Justice League : Ray Fisher est loin d'en avoir fini avec Joss Whedon après ses accusations

Déborah Lechner | 27 juillet 2020
Déborah Lechner | 27 juillet 2020

Plus qu'un banal coup de gueule sur Twitter, l'interprète de Cyborg semble décidé à faire tomber Joss Whedon qu'il a récemment accusé de comportement abusif.

Si Joss Whedon s'est fait discret derrière la caméra depuis le décevant Avengers : L'Ère d'Ultron et le bide de Justice League dont il a assuré la post-production, la sortie en 2021 du Snyder Cut sur HBO Max a remis le cinéaste sous le feu des critiques. Le réalisateur a tout récemment été taclé à la gorge par Zack Snyder, qui a assuré que les couleurs de la version cinéma du film de 2017 l'avaient écoeuré et que son director's cut ne contiendrait pas une seule image des reshoots filmés par Whedon. Ce dernier avait en effet été engagé par la Warner pour considérablement alléger le ton du film et plus globalement massacrer le travail de Snyder, parti à la suite d'un drame personnel. 

 

Photo Ray FisherRay Fisher qui voit rouge

 

Mais si la production chaotique et la mainmise du studio sur Justice League ne sont plus un secret pour personne depuis longtemps, de nouveaux détails sur les coulisses de ce naufrage ont été dévoilés par Ray Fisher qui campe Cyborg, le super-héros sacrifié au montage. Il y a plusieurs semaines sur Twitter, l'acteur a accusé Joss Whedon d'avoir eu un comportement abusif et non-professionnel durant les reshoots du blockbuster, sans pour autant donner de précisions. L'interprète de Victor Stone a ensuite expliqué qu'il resterait prudent sur ses propos en raison de son contrat de confidentialité auquel il est toujours soumis. Ce qui ne veut pas dire pour autant que Fisher a déposé les armes. 

 

Photo Ray FisherAujourd'hui la fenêtre, demain Joss Whedon

 

Lors du panel Justice Con de la récente Comic Con at Home, le sujet est inévitablement revenu dans les discussions, et si aucune explication concrète n'a été donnée, Ray Fisher s'est montré clair sur le fait que ses accusations ont, d'après lui, de quoi inquiéter Whedon : 

"J'ai prononcé des mots assez forts, et fait des commentaires tout aussi forts sur Joss Whedon, mais chacun de ces mots, et chacun de ces commentaires est véridique. Une démarche est en cours en ce moment même pour aller au fond des choses dont je parle. Il [Joss Whedon] a probablement peur, et il devrait avoir peur parce que nous allons faire la lumière sur tout ce qui s'est passé."

 

Photo Joss WhedonJoss Whedon préparant sa riposte

 

Plus qu'un règlement de compte devant ses abonnés Twitter, l'acteur principalement connu pour son rôle dans le DCEU semble résolu à monter un dossier à charge contre le réalisateur, même si une démarche judiciaire n'a pas clairement été évoquée. Toujours d'après ses dires, il a ainsi passé deux ans et demi à rassembler les éléments nécessaires, apparemment déterminé à se constituer une défense en béton en cas de passage devant les tribunaux : 

"Si ce que j'ai dit sur cet homme est faux, je l'invite volontiers à me poursuivre pour diffamation ou calomnie."

Ce qu'il se serait passé sur le tournage des reshoots de Justice League devrait donc être révélé à un moment ou à un autre. Le réalisateur Kevin Smith, qui a suivi le développement du film de près, a rapporté un premier fait qu'il tient des membres de l'équipe des effets-spéciaux qui ont travaillé en post-production et raconté que Whedon n'avait eu aucun respect pour leur travail et celui de Snyder. Le réalisateur pointé du doigt n'a pour l'instant pas répondu à ces accusations. En tout cas, vu l'ambiance, on comprend un peu mieux pourquoi Ben Affleck a préféré claquer la porte du DCEU. 

 

Affiche française

commentaires

M1pats
29/07/2020 à 04:29

@M1pats D'accord mais maintenant essaye de dire des choses bien sur snyder et ses films sinon on continue.

M1pats
29/07/2020 à 02:25

Stop les 2 clowns avec mon pseudo s'il vous plaît

Andarioch1
28/07/2020 à 18:19

Je ne dis pas que c'est bidon mais jusqu'à présent les seules accusations sont comportement inadéquat (sans plus de détail) et, je cite l'article, "Whedon n'avait eu aucun respect pour leur travail (équipe des sfx) et celui de Snyder". Mouais... En même temps c'est son droit de le penser, et de le dire.
Pour le moment ça fait pas lourd.

M1pats
28/07/2020 à 17:10

@M1pats arête un peu de prendre mon pseudo et achete toi une vie petite chia.sse de copieur, merci.

M1pats
28/07/2020 à 14:50

Je suis l'original ! Comment le prouver ? Et bien je suis un bouffon. Fact check.

Flo
28/07/2020 à 12:59

La vérité probable ? Une ou deux fois, alors qu'il était sous pression pour faire un film plus condensé et cohérent, il a dit des gros-mots à Ray Fischer. Basta.
Ça fait un peu "Pied Tendre" par rapport aux gens qui subissent de vraies agressions dans leur vie de tous les jours.
Jeune génération trop fragil(isé)e.

Ludwig Van
28/07/2020 à 12:55

C'est qui Ray Fisher? Ah oui, personne.
Ce gros nul peut crier aussi fort qu'il le souhaite, il ne fera jamais trembler Whedon. On l'oublie un peu rapidement, mais Whedon à une Street Cred incroyable dans la pop culture. C'est pas parcequ'il s'est cassé les dents sur Justice League qu'il est forcément mort.

Et le Snyder Cut sera un bide. C'est pas en patchant 3 ans plus tard un film tout cabossé que ça va en faire un chef d'œuvre.

La Classe Américaine
28/07/2020 à 12:18

C'est quand même curieux le silence de SNYDER et Dc comics warner face à ces accusations et lynchage pourtant si je me souviens bien à l'époque SNYDER avait communiqué à quel point il était heureux et rassuré de laisser le film entre les mains de Whedon.

Babs38
28/07/2020 à 00:59

Joss Whedon a fait de la daube avec Justice League car il avait en-tête de flinguer la version DCEU de Snyder afin que sa version MARVEL des Avengers crève l ecran et puisse mettre en avant sa réussite devant Snyder....

Medellin
27/07/2020 à 22:09

Il y'a quelqu'un ou des gens cachés derrière tout ça.


Quelque chose me dis que Joss Whedon coupable ou pas est victime d'un règlement de comptes et que cet acteur de peu d'envergure n'est qu'un homme de paille dont on se sert pour faire le sale boulot.


C'est assez surprenant comment le studio warnerbros est dédouané de ce JLgate, trop facile quand on sait que ce sont eux qui ont recruter Whedon avec un cahier de charges bien précis après le départ de Snyder. Y'a quelque chose qui tourne pas rond dans cette histoire.

Snyder et les pontes de la Warner sont mes principaux suspects. C'est probablement eux qui manipulent ce gamin et tirent les ficelles dans l'ombre.

Plus

votre commentaire