Roland Emmerich et les pépètes

Didier Verdurand | 6 septembre 2013
Didier Verdurand | 6 septembre 2013

Plus gros succès US

Emmerich a souvent obtenu des budgets astronomiques (2012 atteint le sommet avec 200 millions de dollars) et ses films ont souvent eu besoin des recettes internationales pour enfoncer le clou et se transformer en jackpot. Mais il y en a un qui sort du lot, le genre de hit qu’on a du mal à reproduire dans sa carrière : c’est Independence day, qui a rapporté 306,2 millions de dollars en Amérique du nord en 1996 (d’après le site spécialisé Mojo, cela représenterait 565 millions avec les dollars d’aujourd’hui, ce qui en ferait le champion de 2013). Triomphe mondial avec 817 millions de dollars pour un budget de 75 millions, Emmerich a gagné un contrat à vie avec Hollywood et a imposé une des plus grosses stars des années à venir, Will Smith (dont Independence day est aussi le plus gros succès). La Fox n’a fait mieux que trois fois depuis, avec Star Wars 1 & 3, et Avatar.

 

 

Plus gros bide US

Encore une fois, c’est le même que sur le reste de la planète, et il n’y a pas photo. Evidemment, avant sa sortie, on pouvait se douter qu’un Anonymous rapporterait moins qu’un blockbuster pour bourrins défoncés au coca. Mais à ce point-là, Sony ne l’aurait pas imaginé. Cela dit, qui aurait déjà imaginé qu’Emmerich fasse un film sur Shakespeare ? Max Pécas n’a jamais voulu adapter Tolstoï, lui. Bref. Anonymous n’a pas plu à grand monde à part Laurent Pécha et quelques critiques sous LSD pendant la projo (on se souviendra longtemps de Stéphane à la sortie de la projo, hurlant entre deux sanglots qu’il était le nègre de Marc Levy) et c’est le seul Emmerich qu’on peut qualifier de bide mondial, puisque White House down remboursera son énorme budget grâce aux étrangers. Anonymous a coûté 30 millions de dollars, en a rapporté 4,5 millions chez les ricains et 11 autres sur la planète. On a vu pire comme échec mais pour un hit maker comme Emmerich, c’est une belle grosse tache dans sa filmo. White House down est clairement une déception mais a rapporté quand même 73 millions de dollars, et "cartonnera" sans doute en vidéo.

 



Emmerich en France

Alors là chapeau, on a rarement vu ça. Sur ses neuf premiers films, sept ont dépassé le million, et la somme de leurs entrées représente plus de 22 millions de spectateurs. Dont 41 399 pour Anonymous, resté deux semaines à l’affiche (malgré une sortie sur 122 copies, c’est dire le rejet), on ne rit pas, merci. Independence day est en tête avec 5 613 189 entrées, bien suivi par 2012 et ses 4 651 266 tickets vendus. White House down ne sera sûrement pas millionnaire avec ses 33 987 spectateurs le premier jour en France mais l’honneur est sauf, il ne lui aura fallu que deux jours pour faire plus qu’Anonymous.

 

1- Independence day : 5 613 189 entrées

2- 2012 : 4 651 266 entrées

3- Godzilla : 2 917 195 entrées

4- Stargate : 2 698 444 entrées

5- Le Jour d'après : 2 691 632 entrées

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire