Suicide Squad : David Ayer rappelle gentiment que son film a été bousillé par le studio

Mathieu Jaborska | 4 novembre 2019
Mathieu Jaborska | 4 novembre 2019

Ça n'est pas un scoop : le montage final de Suicide Squad a fait fi d'énormément de scènes avec le Joker made in Jared Leto.

Complètement métamorphosé en post-production, le long-métrage qui sera pourtant un carton au box-office (746,8 millions glanés dans le monde) s'est vu expurgé d'une grande partie de ce Joker version Jared Leto, au grand dam du comédien. A tel point que l'acteur oscarisé racontait qu'il y aurait de quoi tirer un film entier des scènes coupées.

Et on a beau ne pas vouloir revoir le tatouage "Damaged" sur le front de n'importe quel ennemi de Batman, on est tous curieux de voir ce que le film devait être à l'origine. Et on est pas les seuls. Tout comme le fameux "Snyder's Cut" de Justice League, le "bon film cut" de Suicide Squad intéresse encore.

 

Joker Jared LetoThe bling king

 

Le cinéaste David Ayer, vilipendé pour son oeuvre, en est bien conscient, et il semble vouloir se racheter comme il peut. Lui qui avait à l'époque défendu cette version du film, avant de nuancer ses propos depuis, a posté sur son compte Instagram une image inédite de ce joker, cette fois aux prises avec... Harley Quinn. De quoi intéresser la toile, encore traumatisée par la performance de Joaquin Phoenix dans le Joker de Todd Phillips, mais aussi de réveler plus en détail un arc narratif primordial à la première version du script.

 

 

L'image est forte : on y voit le Joker menacer le personnage de Margot Robbie de son flingue plaqué or. Mais la légende l'est encore plus.

"Les films sont fragiles. Ils sont comme des rêves, des moments marquants qui s'échappent à votre vision. lls ont leur propre logique et leur propre vérité.

Si vous changez la destination une fois que le voyage est terminé, est-ce encore le même périple ? La colonne vértébrale de Suicide Squad était le périple de Harley.

De bien des façons, c'était son film, sa rupture avec le Joker était la principale ligne émotionelle.

Un réalisateur tient entre ses mains une boussole invisible. Elle guide chaque plan, chaque performance. La boussole pointe vers la destination.

Si la destination change, est ce que le périple a vraiment eu lieu ?"

Ayer fait ici référence à la relation que devaient entretenir le Joker et Quinn. Cette dernière devait s'échapper de l'emprise du clown, grâce à ses nouveaux amis rencontrés dans la fameuse escouade suicide. Certes, cela aurait signifié qu'on peut avancer dans la vie en étant pote avec un crocodile mal luné et un Will Smith nevrosé, mais cela aurait toujours été plus plausible que la vraie fin où - attention spoilers - le Joker fait s'échapper Quinn de prison après qu'elle l'ait fantasmé en bon père de famille.

 

jared leto margot robbie kissingOn s'attache...

 

Surtout, cela en dit beaucoup sur la mutilation du "périple" que devait être le film. Le metteur en scène se défend d'être à l'origine de ce gigantesque collage exigé par les exécutifs de Warner, en expliquant bien que son idée de Suicide Squad est à mille lieues du résultat final. On ne saura jamais le fin mot de l'histoire. La version de James Gunn, prévue pour sortir le 4 août 2021, devrait être moins parasitée par ces reshoots et autres montages alternatifs.

Warner a semble-t-il tiré des leçons des critiques désastreuses du premier opus et Joker a prouvé qu'une vision différente (et moins chère) d'un film de super-héros n'était pas incompatible avec le succès économique. C'est aussi ce qui ressort des images de Birds of Prey et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn, prévu pour le 5 février 2020 et réalisé par Cathy Yan. Ce prochain film mettra la Harley Quinn de Margot Robbie au coeur de son intrigue, chose que David Ayer aurait bien voulu faire avec Suicide Squad.

Et ce n'est certainement pas un hasard si le projet centré sur Joker et Harley Quinn, avec Margot Robbie et Jared Leto, et que devaient réaliser Glenn Ficarra et John Requa, a été discrètement oublié depuis.

 

Affiche françaiseEn espérant que Birds of Prey ne batte pas de l'aile

Tout savoir sur Suicide Squad

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Dante012
13/11/2019 à 15:02

Et l'idée de transformer des super-vilains en purs gentils, elle vient pas de lui, peut-être?
Suicide Squad, c'est supposé être des criminels. Mot français ayant pour radical "crime".
Je ne veux pas voir un criminel dire qu'il se bat pour sa famille. Je ne veux pas non plus voir une histoire d'amour entre Quinn et le Joker (il y a bien assez de fanfics sur ce sujet...). Je veux voir une bande de criminels maltraités par des "gentils" qui ne valent finalement pas mieux qu'eux. C'est ça, la Suicide Squad. Et ce film a totalement piétiné cette image.. Pire, il se torche le *cl avec cette image.
Bref, les reshoots et le montage ne relèvent pas le niveau, mais le fait est que ce projet est, DE BASE, pourri.

MOTHERFUCKER
06/11/2019 à 09:37

quand je vois le niveau des commentaires et justement ils parles de niveau, je me dit, putain le monde est pourri d'erreurs génétique

killshotinyourface
05/11/2019 à 05:05

@Benn

comme ton nom l'indique , tes un réceptacle a caca , un petite daube a la bouche puante

Anlthar
04/11/2019 à 23:46

Moi ça me fait marrer les gens qui critiquent ce joker en particulier, comme nous l'on prouver les comics (une belle panoplie de joker avec des attitudes, tenues et physiques différents) il n'existe pas un joker unique mais pleins de versions différente oui je peux comprendre que celui de Jared leto n'est pas parfais mais celui de heth ledger ou encore plus récemment de joaquim phénix n'est pas non plus mieux à mon goût ils sont tous différents et chaque acteur donne une vision différente du joker celui de Jared leto reste cette bling bling et exagérée dans son attitude générale mais il n'en reste pas moins original. Alors au lieu de critiquer à tour de bras essayez d'incarner le joker dans un film et voyons si vous réussissez à dépasser ne serait-ce que Jared leto et on en rediscute, si ce n'est pas le cas, taisez vous.

Benn
04/11/2019 à 21:07

Ayer, même niveau que les snyder et Rodriguez, des idiots qui se croient intelligents et à qui ont donne des libertés. Le résultat est tout le temps pourri. Quand ils sont passable ce n'est sûrement pas grâce à eux.

jorgio6924
04/11/2019 à 20:54

C'est toujours la même histoire avec la snyder's cut. Est ce que le film est mieux s'il avait eu les mains libres ?
Pour Bright, il les a eu je pense... Et c'est une grosse me***...

menemen
04/11/2019 à 18:24

Son film était à chier
Son cast à chier
c'est pas non plus la faute à Warner si Jared Leto a donné un Joker plus que merdique
bref film à chier

Gregdevil
04/11/2019 à 17:52

Ayer a quand même filmé des scènes d'actions à chier, limite Z, voir l'attaque dans la rue par des méchantes poussières humanoïdes débile.
Ses perso sont plat comme une feuille OCB.
Ça c'est sa responsabilité.
Alors oui c'est charcuté le scénario est complètement a la ramasse et a photo dégueulace, ça c'est sûrement le studio.
Mais fau reconnaître ses torts aussi a un moment donné.

votre commentaire