Demonic : le nouveau film du réalisateur de District 9 incendié par la critique

Salim Belghache | 17 août 2021 - MAJ : 20/09/2021 15:36
Salim Belghache | 17 août 2021 - MAJ : 20/09/2021 15:36

Demonic sort le 20 août aux Etats-Unis, et la presse américain a tiré à bout pourtant sur le nouveau film de Neill Blomkamp.

Si Neill Blomkamp a eu les portes d’Hollywood grandes ouvertes grâce à son très réussi District 9, celui qui fut un temps le disciple de Peter Jackson a rapidement été lâché par le grand-public et la presse. Après quelques productions assez fraîchement reçues, telles que Elysium et Chappie, le réalisateur sud-afro-canadien a dû faire un petit retour par la case court-métrage. Des productions prometteuses mais réalisées en marge du système des studios américains, Neill Blompkamp ayant eu recours via sa boîte de production Oasts Studio au crowdfunding.

Toutefois, il n'a pas pour autant renoncé à mettre en scène des longs-métrages au sein du système  de production classique, s'attelant à la réalisation d’un nouveau film pendant le confinement de l’année 2020. Il s’agit de Demonic qui aux vues de ses premières images, avait des airs de diabolique résurrection pour son auteur.

 

 

Pour rappel, Demonic racontera l’histoire d’une jeune femme qui grâce à une nouvelle technologie va pénétrer dans l’esprit de sa mère condamnée pour meurtre et plongée dans le coma. Promettant des rites sataniques, Demonic semblait avoir toutes les cartes en main du film original et à la croisée des genres. Néanmoins, avant la sortie américaine iminente, la presse anglo-saxonne a pu découvrir cette aventure horrifique. Et visiblement, elle n'a que très peu goûté cette proposition originale, en atteste le site Metacritic du film dont la moyenne est de 37/100. Une donnée à recevoir avec des pincettes, les agrégateurs de critiques étant des outils largement imparfaits, mais qui témoigne cependant d'un accueil glacial.

Une bien triste nouvelle qui ne rassure pas nos espérances sur une sortie sur grand écran au marché français. Car pour l’instant Demonic est attendu du côté de la VOD et de l’édition DVD/Blu-Ray dans l’hexagone, le 20 septembre 2021. Revue de presse.

"Tout semble stérile, filmé sous des lumières froides et crues. C’est l’un des films d’horreur récents, les plus exempts d’horreur. Peut-être que Neill Blomkamp devrait redonner sa chance à la science-fiction." SlashFilm

 

photo, Nathalie BolttLe risque de pluie est à son paroxysme 

 

"Blomkamp continue de déconcerter davantage avec Demonic, puisqu’il a réalisé un film d’horreur si balisé qu’il en devient difficile d’avoir peur. Le tout pour présenter une technologie qui intrigue en tant qu’argument de vente, mais qui n’est pas convaincante en tant que dispositif narratif." The Playlist

"On craignait que Blomkamp ne possède pas la même imagination pour représenter le monde intérieur que celle qu'il déploie pour  décrire le monde extérieur. Demonic le confirme." The Film Stage

"Bien que Blomkamp ait un tour de passe-passe numérique particulièrement impressionnant dans sa manche, il n’est pas à la hauteur sur l’aspect narratif." AVClub

 

photo, Carly PopeOn a plutôt affaire à un film malade

 

"Les 80 minutes qui se déroulent dans une réalité de chair et de sang semblent plates, tandis que la mécanique du récit se veut une déconstruction de son gimmick principal. Et Demonic de se muer en témoignage d'un concept, lequel aurait à gagner à être exorciser de ses plus folles ambitions. " IndieWire

"Comme District 9, c’est un film de genre avec de grandes idées, plus intéressé par le pouvoir des armes et de la pyrotechnie. " SlantMagazine

"Parce que son réalisateur, Neill Blomkamp, a réalisé District 9 il y a plus de 10 ans, le film profite d’une vraie distribition bien qu’il soit le plus plat et le plus inepte des films d’horreurs récents." Collider

 

photoDans ce cas-là, il vaut mieux aller se coucher

 

En fin de compte, le constat est cinglant mais paraît être unanime : cette entrée en matière du côté du genre horrifique ne va pas arranger les affaires de Neill Blomkamp, qui joue son retour dans le circuit cinéma traditionnel. En espérant que des spectateurs puissent mettre les critiques de côté le temps de voir Demonic, nous pouvons de notre côté vous proposer à vous replonger dans la filmographie de ce cinéaste abandonné de tous.

 

Tout savoir sur Demonic

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
amds
23/08/2021 à 03:39

très mauvais en effet

Neobox
23/08/2021 à 00:33

Bah moi je dois être le seul qui adore ce type :0

J'ai adoré district 9 , et Elysium et chappie top !
Niveau science fiction le type connait son rayon et les effets spéciaux de ses films sont extrêmement bon sans tomber dans la surdose de cgi (rare de nos jours)
Je trouve que on à loupé un excellent alien avec lui

Sanchez
18/08/2021 à 15:59

« Cinéaste abandonné de tous » MDR c’est quoi ça ?
Blomkamp a fait 1 ou 2 films sympathiques mais il est et restera ce gros tâcheron qui a voulu faire un alien en effaçant le 3 et le 4 alors qu’il a été incapable de faire un film au niveau de ces 2 là dans sa carrière. La honte

à bout portant
18/08/2021 à 12:53

merci de corriger

Rick-ornichon
18/08/2021 à 10:42

par contre ce sont les mêmes qui se paluchent en insinuant que Chang Shi est un chef-d'oeuvre...

Deny
18/08/2021 à 02:33

"ce cinéaste abandonné de tous" surprenant cette phrase de fin d'article!

Kyle Reese
17/08/2021 à 23:36

Qui sait, son nouveau film est peut être vraiment raté mais …
J’ai adoré District 9. considerer ce film comme sur-côté, bof, mauvais voir un nanar mais qu’est ce qu’il faut pas entendre. Metacritic 81. Allo ciné 4 étoiles.
Elysium est décevant dans son histoire caricaturale mais pas dans sa réalisation et interprétation ni dans la description de ce monde futur.
Et je regrette d’avoir suivit les critiques sur Chappie que j’ai trouve génial, fun et rafraîchissant et que je n’ai découvert que plus tard en vidéo. Pas envie d’argumenter, déjà fait sur ce sujet plusieurs fois, mais je trouve que Blomkamp est un sacré réalisateur. Je ne comprend pas ses galères après avoir réussi un film tel que Chappie que @Pi à très bien décrit plus bas.

Pierre
17/08/2021 à 22:47

J'ai jamais compris ce qu'on trouvais à Blomkamp, tous ces film dégage une certaine froideur...
Ses film sur le papier on tous l'air bien, mais une fois devant on se surprend à ce demander pourquoi c'est mauvais alors qu'il n'y a pas de raison que sa le soit.

Bref, bien content qu'il n'est pas eu l'occasion d'éncrasser la saga Alien, surtout avec cette idée débile de vouloir annuler le 3 et le 4

Mx
17/08/2021 à 22:05

Tire la chasse sur ton pois-chiche, le bleu!!

Jack21
17/08/2021 à 22:03

District 9 une réussite ? C'est plutôt un pure navet

Plus
votre commentaire