Glass : Anya Taylor-Joy annonce que la suite d'Incassable sera "épique"

La Rédaction | 10 septembre 2018
La Rédaction | 10 septembre 2018

C’est le 16 janvier que nous découvrirons Glass, dernier chapitre de la trilogie initiée par Incassable. Et pour la comédienne Anya Taylor-Joy, ce qui nous attend sera épique.

Découverte par les amateurs de fantastique atmosphérique dans The Witch, Anya Taylor-Joy est une des jeunes comédiennes les plus talentueuses de sa génération, qui a déjà creusé un sillon remarquable du côté de cinéma de genre, avec Split bien sûr, mais aussi Morgane ou prochainement Les Nouveaux Mutants.

Interviewée par Collider, la comédienne a expliqué que la fabrication du nouveau métrage de M. Night Shyamalan n’était pas une production anodine :

 

photo GlassUn anti-héros légendaire...

 

« Sur le tournage de Split régnait vraiment un sentiment d’aventure et de découverte. Nous accomplissions quelque chose de différent, de bizarre, et c’était très intense. Il y avait un véritable sens de l’aventure sur Split, tandis qu’avec Glass, il s’agit de quelque chose de plus épique.

Chaque jour, tout le monde était tellement content d’être là, conscient d’écrire l’histoire du cinéma. C’est quelque chose. Et puis tout d’un coup, vous découvrez Samuel L. Jackson en costume. Je suis une grande fan, du coup je me suis exclamée : "Oh mon dieu, c’est Elijah Price, c’est dingue !"

J’ai une scène avec lui. C’est fou. Je crois que nous sommes tous tellement excités de participer à ce projet, si reconnaissants de faire partie d’un ensemble aussi monumental. »

Il est intéressant de constater qu’Anya Taylor-Joy appartient peut-être à la première génération à considérer le réalisateur comme un des auteurs classiques constitutifs de sa cinéphilie. On espère que ce dernier lui offrira un rôle plus complexe que celui de prisonnière qui était le sien dans Split.

 

photo, M. Night Shyamalan, Bruce WillisM. Night Shyamalan et Bruce Willis sur le tournage

Tout savoir sur Glass

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
sylvinception
11/09/2018 à 14:01

"Oh mon dieu, c’est Elijah Price, c’est dingue !"
"J’ai une scène avec lui. C’est fou."

Effectivement, ça fout la bave au lèvres... en plus d'être follement original, bref on est pas du tout dans la promo.
(lolZ)

Geoffrey Crété - Rédaction
11/09/2018 à 12:28

@Pseudo1

Remarquez alors qu'on ne parle pas de sa performance (étant donné qu'on trouve Anya Taylor-Joy talentueuse : voir l'intro de l'article), mais de l'écriture du personnage.

Pseudo1
11/09/2018 à 12:18

Vous êtes mauvaises langues, la rédac. Elle était très bien dans Split la gamine, un juste mélange de force et de sensibilité (malgré un background d'enfance un peu poussé qui aurait facilement pu virer à la caricature)

Lord Sinclair
11/09/2018 à 10:20

Bruce a déja l'air de se faire chier. Ca promet...

Zanta
10/09/2018 à 18:13

La pression sur le père Night...
Sa renaissance artistique repose sur le troisième chapitre d'une trilogie, soit l'exercice le plus casse-gueule qui soit.

Andarioch
10/09/2018 à 17:57

Elle était très bien dans split. Pas un grand rôle certes mais elle existait face à McAvoy, ce qui n'est pas un mince exploit

votre commentaire