Aladdin fait des rêves bleus avec Jasmine dans la nouvelle bande-annonce

Camille Vignes | 25 avril 2019 - MAJ : 25/04/2019 18:19
Camille Vignes | 25 avril 2019 - MAJ : 25/04/2019 18:19

Aladdin sera en salles le 22 mai prochain mais en attendant, le vaurien et la princesse préfèrent faire un tour en tapis volant plutôt que de rester à Agrabah.

Que les remakes des grands classiques Disney ne soient que de vulgaires fac-similés n’est finalement pas si important. Non, ce qui compte c’est l'argent, c’est d’en avoir beaucoup et facilement. Et ça, le géant aux grandes oreilles l’a bien compris. La preuve : même en regardant la bande-annonce du Roi Lion les yeux fermés, il est difficile de ne pas voir à quel point le film de Jon Favreau copie le film de 1994.  

Au moins peut-on voir, grâce à ses premières images que, visuellement, le film a l’air d’envoyer du lourd alors que, quand on se penche sur Aladdin, l’histoire est différente. On passera sur les premières images de Will Smith en génie (certainement dévoilées trop tôt dans le processus de production), les affiches plutôt laides qui ont suivies et le manque de charisme certain de Jafar (désolé Marwan Kenzari)… le vrai problème c’est que les bandes-annonces ne réussissent jamais à balayer nos inquiétudes.

 

photo, Mena Massoud

 

Et le dernier spot en date ne rattrape pas vraiment la mise. Outre la ville d’Agrabah qui nous replonge en enfance et semble réellement séduisante, il s’ouvre sur un passage très peu convaincant entre Aladdin (Mena Massoud) et le génie et dégouline du Rêve Bleu copié-collé du dessin-animé. Finalement, du tapis volant à Abu en passant par le design de la lampe et de la grotte où elle se trouve, Aladdin semble réussir son pari le plus fou : être différent à l'extérieur mais le même à l'intérieur.

D’ici sa sortie, Aladdin peut toujours connaitre quelques petits changements par-ci par-là... mais pour l'instant, on est pas convaincu. Verdict au cinéma le 22 mai prochain.

 

commentaires

Babar77
26/04/2019 à 10:23

Lisse, aseptisé, sans âme, on dirait un bollywood bas de gamme. Tout semble faux, coiffures, dentitions, costumes, décors etc.

Plissken
26/04/2019 à 01:01

Ce casting myteux (hormis Aladdin lui même qui gère).
Mais Jafar est tout pourris c'est un mec de cité de 30ans en cosplay.

- Le genie black OSEF fallait bien faire du Beneton.

- Jasmine est à la limite du loukoum huileux.

Bref... Pas tres content. J'irais voir le film, j'espère l'aimer et regretter mes propos un peu minable je l'admet.

Andrew Van
25/04/2019 à 21:07

@plapin

Débauche de FX kitchouilles, acteurs aux charismes limités, un will Smith qui semble prendre toute la place, des scènes reprises plan par plan du film d'animation, les chansons...
bref oui, grosse merguez... XD

plapin
25/04/2019 à 20:49

@Andrew Van

Quoi, tu crois que le film va être une grosse merguez?

Andrew Van
25/04/2019 à 19:51

Je la sens pas bien cette histoire là... XD

votre commentaire