L'Interview qui tue prête à sortir en Corée du Nord

Christophe Foltzer | 29 décembre 2014
Christophe Foltzer | 29 décembre 2014

L'affaire autour de L'Interview qui tue ne semble pas prête de se conclure puisqu'après la sortie online de Noël, on apprend que le film se dirigerait actuellement vers Pyongyang.

C'est assez fascinant, quand on y pense, que cette histoire d'Interview qui tue. Comment en effet aurait-on pu imaginer qu'un film dépeignant la connerie humaine pourrait un jour aggraver les hostilités entre deux pays ? Il semblerait que l'on ne soit pas au bout de nos surprises puisque aujourd'hui, on apprend que les Nord-Coréens ont très envie de voir le film et pourraient même y mettre les moyens.

Et avec ça, Kim Jong-Un n'est pas d'accord. Mais alors pas du tout. On apprend par l'entremise de Free North Korea Radio que certains citoyens chercheraient actuellement à se procurer une copie pirate du film, histoire de s'en payer une bonne tranche, surtout depuis qu'il est disponible sur le iTunes américain. Certains seraient même prêts à débourser 50 dollars pour l'avoir.

Evidemment, Kim Jong-Un voit ça d'un très mauvais oeil et a mis en place un dispositif pour empêcher qu'un tel drame ne se produise. Ainsi a-t-il mis sur pied des contrôles de sécurité qu'on imagine sans problème très pointilleux pour tout ce qui entre dans son pays et on apprend qu'il aurait même interdit l'importation de tout film américain, surveillant évidemment le marché parallèle.

Tout ça pour que son peuple n'apprenne pas qu'il trippe comme un dingue sur Katy Perry. En attendant le début de la Troisième Guerre Mondiale, on vous recommande vivement de lire notre critique du film pour savoir pourquoi on va tous mourir.

Tout savoir sur L'Interview qui tue

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
bb
29/12/2014 à 12:37

Aie ,un chinois qui perd la "face", c'est grave ça !

votre commentaire