Après The Irishman, Netflix pourrait encore sauver le prochain Scorsese ?

Camille Vignes | 11 avril 2020 - MAJ : 11/04/2020 17:58
Camille Vignes | 11 avril 2020 - MAJ : 11/04/2020 17:58

Après le budget colossal de The Irishman, celui de Killers of the Flower Moon pourrait à son tour poser question. 

Avec l’ovation mondiale offerte à Roma (Lion d'Or à Venise, 3 Oscars aux États-Unis), Netflix avait clairement réussi à solidifier ses publics et s’était ouvert par la même occasion une des voies les plus prestigieuses du cinéma. Voie que la plateforme, leder sur le marché, a de nouveau prise fin 2019 grâce à Martin Scorsese et à sa fresque funèbre de plus de trois heures - alors même que The Irishman n’était, au départ, pas destiné à une sortie SVoD mais devait être développé par Paramount. 

La raison de l’abandon de la Paramount était simple puisque budgétaire. Netflix a pu jouer sa meilleure carte, laissant libre court aux volontés du réalisateur pour s’assurer production et diffusion du projet… et convaincre de nouveaux utilisateurs de s’abonner. Une décision intelligente puisque, face à la plateforme, la concurrence éclot de toute part (Amazon Prime, Apple TV+, Disney+…). 

 

photoTV is the new cinema ?

 

Or l’histoire est sur le point de se répéter pour Scorsese qui pourrait bien voir son prochain projet être à nouveau sauvé par une plateforme SVoD. Aussi associé à la Paramount depuis quelques années pour Killers of the Flower Moon, un projet réunissant deux de ses plus fameuses muses, Robert De Niro et Leonardo DiCaprio, le réalisateur ferait là encore grimper la note.

À ce propos The Wall Street Journal via ScreenRant évoque un budget à 200 millions de dollars ; or on sait que le studio a abandonné le projet de The Irishman pour moins que ça puisque les estimations s’accordent pour dire qu’il aurait coûté 160 millions de dollars hors promotion. 

 

PhotoLaissez passer la SVoD 

 

À nouveau donc, Netflix pourrait faire sien Killers of the Flower Moon. Apple TV+ serait également en lice pour la production/distribution du film. Et Scorcese aurait également contacté Universal et MGM pour ce qui est de la distribution. Toutefois, rien n’indique pour l’instant que la Paramount soit définitivement hors du jeu : Scorsese n'a encore signé avec personne et le studio pourrait très bien rester impliqué, au moins pour une partie du financement du projet. 

La réputation du réalisateur amènerait n’importe quel studio à vouloir travailler avec lui, mais le budget de Killers of the Flower Moon peut évidemment en refroidir plus d’un - habituellement ce sont des blockbusters à la Marvel qui font s’envoler les budgets vers les 200 millions de dollars hors marketing.

Or, compte tenu de l’historique financier des films signés Scorcese, on imagine d’autant plus la réticente des studios à le signer. Par le passé, un seul de ses films a encaissé plus de 300 millions de dollars à travers le monde, et c’est Le Loup de Wall Street (392 millions dans le monde, 116 à domicile, pour un budget hors promo de 100 millions). Shutter Island et Les Infiltrés ont, eux aussi avec DiCaprio, frôlé les 300 millions à travers le monde (294,8 millions pour le premier, 291,4 pour le second)

 

photo, Leonardo DiCaprioPlan d'action pour gagner un max 

 

Si Killers of the Flower Moon confirme son budget à 200 millions de dollars, il lui faudrait donc encaisser au moins 400 millions pour rentrer dans ses frais. Une très grosse somme donc, même pour un film de Martin Scorsese réunissant De Niro et DiCaprio. Reste la perspective de voir ce film être favori de l’Académie des Oscars, comme souvent pour les films du réalisateur et comme The Irishman juste avant lui (10 nominations), qui pèsera forcément dans la balance… 

 

photo Robert De NiroÇa mérite discussion... 

Tout savoir sur Killers of the Flower Moon

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

flow 45
13/04/2020 à 04:11

je pensais être le seul a ne ps avoir aimé The Irishman , un Scorcese bas de gamme qui ne justifie pas son budget , mais alors pas du tout !

Reallu
12/04/2020 à 15:23

Trop surcoté son dernier film avec des effet trop mal fait

Jacques
12/04/2020 à 12:07

Quelle déception Irishman, soporifique, sfx , rajeunissement atroces.Mais où sont passé les 200 millions de dollars?

Dirty Harry
12/04/2020 à 00:50

Avec un budget comme ça, il y a la recette de la sauce tomate de Maman Scorsese sur la table régie...

Pornman
11/04/2020 à 21:23

Un gros caca surestimé ce film.

captp
11/04/2020 à 17:42

dite les calés en économie cinéma?
scorcese est de plus en plus "ambitieux" en terme de budget pour ses films ou c'est du même niveau (en comptant la fameuse inflation) que ses prod des années 90 ?

Bibi67
11/04/2020 à 16:56

@AAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH
Comme dans la première phrase : "Après le budget colossale..."

Gemini
11/04/2020 à 16:25

Scorsese n'a plus les moyens de son ambition. Netflix lui permet de sortir du direct to video.

AAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH
11/04/2020 à 15:14

Il y a une faute à "Scorsese" dans le titre

votre commentaire