Le grand Rutger Hauer trouve que Blade Runner 2049 est un film inutile

Christophe Foltzer | 19 février 2018
Christophe Foltzer | 19 février 2018

Incroyable mais vrai, on va encore parler de Blade Runner 2049. Comme quoi, le film hante toujours les esprits, même plusieurs mois après sa sortie en salles. Le problème, c'est que ce n'est pas forcément pour les mêmes raisons.

Disons-le franchement, Denis Villeneuve est adulé par beaucoup de monde et, généralement, on ne comprend pas trop pourquoi (enfin une partie de la rédaction). Alors oui, l'homme est un esthète hors-pair, il sait créer une ambiance mais, à un Sicario près, ses films manquent toujours de la profondeur annoncée. De là à dire que Villeneuve est un artiste de forme plutôt que de fond, il n'y a qu'un pas.

 

Photo Ryan Gosling, Ana de ArmasAlors oui, ok, c'est joli...

 

La preuve avec son Blade Runner 2049, joli jouet fluo mais creux à l'intérieur, qui a laissé plus d'un spectateur perplexe. Faut dire aussi qu'il était vachement trop long. D'ailleurs, ce n'est pas nous qui disons qu'il n'est pas super-super, mais Rutger Hauer, le légendaire Roy Batty de Blade Runner, interviewé à ce sujet par le Hollywood Reporter lors du dernier Festival de Berlin. Et il ne mâche pas ses mots quand on lui demande s'il a vu le film :

"Je l'ai reniflé et gratté. Il est magnifique mais je n'arrive pas à comprendre en quoi il était nécessaire. Je pense que si quelque chose est aussi beau [que le premier film], vous devez juste le laisser tranquille et faire un autre film. Ne vous reposez pas sur quelque chose qui a gagné son statut ces 30 dernières années.

 

Photo Rutger HauerRutger Hauer

 

De bien des façons, Blade Runner ne parlait pas des Réplicants, mais de la question de savoir ce qui faisait de nous des humains. C'est comme le film E.T. Mais je ne suis pas vraiment sûr de la question que posait le nouveau film. Ce n'est pas un film de personnages, il n'y a aucun humour, aucun amour, aucune âme. Vous pouvez y voir un hommage à l'original, mais ça ne me suffit pas. Je savais que ça n'allait pas fonctionner. Mais je pense aussi que, ce que je pense, ce n'est pas très important."

 

Blade runner : The Final cut

L'original, c'est quand même autre chose quoi...

 

Oulah, et après on nous trouve durs dans nos critiques.... Bon, ceci dit, on ne peut totalement donner tort à Rutger Hauer tant il matérialise quelques unes de nos critiques face au film de Villeneuve. Pour autant, selon lui, le problème n'est pas uniquement dû à Blade Runner 2049, mais serait plus à généraliser au Hollywood d'aujourd'hui :

"Les gros films sont une telle industrie aujourd'hui que l'argent qu'il coûte doit être remboursé le plus vite possible. Avec un petit film, vous avez plus de place pour bouger. Dans les gros films, le point du vue du réalisateur a énormément souffert ces dernières décennies. Moi, ce que je recherche, ce sont des grosses couilles. Et je n'en vois pas dans la plupart des films d'aujourd'hui."

Et, encore une fois, on ne pourra que lui donner raison malheureusement.

 

Photo Roy BattyLa fin d'une époque, mon bon monsieur

commentaires

Averath
03/03/2018 à 00:53

Ce qui est assé impressionnant c'est qu'en France les critiques de ce film ont été très moyenne, alors qu'aux usa elles sont plutôt bonne (méta critique à 8.8/10 il me semble, pour du 3 /5 en moyenne en France) bref du coup l'appréciation de ce film ou non dépend-il de la culture ou les critiques français sont juste mauvais ? Peut être est-ce l'inverse... Pour ma part je rejoins vos confrères outre-atlantique ce film est il faut le dire franchement superbe.

Rahan les tape
22/02/2018 à 20:41

@MystereK: pareil , chaque fois que je le conseille je passe pour un vieux con, j'évite pourtant d'en dire tout le bien que j'en pense pour désamorcer les attentes mais non...trop spécial.

MystereK
22/02/2018 à 10:50

"Totalement d'accord avec Rutger Hauer Blade Runner 2046 est beau mais il ne m'a pas marqué tandis que Blade runner l'original est un Chef d'oeuvre indémodable une oeuvre de visionnaire qui ne vieillit pas."

C'est ce que je pensais, jusqu'à ce que je conseille le films à pleins de personnes qui ne l'avais pas vu à l'époque ou qui sont nés après. Et là, ce fut la grande déconvenue.. 90% de ces personnes ont trouvé Blade Runner mauvais, lent, démodé, inintéressant. kitch, vison du futur ridicule, et j'en passe.... et je ne parle pas de personnes qui sont nées avec la Real TV et Transformers, je parle de personnes de tout âge, de 20 à 55 ans. Ce fut une de mes plus grande déception.

Atréides
20/02/2018 à 23:46

@nick

Oui donc en fait quand tu viens dire que "pas assez féministe pour la redac L O L", tu fais référence à un truc qu'un mec de la rédac a dit dans une vidéo de 10 secondes. Mais tu ne prends pas en compte leur critique, développée.
Juste parce que ça t'arrange pour ton argument de "ce film que j'adore, ils l'aiment pas".

Le jour où tu auras envie de vraiment discuter et échanger, et pas juste prendre la posture si facile de "puisque l'autre pense pas comme moi, il est ridicule L O L", hésite pas

nick
20/02/2018 à 23:36

Atréides, dans une video des FLOP / TOP de l'année, l'un des rédacteurs évoque ce dont je parle.

Kean
20/02/2018 à 19:23

@pulsion73
On apprehendera toujours la suite d’un film qu’on a bcp aimé.
Mais le fait que ce soit Sollima qui realise, apres son tour de force sur Gomorrah, la serie est une tres bonne nouvelle..
Et vu l‘impressionant retour en force du cinema Italien (Garrone, Sorrentino, Guadagnino entre autres..), bizarrement je reste assez serein.
Verdict bientot..

Pulsion73
20/02/2018 à 19:08

Je crains une suite gratuite, réutiliser un peu facilement les personnages joués par Brolin et Del Toro. Si leur personnage est davantage creusé why not mais si c'est juste pour surfer sur le succès du 1er, on va avoir de l'action mais sans surprise.

Kean
20/02/2018 à 18:08

@Pulsion73
Au vu de l’impressionant trailer de Sicario 2: Soldado, il semblerait que c’etait l’objectif visé...

Pulsion73
20/02/2018 à 14:03

Je pensais avoir laissé un post sur le sujet et je le vois pas, bizarre. Bref, je recommence, blade machin est visuellement attractif, contemplatif alors ça plaît ou non selon l'humeur, mais on peut pas dire que la quête spirituelle des persos principaux soit vraiment approfondit, symboliquement ça reste en surface, dommage, mais cela ne rend pas le film inutile pour autant. Sicario était assez efficace mais le personnage d'Emily Blunt notamment n'evoluait pas vraiment, on aurait dû davantage ressentir son parcours initiatique influer sur ses valeurs, sa personnalité. Résultat, un film d'action efficace mais pas viscéralement transcendant ou dérangeant ce qu'il aurait pu être. On retient surtout del Toro, voilà, je sais pas si c'était l'objectif visé.

Atréides
20/02/2018 à 10:18

@nick

Faudra peut-être penser à lire leur critique. Où à aucun moment ça ne parle féminisme. Après, si on veut caricaturer et simplifier sur la base de "ils pensent pas comme moi donc ils sont idiots", c'est sûr que c'est plus simple.

Plus

votre commentaire