Halloween Kills : le slasher pourrait ne pas sortir en salles, selon John Carpenter

Antoine Desrues | 15 février 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Antoine Desrues | 15 février 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Tout en rappelant à quel point les derniers Halloween sont incroyables, John Carpenter s’est aussi inquiété de l’avenir des salles.

S’il s’est désormais plus tourné vers la musique, John Carpenter n’a pas totalement délaissé le cinéma. Le célèbre réalisateur a même adoubé David Gordon Green dans sa démarche de rebooter sa franchise Halloween, et a reçu au passage les postes de producteur délégué et de compositeur.

Depuis, Carpenter n’a cessé de vanter les mérites de cette nouvelle vision produite par Blumhouse, et dont le succès n’a pas tardé à lancer des suites, à commencer par l’attendu Halloween Kills. Pour la sortie de son dernier album (l’envoûtant Lost Themes III), l’artiste s’est entretenu avec NME, qui a essayé de lui tirer les vers du nez au sujet de la nouvelle salve de meurtres de Michael Myers.

 

photo"Coucou, c'est re-re-re-re-re-moi !"

 

Au-delà de rappeler une nouvelle fois à quel point le film semble incroyable (mais bon, on s'est toujours méfié de Carpenter en promo...), il a confirmé que le long-métrage était bien terminé, et prêt à la diffusion :

“C’est fini. On attend juste que le monde soit un petit peu plus sensé et sûr pour le sortir. […] C’est le slasher ultime. C’est Halloween sous stéroïdes. C’est génial.”

Le cinéaste est également revenu sur la place de ce nouveau volet par rapport aux autres films de la saga, et a positionné (encore) le dernier en date juste en dessous de l’opus original d'un point de vue qualitatif :

“Le producteur et propriétaire de la franchise Halloween, Malek Akkad, dit qu’il s’agit du deuxième meilleur juste après le premier. Donc ça vient de lui. Je pense que c’est un slasher qui y va à fond. On n’en a pas fait comme ça depuis longtemps.”

 

photo, Judy Greer, Jamie Lee CurtisLe poids de l'héritage

 

Néanmoins, Carpenter s’est montré plus pessimiste quant à l’avenir des salles de cinéma. Interrogé sur la stratégie de Warner et leurs sorties simultanées de films sur grand écran et sur HBO Max, le cinéaste a précisé qu’Halloween Kills pourrait voir sa distribution compromise :

“Halloween pourrait être partagé de cette manière [en streaming] parce que les cinémas sont morts. C’est juste la réalité maintenant. C’est une tragédie, mais c’est la vérité. Il faut juste l’accepter. Le studio nous a contactés, David et moi, et ils nous ont amenés à repousser ce nouveau film d’un an, dans l’espoir que les choses s’améliorent. Donc on espère que les choses vont s'améliorer."

 

photoUn exploitant de salle en 2021

 

Pour rappel, Halloween Kills aurait dû sortir en octobre 2020, avant d’être décalé au 20 octobre 2021. Entre-temps, Jason Blum, le directeur de Blumhouse, a dit à demi-mot que garder le film sous scellé a représenté une perte sèche d’argent. Une sortie en 2021 semble donc inévitable, quoi qu’il arrive.

Le troisième et dernier opus de cette trilogie, Halloween Ends, est pour l’instant toujours prévu pour le 19 octobre 2022, bien que la Covid a retardé la production. À ce sujet, John Carpenter a d’ailleurs donné quelques informations :

“Nous avons tous lu le script et nous l’adorons. On va juste attendre que les choses soient un peu plus sûres pour le faire.”

En attendant, vous pouvez toujours retrouver notre critique du premier Halloween de David Gordon Green.

Tout savoir sur Halloween Kills

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Polo62
29/03/2021 à 22:29

C'est simple le remake de Rob est génial surtout la première partie du premier film .
Le second film est bien mais sans plus . Après aucun film Halloween n'est mauvais selon moi...a part Halloween résurrection mdr.
J'espère simplement qu'on aura un bon film Halloween

Tristan
15/02/2021 à 13:49

J'adore trop (halloween,,)

Dario 2 Palma
15/02/2021 à 13:32

"C’est Halloween sous stéroïdes. Je pense que c’est un slasher qui y va à fond."

En bref l'antithèse du premier HALLOWEEN qui était rappelons-le un pur film d'atmosphère et de suspens qui prenait son temps, et pas un slasher bourrin et sanglant!
ça se trouve on va réévaluer les navets bas du frond de Rob Zombie quand la trilogie DGG sera terminée ha ha

Cépafo
15/02/2021 à 12:00

Big John, Dieu sait que je t'aime beaucoup .Mais arrete de nous vendre ta lessive d'halloween.

Plusieurs fois ,tu nous a promis monts et merveilles pour au final une grande déception.

Et pourtant on t'aime car tu es Big John.

votre commentaire