Deauville 2005, la sélection

Stéphane Argentin | 18 août 2005
Stéphane Argentin | 18 août 2005

La programmation du 31ème festival du cinéma américain de Deauville qui se déroulera du 2 au 11 septembre 2005 vient d'être annoncée. Le jury, présidé par Alain Corneau entouré de Dominique Blanc, Romane Bohringer, Rachida Brakni, Brigitte Roüan, Enki Bilal, Dominik Moll, Melvil Poupaud et du chanteur Christophe, devra départager les 10 longs métrages en compétition en vue de décerner le Grand Prix, le Prix du Jury (possibilité d'ex-aequo) et le Prix du Scénario.

En marge de la compétition officielle, de nombreux films seront également présentés en avant-première, notamment Les noces funèbres de Tim Burton et Rencontres à Elizabethtown de Cameron Crowe. Le festival poursuivra cette année encore ses sections « Panorama » et « Les docs de l'oncle Sam », rendra hommage à Ron Howard, Forest Whitaker, James Toback et Robert Towne, proposera une rencontre avec Steve Buscemi, une Master Class « Écriture & Réalisation » en présence d'Irwin Winkler ainsi qu'une rétrospective « Ciné boxe ».

Pour compléter ce programme alléchant, de nombreuses personnalités sont, comme chaque année, attendues sur les planches, notamment Pierce Brosnan, Paul Haggis, Matt Dillon, Juliette Binoche, Ron Howard, Cameron Crowe, Kirsten Dunst, Harold Ramis, Connie Nielsen, Robert Downey Jr., Val Kilmer, Abel Ferrara… À noter enfin la projection de courts-métrages de plusieurs grands cinéastes à leurs tous débuts derrière une caméra.

LA COMPÉTITION
– The Ballad of Jack and Rose de Rebecca Miller
– Brick de Rian Johnson
– Collision de Paul Haggis
– Edmond de Stuart Gordon
– Forty shades of blue de Ira Sachs
– Keane de Lodge H. Kerrigan
– On the outs de Lori Silverbush et Michael Skolnik
– Pretty persuasion de Marcos Siega
– Reefer madness de Andy Fickman
– Transamerica de Duncan Tucker

LES AVANTS-PREMIÈRES
– The Matador de Richard Shepard (Film d'ouverture)
– 40 ans, toujours puceau de Judd Apatow
– An unfinished life de Lasse Hallström
– Bee season de Scott McGehee et David Siegel
– Broken flowers de Jim Jarmusch
– De l'ombre à la lumière de Ron Howard
– Les Noces funèbres de Tim Burton
– Rencontres à Elizabethtown de Cameron Crowe
– Quatre frères de John Singleton
– The Ice harvest de Harold Ramis
– Goal ! : naissance d'un prodige de Danny Cannon
– Kiss kiss, bang bang de Shane Black
– Rize de David LaChapelle
– Serenity de Joss Whedon

LE PANORAMA
– Everything is illuminated de Live Schreiber
– Lonesome Jim de Steve Buscemi
– Mary d'Abel Ferrara
– Moi, toi et tous les autres de Miranda July
– Warm springs de Joseph Sargent
– When will I be loved de James Toback
– Le magicien d'Oz de Victor Fleming dans sa version restaurée

LES DOCS DE L'ONCLE SAM
– Camera kids de Ross Kauffman et Zana Briski
– The devil and Daniel Johnston de Jeff Feuerzeig
– Enron : The smartest guys in the room de Alex Gibney
– Final cut : The making and unmaking of Heaven's gate de Michael Epstein
– Grizzly man de Werner Herzog
– Hubert Selby Jr : It/ll be better tomorrow de Michael W. Dean
– The outsider : A film about James Toback de Nicholas Jarecki
– Les protocoles de la rumeur de Marc Levin
– The year of the Yao de Adam del Deo et James D. Stern

LA RÉTROSPECTIVE « CINÉ BOXE »
– Nous avons gagné ce soir de Robert Wise (1949)
– Plus dure sera la chute de Mark Robson (1956)
– Fat city de John Huston (1972)
– Rocky de John G. Avildsen (1976)
– Raging bull de Martin Scorsese (1980)
– When we were kings de Leon Gast (1996)
– Girlfight de Karyn Kusama (2000)
– Ali de Michael Mann (2001)
– Million dollar baby de Clint Eastwood (2004)
– De l'ombre à la lumière de Ron Howard (2005)

LE COURT DES GRANDS
– 1:42.08 to qualify de George Lucas (7min 20, 1966)
– A boy and a bicycle de Ridley Scott (27min, 1965)
– The lift de Robert Zemeckis (7min 22, 1972)
– One of the missing de Tony Scott (25min, 1969)
– Storytime de Terry Gilliam (10min, 1968)

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire