Death Note : le scénariste de la Version Netflix donne enfin quelques détails sur la suite

Christophe Foltzer | 27 novembre 2018
Christophe Foltzer | 27 novembre 2018

Notre métier, c'est pas tous les jours facile. Alors certes, on ne pousse pas de charriots au fond d'une mine, on ne passe pas nos journées vissés sur une chaise derrière un comptoir, mais parfois on doit parler à répétition d'un truc qu'on n'aime pas du tout. Et ça, on ne le souhaite à personne.

Parce que oui, on aimerait bien les voir, nous, les mineurs et les caissiers, à passer leurs journées à dire du bien d'un truc qu'ils détestent parce que peut-être les gens qui vont lire aiment ce dont on parle. Ça demande une abnégation assez exceptionnelle, un déni de soi très marqué et toujours un sourire de circonstance.

C'est un peu de notre âme qui s'en va de façon définitive à chaque fois que ça se produit. Et pourtant, on n'en parle jamais, parce qu'on a un minimum de fierté et qu'on n'a pas envie de rompre la magie du cinéma.

 

photo death noteLe début de la fin

 

Sauf des fois où cela devient vraiment trop dur. Et généralement, ces moments arrivent quand on parle du Death Note de Netflix. Parce que nous sommes de gros, gros fans du manga et de l'animé, voire même des premiers films live et qu'on n'est pas prêts à pardonner au network et à Adam Wingard ce qu'ils ont commis l'an passé.

Le pire, dans tout ça, c'est que le film a été beaucoup regardé et que, fatalement, Netflix a commandé une suite. Un deuxième volet dont ne sait pour le moment pas grand-chose d'ailleurs, si ce n'est qu'il devrait être fait plus ou moins par la même équipe. Dont Greg Russo, qui en a rédigé le scénario et qui vient de révéler au micro de Discussing Films qu'il avait peut-être trouvé une ligne directrice pour l'histoire à venir :

"Il y a des choses merveilleuses dans le manga, beaucoup de personnages extraordinaires sur lesquels travailler et chacun va y apporter sa touche personnelle donc vous ne verrez jamais la même chose. Pour moi, ces personnages font tellement partie de l'histoire que je me vois mal faire une adaptation sans les faire intervenir."

 

Photo Nat WolffUn face-à-face légend.... non, laissez tomber

 

Alors bien sûr, on ne sait pas exactement de qui il parle mais si on réfléchit deux secondes, en plus de Light et L, les deux personnages les plus forts de l'histoire sont Near et Mello. Mais déjà que c'est le bordel dans le face-à-face entre Light et L dans le premier film, on voit mal comment ils pourraient arriver dans le récit de façon harmonieuse. Et ça tombe plutôt bien puisque Russo prend son temps pour rédiger le scénario.

"Je prends vraiment mon temps pour créer et développer chacun des personnages. Chacun va piéger tout le monde, donc c'est vraiment un jeu d'échecs compliqué mais c'est très marrant à écrire."

S'il pouvait arrêter de se marrer cinq minutes pour nous pondre un bon script, ce serait vraiment sympa de sa part. Vous voyez, maintenant, à quel point on souffre en silence certaines fois ?

 

photo death noteAllez, bisous !

commentaires

Jeanne
27/11/2018 à 13:14

Near et Mello, des personnages forts ? Ils sont la plus grosse erreur du manga O.O D'ailleurs j'ai revu l'animé récemment, j'avais oublié à quel point ils appauvrissaient l'histoire...

Jay
27/11/2018 à 13:05

Film moyen-passable un jours de pluie.

Christopher foltzer et Simon "tocard" Riaux, nuls en toutes circonstances. Pauvres de vous mes choux.

Maskimask
27/11/2018 à 12:03

Le premier film est un blasphème malgré une mise en scène Loin d'être nul mais je sens que Greg Russo va faire quelque chose d'intéressant bon courage a lui pour rectifier tout le bordel scénaristiques fait par jeremy Slater et sa clique

Fox McCloud - Rédaction
27/11/2018 à 10:41

Tellement hâte <3

votre commentaire