Piratage de Sony : Wikileaks publie les centaines de milliers de documents volés

Christophe Foltzer | 17 avril 2015
Christophe Foltzer | 17 avril 2015

Sale temps pour Sony, décidément. Après une fin d'année 2014 dramatique qui a vu la plupart de ses données piratées, le scandale de L'interview qui tue et le départ d'Amy Pascal, on pensait que la firme redressait la barre. C'était sans compter avec Wikileaks.

Le site d'information très controversé de Julian Assange vient en effet de publier pas moins 30.287 documents et 173.132 emails résultant du piratage massif qu'avait subi Sony l'année dernière et qui avait créé une énorme polémique. Evidemment, Sony est immédiatement montée au créneau en condamnant violemment cette décision, arguant qu'il s'agit là d'une violation pure et simple de données privées.

Si l'on en croit le site du Monde, ce sont en effet les correspondances de plus de 40.000 employés qui sont concernées, exposant tour à tour des messages personnels, des scripts, des analyses financières et tout un tas d'autres choses que le public n'a pas à savoir.

Pour sa part, Julian Assange que tout cela relevait du domaine public et que les gens devaient être mis au courant de ce qui se passait à l'intérieur de ces grosses firmes tentaculaires :

"Ces archives dévoilent le fonctionnement interne d'une multinationale influente. Cela comporte un intérêt journalistique et c'est au centre d'un conflit géo-politique. Cela relève du domaine public et nous veillerons à ce que cela soit toujours le cas."

Bref, on n'a pas fini d'en entendre parler et il semble plus que logique que Sony contre-attaque un moment ou un autre.

Tout savoir sur L'Interview qui tue

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
sylvinception
17/04/2015 à 10:22

Déception, je pensais que Blomkamp était responsable de la fuite.

votre commentaire