Spiderhead : une bande-annonce décapante pour le film SF Netflix avec Chris Hemsworth

Axelle Vacher | 18 mai 2022
Axelle Vacher | 18 mai 2022

Netflix a balancé une première bande-annonce riche en émotions pour Spiderhead, son prochain thriller SF avec Chris Hemsworth.

Alors que Chris Hemsworth sera bientôt à l’affiche du quatrième opus des aventures solo de Thor, ce dernier s'est laissé aller à un petit détour par les studios Netflix, qu’il retrouve allègrement après une première collaboration sur le très brutal Tyler Rake. Bien loin toutefois du mercenaire torturé que l’acteur australien interprétait dans le premier long métrage de Sam Hargrave, puisqu'il semblerait qu’Hemsworth ait cette fois-ci l’occasion de s'écarter des rôles musclés que lui attribue généralement Hollywood.

Sous la direction de Joseph Kosinski, lequel a récemment signé le très attendu et imminent Top Gun : Maverick, Hemsworth interprète donc un scientifique à l’éthique douteuse et aux méthodes manifestement peu orthodoxes dans le thriller psychologique et SF Spiderhead. Adapté de la nouvelle Escape from the Spiderhead, du romancier Georges Saunders, le métrage porté par la plateforme au N rouge s'est dévoilé au travers d'une première bande-annonce saturée d’humour noir, et soutenue par un huis clos angoissant.

 

 

Spiderhead fera donc le récit futuriste de Steve Abnesti (Chris Hemsworth), un brillant scientifique à la tête d’un établissement carcéral aussi peu conventionnel que déontologique. Là, les détenus désireux d’obtenir une réduction de peine ont le choix de se porter volontaires et faire l’objet d’expériences pharmaceutiques visant à affecter, étudier et, a fortiori, contrôler leurs émotions, au moyen d’un dispositif leur administrant sur commande de puissants psychotropes.

Jeff (Miles Teller), et Rachel (Jurnee Smollett-Bell), tous deux incarcérés dans ce pénitencier, se rapprochent l’un de l’autre et parviennent à une conclusion : la vaste entreprise menée par Abnesti cache sûrement quelque chose de plus malsain encore. 

 

Spiderhead : photo, Miles Teller, Jurnee Smollett-BellÊtre cobaye, ça rapproche

 

Des premières images qui promettent donc d’explorer les limites de la science, et la descente aux enfers de personnages victimes du génie bancal d’Abnesti, lequel ne se soucie guère des enjeux moraux que sous-tendent ses méthodes : « Les bornes qu’il ne fallait surtout pas dépasser… C’était il y a de nombreuses bornes », confie ainsi le personnage à celui de Miles Teller, atterré.

On souligne ainsi le plaisir même pas coupable que suscite le potentiel glaçant de la prestation d’Hemsworth, lequel avait déjà eu l’occasion de flirter avec la perniciosité en interprétant un gourou aussi envoûtant que dangereux dans le très moyen, mais divertissant Sale temps à l’hôtel El Royale.

Jeu pervers mis en exergue par les codes d’un huis clos oppressant, ce premier vrai aperçu promet également son pesant d’action tandis que la légèreté dont se répondent les premières secondes tourne brusquement au vinaigre. De quoi générer une hype bien sympathique pour ce nouveau film, lequel investira la plateforme Netflix le 17 juin.

Tout savoir sur Spiderhead

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
fuck
18/05/2022 à 22:04

A voir car Joseph Kosinski (Tron 2 & Oblivion & Top Gun 2) est un excellent réalisateur.

Nexus solaire
18/05/2022 à 21:26

Je regarderai les scènes où Miles Teller nous partage les détails de son anatomie, pour le reste le film ne m'intéresse pas vraiment !

Tranb
18/05/2022 à 20:57

Cela à l'air bien nul, on sent déjà le manque d'argent dans "huit clos de SF"...
Vu la bande annonce, au pire c'est un pseudo remake de "the island"...on trompe des gens pour se servir d'eux...
Trop façile :)

Abibak
18/05/2022 à 19:35

Miles teller est excellent dans whiplash et dans war game.

Kyle Reese
18/05/2022 à 19:05

@saiyuk

Oui tu as raison, je n'ai pas trop suivi la carrière des autres acteurs.
J'aurai juste du dire que je l'aime bien. Pas vu Divergente donc ça ne me touche pas.
C'est vrai que j'ai Line of fire à voir aussi ...

Moins fan de Michael.B, je trouve qu'il manque encore de charisme. J'ai lâché Creed 2 au bout de 20mns je commençais à m'ennuyer, alors que le 1 était pas mal, mais il était plutôt bon dans Black panther et solide dans Sans aucun remords.
Faudrait que je regarde La voix de la justice ou il a un rôle moins physique.

alulu
18/05/2022 à 18:05

« Les bornes qu’il ne fallait surtout pas dépasser… C’était il y a de nombreuses bornes »

MK ultra?

Blockbuster
18/05/2022 à 17:42

Idem, milles teller ça reste divergente pour moi malheureusement... ne l'ayant pas aimé dans la saga j'avoue avoir du mal depuis. Rien de personnel milles hein, ahah

saiyuk
18/05/2022 à 16:35

@Kyle Reese
Je te trouve un peu dur avec Michael B jordan et Jamie Bell sur ce coup. Alors certes Jamie bell on le voit moins depuis mais sa carrière etait deja pas mal bien avant les 4F, dommage qu'elle ce soit un peu ralenti, Quand a Michael B, il a fait 2 Creed, bientot 3, sans aucun remords, black panther, la voie de la justice...
Même Kate Mara ce debrouille pas mal même si son nom est moins connu...Milles Teller je l'aime bien mais j'arrive pas a le detacher de Divergente et ca me saoule....lol

DL
18/05/2022 à 16:19

@Kyle

Ils s'entendent depuis "Lines of Fire" (2017), donc même avant Top Gun 2 ;)

Sinon, la BA me plait vraiment, le thème me plait et la réalisation est de Kosinski... ça va partir sur ma liste de visionnage ^^

Kyle Reese
18/05/2022 à 16:14

@Cinégood

Je ne connaissais pas et je prend volontiers. Merci. ;)

Plus
votre commentaire