Marvel : Tom Holland avoue que son Spider-Man n'était pas vraiment Spider-Man

Mathieu Victor-Pujebet | 12 janvier 2022
Mathieu Victor-Pujebet | 12 janvier 2022

Tom Holland revient sur l'évolution du personnage dans No Way Home et avoue que son Spider-Man était un peu différent.

Alors que Spider-Man : No Way Home est encore en train de tout ravager au box-office international - au point de dépasser le Titanic de James Cameron sur le sol américain - l'heure de faire le bilan de cette première trilogie de l'homme-araignée au sein du MCU est arrivée. Et dire qu'il y a un pont entre le Spider-Man de Sam Raimi et la version macroniste des films de Jon Watts sonne comme un doux euphémisme.

Tom Holland en a d'ailleurs témoigné par lui-même puisque l'interprète du Peter Parker nouvelle génération s'est confié dans une vidéo promotionnelle pour le Japon sur l'évolution de son personnage dans la nouvelle trilogie.

Attention, la déclaration de Tom Holland ainsi que le reste de l'article revient rapidement sur la fin de No Way Home : spoilers !

 

Spider-Man : Homecoming : Photo Tom Holland"Il s'agirait de grandir."

 

"Il a vraiment été Spider-Boy, et ce film parle de sa transformation en Spider-Man. Il parle de l'évolution de Parker, de son obligation à prendre ses propres décisions et de son ascension pour devenir un Avenger à part entière. Et ça a vraiment été super cool d'avoir le raccord entre moi dans Spider-Man : Homecoming, la personne que je suis maintenant et le personnage qu'est Peter dans Spider-Man : No Way Home. [...]

[Spider-Man : No Way Home] est définitivement le dernier chapitre de la série Homecoming. Jon Watts a fait un travail exceptionnel en créant un genre de super-héros qui n'avait jamais été montré. Le film de super-héros sur ce gamin qui est dans une petite ville et qui est vraiment votre héros du quotidien. Ce film a pour but de le faire évoluer dans le monde des adultes et de le faire devenir Spider-Man."

 

Spider-Man : Photo Tobey MaguireQu'est-ce que le vrai Spider-Man finalement ?

 

Tom Holland revient donc sur le caractère enfantin, si ce n'est carrément puéril, de son personnage dans ses trois longs-métrages dédiés. Et comment donner tort à l'acteur lorsque l'on rappelle que le véritable point de départ de Spider-Man : No Way Home est un tour de magie que demande Peter Parker à Docteur Strange pour que... ses amis puissent aller à la fac.

Et après toute une intrigue passionnante réalisée avec générosité et entrain (c'est faux), Spider-Man renonce finalement à ses gadgets, son appartement de luxe et accessoirement l'amour de sa vie. Et c'est ainsi, après trois films durant chacun plus de 2h10, que le personnage prend conscience que de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités et qu'on n'a pas tout ce qu'on veut dans la vie.

 

Spider-Man : No Way Home : photo, Tom Holland, Alfred MolinaÀ la poursuite de l'originalité !

 

Et si Tom Holland avoue que son Spider-Boy des premiers films n'était pas encore tout à fait le vrai Spider-Man, il est vrai que le personnage que l'on récupère en fin de film ressemble plus que jamais aux précédentes adaptations de Spider-Man. Le problème étant que ce retour en arrière fait passer au forceps l'idée qu'en étant confronté au poids de son héritage, le seul accomplissement possible pour Parker est de recommencer au même endroit que les précédents Spider-Man : seul dans son appartement miteux.

Il ne s'agit pas de regretter le Spider-Man gamin exploité jusque-là, mais de bien comprendre que tout l'enjeu de Spider-Man : No Way Home est de donner aux fans ce qu'ils veulent, à savoir retrouver la saveur des comics ou des films qu'ils ont appréciés il y a des années. Ce n'est donc pas dans ce troisième volet des aventures de l'homme-araignée dans le MCU que nous trouverons un quelconque renouvellement, malheureusement.

Peut-être que le retour de Sam Raimi derrière la caméra pour un long-métrage - presque dix ans après son Monde fantastique d’Oz de 2013 - pourra nous rendre cette excitation et qu'il nous bousculera un peu avec son Doctor Strange in the Multiverse of Madness, prévu pour le 4 mai 2022, dont la bande-annonce a été republiée récemment, après sa diffusion en scène post-générique de No Way Home.

Tout savoir sur Spider-Man : No Way Home

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Fan de marvel
16/01/2022 à 16:21

Moi je trouve que Tom Holand est un très bon acteur pour jouer spider Man. Le petit côté adolescent que fais parfois des bétises mais qui prend sa vie au sérieux quand son identité est découverte

NoIdea
16/01/2022 à 15:12

"Jon Watts a fait un travail exceptionnel en créant ce genre blablablabla"
J'ai retenu que ça de ce qu'il dit. Belle blague.

Yes
15/01/2022 à 13:35

Concernant "la fac" c'est le MIT c'est pas une licence d'art, y'a un énorme gap d'accessibilité... c'est la vie des personnages qui aurait été bouleversée, vraiment.
Il n'a pas renoncé à un "appartement de luxe" puisqu'il n'en avait pas.
Le Amazing Spider-Man n'a pas eu d'"appartement miteux"

Obi nooby
14/01/2022 à 18:23

Moi je pense que tom hollande est un très bon acteur et que ils vont faire de bons films pour moi les pires films spider-man sont les the amazing spider-man c'est certain mais tout les autres sont tous parfaits et peut-être que le prochain the amazing spider-man 3 sera bien.

LE GOUDA et ...
14/01/2022 à 13:43

Tom Holland ...

Preuve qu'il est un bon acteur ? Insupportable dans ce rôle d'ado aux super-pouvoirs.
Rappelons-nous sa disparition risible dans Avengers IW.
Effectivement, il excelle dans d'autres registres. En tête : le Diable tout le Temps.

Je crois que le problème n'est pas l'acteur. Plutôt les réalisateurs, les scénarios MARVEL !
Shang Chi, Les Eternels ... Franchement, c'est du niveau de 7ème. Ou bien de CM2 ;)
A vouloir faire des films pour plaire ( et surtout gagner du cash), Marvel se perd dans une soupasse indigeste pour boutonneux.

Bref, Marvel a perdu de sa magie. Merci qui ? Tonton Walt ?

Peter Porker
14/01/2022 à 12:37

@Pseudonaze , Merci pour la précision sur la différence entre milf et Cougar, à vrai dire je suis pas un expert dans ce domaine, moi c'est plus les comics ;)

Et Bonne Année 2022 aux lecteurs d'écran Large ! (oui je peux le dire on est encore en Janvier ! :) )

Pseudonaze
14/01/2022 à 07:19

@Peter Porker:
Je partage ton avis, permets moi simplement d'apporter une rectification d'ordre sémantique:
Tante May n'est pas une "couguar" mais plutôt une "milf"
La différence ? Une "couguar" est une femme d'âge mûr qui se tape des jeunes hommes, une "milf" est une femme d'âge mûr que des jeunes hommes aimeraient pouvoir se taper.

Vald
14/01/2022 à 06:14

Le mcu une bouillie pour ado, Thor personnage massacré ne parlons même pas de hulk, spider man ridicule

Peter Porker
13/01/2022 à 19:24

Le spidey de Tom Holland est le moins fidèle au comics. L'Oncle Ben Parker est absent des films du Mcu alors que sa mort est la raison qui pousse Peter à devenir un Super héro, se battant pour la justice. ( Comparable à la mort des parent des Bruce Wayne). Tante May est dans les films du Mcu une cougar wtf !?.

Le mentor de Spider man/ Tom Holland c'est Iron Man. Alors que dans les comics c'est un héros indépendant, celui qui ce rapproche de modèle c'est Daredevil/ Matt Murdock.

Son costume est bourré de Technologie crée par Stark alors que dans le comics c'est Peter qui créa son costume. Sa copine c'est MJ mais c'est pas Mary Jane Watson. Flash thomson le quaterback grand, blond harceleur de Peter est dans le Mcu un gringalet indo-américain ( Marvel a sans doute voulu faire de l'inclusion).

Soit, mais essayer de trouver des acteurs qui ressemble un peu plus au persos des comics. Je continu. Au bout de 2 Films "MJ" et le monde connait son identité. L'origine story du Vautour, Mystério, made in Mcu est risible contrairement au comics ou à la série des 90's, bien plus intéressante.

Il a fallu 3 films pour que le Spidey du Mcu fait ce que Sam Raimi à très bien fait: voltiger entre les buildings de NY. Montre ses prouesses physiques. Et je vous parle pas de l'humour bas de plafond. Bref je peux continuer longtemps. Marvel n'a pas rendu justice à Spiderman et en à fait le héro d'un teen movie. Le 3 ème relève le niveau grace à la nostalgie des précédentes adaptation et la magie du Multivers ! Lisez les Comics mythique du tisseur et vous verrez, y a pas photo !

Simon Riaux - Rédaction
13/01/2022 à 17:29

@Yvain

On arrête aussi les critiques positives du coup ?

Plus
votre commentaire