Aladdin : Will Smith a une importante révélation à faire sur le Génie qui devrait tous vous rassurer

Créé : 20 décembre 2018 - Christophe Foltzer
Photo Mena Massoud, Will Smith, Naomi Scott
33 réactions

Finalement, Disney va bel et bien arriver à remaker tous ses classiques pour les jeunes générations et à se faire des milliards au passage parce que nous sommes suffisamment stupide pour emmener nos enfants les voir.

Alors oui, faut nous comprendre un peu aussi. Nous sommes colère. Parce que Aladdin est parmi l'un des tout meilleurs dessin animés du monde, qu'il n'a clairement pas besoin d'un remake, et encore moins en live, et parce que Disney commence sérieusement à nous les briser avec son histoire de révisionnisme culturel qui occupe la moitié de son planning de sortie.

 

Photo Mena Massoud, Naomi ScottLes photos de la discorde

 

Surtout quand en plus ils osent confier un film aussi important qu'Aladdin à Guy Ritchie. Et ça n'a pas raté puisque, dans la journée d'hier, les premières images officielles du film ont été diffusées sur le net et qu'on a eu les yeux qui piquaient un peu. Alors oui, on ne s'attendait pas à une version littérale des personnages, qui semblent à ce propos plus inspirés par la version Broadway que par la version dessinée, ce qui est logique quelque part, mais il y a quand même quelques petits trucs qui nous chiffonnent.

Genre, évidemment, le Génie, incarné par Will Smith. Qui n'est pas à moitié à poil. Et surtout, qui n'est pas bleu. Oui hein, maintenant qu'on l'a dit et que vous l'avez remarqué, c'est très gênant hein ? Après, ce n'est évidemment pas que la couleur de peau qui fait le personnage, mais dans ce cas précis, c'est tellement icônique qu'on ne comprend pas pourquoi Disney l'a passé à l'as.

 

Photo Mena Massoud, Will SmithUn rêve pas super bleu, en fait

 

Et ça tombe bien parce que Will Smith a tenu à nous rassurer tout de suite sur cet aspect de son Génie. En répondant à un fan inquiet sur les réseaux sociaux, il en effet précisé que, au final, le Génie sera bel et bien bleu et qu'il ne faut pas prendre les fourches tout de suite :

"Je serai bleu ! Ce que vous avez vu, c'est le Génie déguisé dans sa forme humaine. Mais mon personnage sera en images de synthèse la plupart du film."

Ah bah tout de suite, on se sent un peu mieux. Pas encore soulagés, mais un peu mieux. Et par les temps qui courent, c'est déjà pas mal. Ne reste donc plus qu'à attendre patiemment d'en découvrir plus sur le film (qui sortira le 22 mai prochain) pour savoir si les fourches resteront dans la grange ou non.

 

 

commentaires

Cuttyflam 28/12/2018 à 18:06

Will Smith, le type qui ne supprte pas qu'on ne voit pas son visage, suicid squad et la une forme humaine pour le génie, surement une idée à lui.

Decker 20/12/2018 à 23:33

Will Smith est fini..

Greg 20/12/2018 à 13:06

Les injonctions à parler "positivement" d'un film, m'interrogent toujours autant...

Sinon, si l'on lit derrière les lignes des déclarations de Will Smith, on comprend que Disney a voulu communiquer sur la présence de Will Smith dans le film, seule vraie star du truc, et donc les premières images diffusées sont celles où il apparaît sous sa forme humaine.
Un autre exemple des effets néfastes de la communication... même si je suis sûr que Disney y a réfléchi et a choisi l'option la plus rentable.

Disnul 20/12/2018 à 13:02

Moi j'attends le remake de Taram...

Christophe Foltzer - Rédaction 20/12/2018 à 11:31

@tim lepus :
On n'essaye de convaincre personne, on donne juste notre avis comme on le fait tous les jours sur le site. Libre à chacun d'y adhérer ou non.

Quant à l'honnêteté et l'angle positif du traitement de l'information. D'accord pour le premier, c'est ce que nous faisons tous les jours. Pas d'accord pour le second par contre, on ne vit pas à Disneyland. ;)

Tim Lepus 20/12/2018 à 11:23

Je me permets ce commentaire car je trouve l'argumentaire de cet article blessant, négatif. J'ai l'impression que vous râlez sous couvert de théoriser une philosophie du marché actuel, alors que, en fait, vous râlez, simplement. Et en précisant avec une ironie que je trouve déplacée : "nous sommes suffisamment stupides pour emmener nos enfants les voir". Ces films sont plébiscités, ou "consommés", l'offre rencontre la demande. Que vous ne les aimiez pas est une chose, que vous vouliez que les autres ne les aiment pas est un fantasme inutile, que vous alliez les voir alors que vous ne les aimez pas, un paradoxe qui n'est que le vôtre. Râler tout en entretenant le système qu'on dénonce, je connais beaucoup de personnes qui le font sur des sujets sociétaux (mal-bouffe, économie, réchauffement climatique, etc.), et, je trouve ça non productif. Et ça nourrit un mal-être ambiant, dont je me passerais bien, pour ma part. Je me permets donc de commenter alors que j'aurais très bien pu fermer la fenêtre, ne vous en faites pas, je ne prends pas cet article personnellement, ma journée va continuer dans une minute ou deux. Parler du film, de l'acteur et de son personnage, OK, mais de manière "honnête" ou "positive", s'il-vous-plaît.

jorgio69 20/12/2018 à 10:35

C'est Alad3 ??

John Woo 20/12/2018 à 10:25

@Number6
Je ne la connaissais pas cette expression ;)

Number6 20/12/2018 à 09:37

@ dieu qui réalisé volte face

Quoi tu dis jamais je suis joie ? C'est une expression :)

Sinon si c'était pour faire une transposition de Broadway, j'aurais préféré Rob Marshall... Nan je déconne...

John Woo 20/12/2018 à 09:16

Petite coquille "Nous sommes colère"... ;)

votre commentaire