Ça : Chapitre 2 va rajeunir numériquement ses acteurs... les plus jeunes

Christophe Foltzer | 5 août 2019 - MAJ : 05/08/2019 09:57
Christophe Foltzer | 5 août 2019 - MAJ : 05/08/2019 09:57

Allez, on peut le dire sans hésiter, Ça : chapitre 2, c'est la grosse sortie de la rentrée au cinéma. Et on peut déjà lui faire confiance pour mettre le paquet afin de nous impressionner. Et de nous terrifier, évidemment.

Avec une date de sortie avancée d'une semaine (passant du 18 septembre au 10 septembre sur nos écrans), on peut dire sans se tromper que la Warner a totalement confiance en  Ça : Chapitre 2. En même temps quand on se rappelle du succès faramineux du premier film, on voit mal comment le nouvel opus, toujours réalisé par Andrés Muschietti, pourrait se planter.

 

Photo , Bill Skarsgård, Ça : Partie 2Ouais, Ça risque de nouveau de cartonner

 

La grosse différence, cependant, c'est que le film se déroulera 27 ans plus tard et que le club des Losers a bien grandi puisqu'il s'est transformé en des acteurs très connus comme Jessica Chastain, Bill Hader et James McAvoy. Ceci dit, ce n'est un secret pour personne, si le film prendra cette fois place de nos jours, il devrait néanmoins contenir quelques flashbacks avec les jeunes comédiens du premier film.

 

photoUn club des Losers qui a bien grandi

 

C'est normal, c'est attendu et il n'y a pas grand chose à en dire. Et c'est là qu'on a tous tort puisque nous apprenons dans le dernier numéro de Total Film, que Ça : chapitre 2 sera le premier film à rajeunir numériquement... des enfants. En effet, les jeunes comédiens sont en pleine puberté et, de ce fait, certains ont beaucoup changé en deux ans. Impossible donc de les utiliser tels quels sans risquer de péter la continuité. Ceci étant, ce procédé numérique ne devrait pas concerner tout le jeune casting, comme l'explique Andres Muschietti :

 

photoReflet d'une existence passée

 

"Au final, c'est quand même mieux de tourner la suite deux ans plus tard, plutôt que 5 ans après. Mais en l'espace de deux ans, ils ont bien grandi. Enfin pas tous.  Sophia Lillis n'a pas changé, tout comme Jaeden Lieberher. Par contre, Finn Wolfhard a bien grandi. Mais on savait depuis le début que cela ferait partie du budget du film et qu'une partie des effets visuels serait consacrée à ça. Donc, on a dû en rajeunir certains."

Ce qui constitue au final un double événement puisque c'est la première fois qu'un film d'horreur a recours à cette technologie désormais courante dans les gros films mais c'est aussi la première fois que des adolescents se verront rajeunir à l'écran. On espère donc que le résultat sera à la hauteur du pari et que le budget du film a aussi prévu la psychothérapie qui en découlera pour ces jeunes gens en pleine croissance et, fatalement, mal dans leur peau.

 

Affiche US

commentaires

Thorfinn
05/08/2019 à 14:13

OK, je pensais que les passages enfants avaient été shooté lors du tournage du premier !

Warner sous Disney et massacre à la sisauteuse
05/08/2019 à 10:56

Et ce sera aussi moche que De Niro sur Netflix avec the Irishman

votre commentaire