Harry Potter : pourquoi Chris Columbus est ravi de ne pas être revenu pour les derniers films

Gael Delachapelle | 27 novembre 2020
Gael Delachapelle | 27 novembre 2020

Après avoir évoqué son expérience sur la saga Harry Potter, Chris Columbus a expliqué pourquoi il est ravi de ne pas être revenu pour la fin.

En 2011, la franchise Harry Potter s’est conclue au cinéma avec Les Reliques de la mort - 2ème partie, le dernier volet d’une saga de huit films, adaptés des sept tomes écrits par J. K. Rowling, qui continue depuis d’étendre son univers avec Les Animaux Fantastiques. Une franchise spin-off qui cause, par ailleurs, bien des problèmes actuellement, entre les propos transphobes de son auteur et le renvoi de Johnny Depp, remplacé in extremis par Mads Mikkelsen récemment.

Mais bien avant ce spin-off qui connaît bien des déboires dans sa production, la franchise Harry Potter relevait quasiment du miracle dans l’industrie hollywoodienne des années 2000. En effet, sur plus de dix ans, la saga a su s’imposer comme un véritable modèle en termes d’adaptation de littérature jeunesse, jamais égalée par les autres franchises Young Adult qui ont suivies, où plusieurs cinéastes se sont succédé à la barre.

 

Photo Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma WatsonDaniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson : notre trio, au début de la saga...

 

De Chris Columbus, engagé pour ouvrir la franchise en tant que spécialiste du film pour enfants, avec Harry Potter à l'école des sorciers et la Chambre des secrets, à David Yates, réalisateur britannique issu de la BBC, qui a conclu la saga (de l'Ordre du Phénix aux Reliques de la mort - 1ère partie et 2ème partie) en apportant une touche plus mature. En passant par Mike Newell avec la Coupe de feu, puis le mexicain Alfonso Cuarón avec le Prisonnier d'Azkaban.

Une saga qui s’est donc imposée dans le paysage mainstream par la diversité de ses réalisateurs. Chris Columbus n’a donc finalement fait qu’introduire la mythologie de Rowling au cinéma, ainsi que le casting qui faisait ses débuts devant la caméra, une expérience qui ne fut pas de tout repos pour ce dernier, loin de là.

 

 

photo, Daniel RadcliffeNotre trio, lessivé au bout de dix ans de saga...  

 

Et dans un entretien auprès de Collider, pour la promo des Chroniques de Noël 2 sur Netflix, Chris Columbus a confié avoir toujours eu envie de revenir dans la saga pour réaliser les deux derniers films. Et finalement, il est ravi que ça ne se soit jamais fait :

« J’ai toujours voulu revenir en arrière et tourner les deux derniers films, mais Yates a décidé de rester dans la saga, et c’était une bonne chose à faire parce que j’aime particulièrement le tout dernier film. Je pense que c’est juste un film brillant, la deuxième partie des Reliques de la Mort. »

En effet, c’est plutôt une bonne chose que Columbus ne soit pas revenu dans la saga, car on l’imagine mal faire un film dans une tonalité aussi sombre après les deux premiers opus qu’il a réalisé, mais aussi parce qu’avec son travail sur L’Ordre du Phénix et le Prince de sang-mêlé, David Yates avait déjà largement entamé la conclusion de la saga.

 

photoQuand ils ont cru que Columbus allait revenir

 

Si la décision de Warner Bros. de couper le dernier volet en deux parties a d’une certaine manière prédit la formule Marvel avant l'heure, la saga Harry Potter reste encore aujourd’hui l’une des seules à avoir su intelligemment tirer profit de cette méthode.

En effet, les deux parties des Reliques de la Mort sont deux films distincts (un road-movie centré sur le trio pour le premier, un pur film de siège centré sur la bataille finale pour le deuxième) qui ont su s’équilibrer pour apporter une conclusion satisfaisante à dix ans de saga, ce que le MCU a eu du mal à réussir avec Avengers : Infinity War et Endgame (en tout cas, selon une partie des fans).

Pour rappel, David Yates est toujours aux commandes de l'univers d'HP avec le spin-off Les Animaux Fantastiques. Il est donc en train de réaliser Les Animaux fantastiques 3, toujours attendu pour le 13 juillet 2022 en France. Chris Columbus, quant à lui, a sorti Les Chroniques de Noël 2 sur Netflix dont notre critique est disponible par ici. En attendant, vous pouvez retrouver notre classement de la saga, du pire au meilleur, disponible par ici.

Tout savoir sur Harry Potter et les Reliques de la mort - 2ème partie

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Zsivjos
01/12/2020 à 20:28

Pour moi, le Prisonnier d'Azkaban reste, et de loin, le meilleur. Alphonso Cuarón a su y insuffler une vraie vision. Pas forcément le plus fidèle, mais un vrai film. Une vraie ambiance, de la poésie, une petite touche de folie (magicobus), les acteurs ado dans leur élément, les musiques géniales. Oui, il lui a fallu deux ans, chose qu'on ne pouvait pas permettre pour toute la saga, mais ça valait la peine.

Hélène
01/12/2020 à 12:17

Je suis très surprise de voir que Colombus apprécie à ce point les films de Yates, car il n'a aucune patte et se contente de faire des films calibrés par les producteurs, comme le montrent surtout les Animaux Fantastiques. D'ailleurs, l'un des moyens de sauver la franchise serait sans doute de faire appel à un nouveau réalisateur capable de faire des films dont on se souviendrait! Les HP 5 à 8 sont tellement similaires et ternes qu'il est dur de les différencier, alors que les 1 & 2 possédaient leur personnalité propre.

Winky
30/11/2020 à 19:16

Salut les potterhead !!!! Les deux 0remuers sont geniaux ils representent a caso a 90%les livres colombus est un grand producteur dommage qu'il n'a pas fait les autres le harry potter et la coupe des sorciers aurait ete beaucoup mieux fait avec lui et surtout bien suivit dans le sens de l'art car c'est un super livre et une dob a mon gout en film.
Moi je dis je retourne en cuisine de poudlard avec les autres elfes y a beaucoup a faire a manger....
Salut les ptits moldus

Flo
28/11/2020 à 12:39

Clairement... ils ont surtout eu du mal à redevenir aussi cinématographiques que l'étaient les 3-4 premiers films - ce que sont restés les deux derniers "Avengers", avec une cohérence saluée par la majorité des vrais fans et spectateurs attentifs.
Depuis plus de 10 ans, le Monde d'Harry Potter au cinéma n'est que scénarii littéraires, avec de trop brefs moments de merveilleux et des comédiens figés dans leurs parcours narratifs balisés, sous une même imagerie bleue sombre et, par instants, fade.
Ne jamais faire de comparaisons tape à l'oeil...

Myst
27/11/2020 à 23:24

Clairement Columbus a fait deux film extraordinaire, avec la creation visuelle de l'univers et un respect de l'oeuvre original. Ce que les realisateurs suivant n'ont absolument pas réussi. Cuaron, malgré de belles intentions de mise en scene, a fait la pire adaptation possible. Newell un film insipide gachant les meilleurs moment et sans identité. Et Yates, 4 films tres inegaux ne respectant pas les livres dans ce qu'il y a de plus important, avec des films classiques et ternes. Pour moi le film le plus sombre de la saga est clairement le deuxieme et Columbus aurait tres bien réussi a conclure la saga comme il l'avait commencé.

Erreur
27/11/2020 à 20:46

Par Contre Alfonso Cuarón a bosser sur la saga avant Mike Newell, puisqu'il a réalisé le 3 et Newell le 4

Poulet
27/11/2020 à 18:01

Dommage qu’ils ne l’aient pas rappelé pour les animaux fantastiques.
Je trouve qu’il est doué pour créer des univers magiques. J’adore HP 7.1 et 7.2, mais le 1 et le 2 ont une saveur particulière à mes yeux.
C’est peut-être la nostalgie qui parle, mais ils ont quand même installé une bonne base pour la suite

votre commentaire