Batman : une rumeur annonce que Matt Reeves prépare le retour d'un des plus grands méchants

La Rédaction | 6 août 2019
La Rédaction | 6 août 2019

Ce n’est pour l’instant qu’une rumeur, mais un site américain prétend savoir qui pourrait interpréter le futur Double-Face dans le Batman de Matt Reeves.

Après plusieurs années de développement cauchemardesque, The Batman semble enfin sur de bons rails, doté d’un scénario et d’un début de casting, puisqu’il a été confirmé que Robert Pattinson serait le Dark Knight dans la prochaine aventure du héros de Gotham. Soit un réel progrès après des mois de valse-hésitation, au cours desquels il ne faisait plus grand doute que Ben Affleck prendrait ses distances de l’univers DC, sans que quiconque souhaite franchement communiquer sur le sujet.

Le projet s’étant considérablement métamorphosé, abandonnant manifestement l’orientation souhaitée par Affleck, qui voulait mettre en scène un Batman luttant contre ses démons dans l’asile d’Arkham, on se demande de quoi va causer cette nouvelle aventure.

 

photo, John David WashingtonJohn David Washington

 

D’après le site Geeks WorldWide (qui a plusieurs fois prouvé son sérieux notamment sur les projets Warner), qui prétend détenir des infos sur la production du blockbuster, le réalisateur Matt Reeves souhaiterait embaucher le comédien John David Washington, déjà à l’affiche de BlacKkKlansman et du futur Tenet de Christopher Nolan. Et son rôle n’aurait rien d’anodin. En effet Washington pourrait interpréter Harvey Dent, le procureur de Gotham City qui deviendra Double-Face et un des plus redoutables ennemis de Batman.

Rien d’officiel pour le moment, tout au plus sait-on que le métrage de Matt Reeves devrait accueillir un bon paquet des super vilains légendaires de la bande-dessinée créée par Bob Kane. Catwoman et le Pingouin ont fait l'objet de précédentes rumeurs.

On trouvera bien quelques âmes chagrines (racistes pardon) pour se désoler que Dent ne soit pas interprété par un blanc, mais on leur rappellera qu’on ne les a pas entendues quand Tim Burton a fait de même en choisissant Billy Dee Williams pour ce même rôle en 1989, ni quand Samuel L. Jackson est devenu Nick Fury.

 

photoBilly Dee Williams, Harvey Dent pour Tim Burton

commentaires

Faust
05/02/2020 à 13:46

Rien a voir avec l article mais celui qui a les traits de Samuel L. Jackson c est Nick Fury jr. Et le Nick Fury ancien directeur du Shield.

John
08/08/2019 à 11:21

Samuel L Jackson n'est pas devenu Nick Fury, c'est Nick Fury qui a pris les traits de S L Jackson dans les comics avant les adaptations cinéma !

Batou
07/08/2019 à 23:42

@Andarioch

Dent n'est pas identifié à son ethnie ou son genre on est bien d'accord, mais personnellement c'est pas pour ces motifs que ce choix me dérange (j'en fais pas un scandale non plus, c'est juste un petit bémol haha).

Je lis beaucoup les comics Batman, et le personnage de Dent est identifié physiquement par cette opposition entre une partie claire et une partie foncée, opposition qu'on risque de perdre ou d'atténuer avec un acteur noir. Pour moi c'est juste de la logique visuelle: une peau noire d'un côté et une peau brûlée foncée de l'autre côté bah ça fait pas trop de contraste. Et ce n'est pas raciste de dire ça. On peut s'opposer à un changement d'ethnie pour des raisons autres que le racisme contrairement à ce qu'insinue l'auteur de l'article.

Et au final tout ce "débat" ça n'empêchera surement pas l'acteur de faire une excellente prestation espérons-le (je ne le connais pas trop) et si c'est le cas j'en profiterai comme tout le monde :)

Dent
07/08/2019 à 23:21

Et moi je propose qu'on remplace les rédacteurs blancs privilégiés d'écranlarge par des rédacteurs et rédactrices noir(e)s, arabes et asiatiques!

Artra
07/08/2019 à 19:48

Enfin pour l'anecdote comics, c'est plus Nick Fury qui est devenu Samuel L. Jackson que l'inverse ;). Ensuite ce dernier a enfilé ce rôle au cinéma pour boucler la boucle !

Simon Riaux - Rédaction
07/08/2019 à 14:34

On fait ce qu'on peut. Fait chaud.

Paehon
07/08/2019 à 14:33

@Simon

A quoi sert l'huile si on ne peut pas la mettre sur le feu ? :-)

C'est vrai que certains commentaires ne brillent pas par leur intelligence. Mais de grâce ne tombez pas dans les raccourcis faciles comme vous avez fait dans cet article. En ce qui me concerne je ne peux pas être raciste j'ai un ami noir :-)

Simon Riaux - Rédaction
07/08/2019 à 14:05

@Paehon

Sur la question de savoir si cette petite pétouille aura engendré plus ou moins de réactions, je ne me prononcerais pas, tout simplement parce que nous n'avons aucun moyen de le savoir.

Ce que je sais en revanche, c'est que des articles dénués de ce type de petites morsures déclenchent régulièrement des assauts très énervés. Donc oui, au bout d'un moment, parfois, vient l'envie d'aller au devant.
Mais, et je le dis sans la moindre condescendance. Le fait que trois mots un peu sarcastiques en mettent certains en PLS n'est-il pas intéressant, justement ?

Quant à la condescendance, juste un truc. On mange, en pleine figure, à longueur de journée, les attaques et insultes d'une minorité de lecteurs énervés. Attaques et insultes souvent violentes. Peu importe qu'elles soient le fait de semi-demeurés, d'enfants, de psychopathes, ou de personnes en pleine possession de leur moyen, c'est vite usant. Et on peut ponctuellement répondre plus vertement qu'on ne l'entend, avec plus d'acidité.

On laisse les commentaires extrêmement libres. C'est aussi un des trucs qu'on aime ici, voir les gens se parler franchement et s'écharper. Et du coup ça chauffe, on n'est pas toujours à l'abri d'une petite brûlure.

Mais on vous aime d'amour hein.

Paehon
07/08/2019 à 13:46

@Simon

"L'idée n'est pas tant de dire "les gens sont racistes nia nia nia"(...)"

Je suis d'accord

Mais dans l'article :

"On trouvera bien quelques âmes chagrines (racistes pardon) pour se désoler que Dent ne soit pas interprété par un blanc"

...

Je vous trouve un peu mesquin Simon, c'est vous même qui remettez de l'huile sur le feu avec cette conclusion dans l'article. Certes il y aurait quand même eu des commentaires négatifs sur le sujet (et certains racistes je n'en doute pas) mais je ne pense pas que ça aurait été aussi violent.

J'aouterais que traiter tous les gens qui n'approuveraient pas ce genre de changement de racistes ça se rapproche beaucoup d'un point Godwin.

Je vous aime bien Simon, mais s'il vous plaît mettez un peu moins de condescendance dans vos réponses aux commentaires, ce n'est pas très correct pour vos lecteurs qui certains vous lisent depuis des années.

Simon Riaux - Rédaction
07/08/2019 à 12:53

@Ataraxy

Allons allons.

Vous venez commenter une brève, un article dont la seule raison d'être est de transmettre quelques éléments (ici un bruit de couloir), accompagné, comme on l'a toujours fait, quelque soit le sujet, d'un peu de second degré, d'un peu d'ironie, de sarcasme.

Feindre de croire que cette brève est le lieu d'une démonstration longue, argumentée, c'est un peu absurde.

Quant au Dent de Burton... Perdu il est bien nommé dans le film. Dommage.

Prétendre qu'on se la joue curé, c'est assez malhonnête. On ne s'est jamais considérés comme porteurs d'une morale, ou d'une grille de lecture se basant sur le bien et le mal. On a des opinions, pas forcément uniformes au sein de la rédac, on les assume et on n'a aucun souci à échanger là-dessus avec nos lecteurs.

On peut redire vite fait ce qu'on a étalé en long, en large et en travers, notamment au moment de la Petite Sirène et de sa polémique à deux balles.
On ne s'intéresse pas spécialement au fait de changer l'ethnie, le genre ou les origines d'un personnage. En revanche, quand ces éléments ne sont pas constitutifs de l'identité du personnage et/ou que ces changements interviennent dans le cadre d'une véritable proposition ou démarche, ça nous intéresse.
L'idée n'est pas tant de dire "les gens sont racistes nia nia nia", que de pointer du doigt le fait que certains réflexes, certains raisonnements - ou raccourcis systématiques - sont empreints de racisme. Un truc qu'on remarque tout le temps, tous les jours sur EL : quasiment toutes les adaptations (qu'on cause roman, JV, BD, manga, comics...) trahissent. Toutes. Et beaucoup font des choix de réinterprétation forts, ou en tout cas, éloignés du matériau de base. Les seuls et uniques fois où on est envahis de commentaires agressifs à l'endroit de ces productions, c'est quand intervient un changement de genre, ou d'ethnie. C'est assez frappant.

Et puis, l'accusation de sophisme hein, c'est comme les grenades au caca, ça se manie avec précaution, au risque de se sentir un peu merdeux.

Plus

votre commentaire