Poucave | 11 décembre 2015
Jacques-Henry Poucave | 11 décembre 2015

Que l’on n’apprécie ou pas ses derniers films, Ridley Scott est entré dans l’Histoire du Septième Art en réalisant coup sur coup Alien et Blade Runner. Et son auteur vient de révéler que Stanley Kubrick avait mis en scène une partie de son film.

Artiste légendaire, dont les exégètes estiment parfois qu’il possède une filmographie proche de la perfection, Stanley Kubrick n’était pas aujourd’hui connu pour avoir apporté sa patte au chef d’œuvre de Ridley Scott.

Mais comme vient de le révéler le metteur en scène lors d’une table ronde avec le Hollywood Reporter, Kubrick est bien l’homme derrière certaines images de Blade Runner.

« J’avais terminé Blade Runner, et c’était un désastre. Mes investisseurs me donnaient du fil à retordre, « Tu ne peux pas terminer le film sur une pièce d’origami, un regard en direction de la fille, une sortie vers l’ascenseur et hop c’est fini ». Je leur ai répondu que c’était un film noir, et ils m’ont demandé « C’est quoi un film noir ? ».

Ford

C’était un gros problème. Alors on m’a dit « Il faut tester une fin quoi élève l’ensemble, où ils s’échappent dans la nature ensemble ». J’ai rétorqué : « Mais s’ils peuvent s’évader au cœur de la nature, pourquoi vivent-ils dans cet environnement dystopique le reste du film ? »

A cette époque, j’avais déjà discuté quelques fois avec Stanley Kubrick. Je lui ai dit : « Je sais que tu as beaucoup filmé sur Shining, je peux récupérer quelques chutes ? » Du coup à la fin de Blade Runner, vous avez des images de Stanley Kubrick. »

Ou plutôt, à la fin d’une des versions de Blade Runner. En effet, le film culte de Ridley Scott a longtemps été invisible dans sa version director’s cut, désormais disponible en Blu-Ray et DVD. Indiscutablement, la vision du réalisateur semble plus cohérente que celle souhaitée par la production, qui oriente soudain le récit vers un extérieur fantasmatique presque absurde vu la tonalité de l’œuvre.

Mais de quelles images parle donc Scott ? De celles-ci pardi !

commentaires

Luka30
26/01/2016 à 21:24

Perso...je n avait jamais vu cette fin. C ridicule.

JK
12/12/2015 à 11:55

Parler de ça pourquoi pas... mais un peu d'honnêteté vous élèverait. Dire par exemple que Ridley Scott "rappelle" qu'il a utilisé des rush de Shining... plutôt que de faire croire à une révélation récente.
Et en profiter pour faire un article sur les réalisateurs qui réutilisent des images d'autres films, ou des bandes-sons d'autres films (comme Ridley Scott dans Kingdom of Heaven pour la b-o, ou dans Prometheus avec les références cinéphiliques de David au début du film), quelque chose de plus consistant... les lecteurs n'en seront que plus heureux.

Karlito
11/12/2015 à 19:20

Vous êtes marrant. Je n'étais pas au courant pour Kubrick. Merci EL :P

blop
11/12/2015 à 18:21

E.L n'ont rien de journaliste et je me demande si ils sont passionné de cinoche. Pour pondre des article de 10 ans en arrière et blindé vos article de pub de merde ça oui vous êtes fort. Un site à clic

bof
11/12/2015 à 16:32

Parfois, EL tend le bâton pour se faire battre...

Hasgarn
11/12/2015 à 13:30

Sur ce coup là, vous êtes assez mauvais, cher Rédac. Comme pour l'ouverture originale de BR.
On peut se rendre compte de ça en regardant Dangerous Days, le making of de Blade Runner.

En fait, regardez le vite, on le trouve sur l'édition Final Cut. Parce que si Ridley fait ce genre de "révélation" souvent pendant la production de Blade Runner 2, vous risquez de prendre ce genre de réaction souvent.

Zapan
11/12/2015 à 13:22

Déjà c'est pas nouveau... Ensuite Stanley Kubrick n'a pas mis en scène mais donné 17h de stock footage des plans hélico de Shining (donc titre racôleur en veux-tu en voilà...)

Et pour finir, vous comptez disséquer chaque anecdote de la l'interview "directors roundtable" du Hollywood reporter pour en faire un article? Cela va vous tenir bien un bon mois de news tooutes fraîches dit donc...

Mettez vos sources, puisque vous n'avez rien de journalistes.

Zoubidou
11/12/2015 à 12:38

Putain ca c'est du scoop de... de chez pas scoop en fait... Tout le monde le sait depuis 1908...

Vous avez redécouvert l'eau chaude!! Mazel Tov!!

Wesker02
11/12/2015 à 12:34

Ahhh... si les producteurs faisaient un peu plus confiance aux réals, on aurait certainement plus de chef d'oeuvre à l'heure qu'il est. mais bon, quand il est question d'argent, ils sont plutôt frileux. À quoi bon prendre un réal? Pourquoi ils ne le font pas eux même? Pour reprendre riffraff: "nom de zeus!!!" Mais ce qui est paradoxal c'est que certains films cultes le sont devenu grace aux producteurs pingres c'est marrant la vie... voilà

RiffRaff
11/12/2015 à 12:06

On est bien en 2015, la rédaction d'EL a trouvé la DeLorean et est reparti chercher des news en 1985, Nom de Zeus!!!

Plus

votre commentaire