Gérard Depardieu accusé de viol : Dominique Besnehard le défend avec misogynie

La Rédaction | 31 août 2018 - MAJ : 31/08/2018 13:35
La Rédaction | 31 août 2018 - MAJ : 31/08/2018 13:35

Quelques heures après la mise en cause de Gérard Depardieu, Dominique Besnehard, légendaire agent et producteur du cinéma français, a pris sa défense sur les réseaux sociaux.

Hier, RTL annonçait que Gérard Depardieu était accusé de viol par une actrice de 22 ans. Manifestement, Dominique Besnehard n’accorde aucun crédit à la procédure pour « viols et agressions sexuelles », et remet sévèrement en cause la comédienne qui a déposé plainte contre le comédien.

L’agent déploie une série d’arguments, dans un français maladroit, dont la misogynie s’avère des plus frappantes.

 

photo

 

À ses yeux, la victime présumée n’a pu s’engager dans cette procédure judiciaire (bien connue pour être une intense partie de plaisir) que dans le but de « se faire connaître ». Il est vrai qu’on ne compte plus les superstars à avoir rencontré le public en dénonçant un gang-bang surprise de derrière les fagots.

Dominique Besnehard ne manque bien sûr pas de souligner combien, « De mon temps les jeunes comédiennes apprenaient le théâtre dans un cours et n attendaient pas un rendez vous professionnel au domicile d une star pour l accuser de geste déplacé ». On notera la pudeur du vocable « geste déplacé », bel exemple de sensibilité, qu’on serait à deux doigts de qualifier de litote de compétition.

 

photo

 

Mais le plus intéressant n’est pas tant la rhétorique sexiste de celui qui expliquait, le 2 mars 2018 au micro de CNews, avoir envie de « gifler Caroline de Haas », que les commentaires provoqués par sa publication sur les réseaux sociaux.

Sans surprise, sa déclaration génère quantité de soutiens également discutables, moquant ou accusant une plaignante « en manque de mâles », une « salope », une femme qui aurait été « violée et reviolée » et aurait donc « de la suite dans les idées ». On note également des témoignages soutenant le comédien, expliquant qu’il « pince des fesses en faisant des plaisanteries graveleuses, mais il pince les fesses de tout le monde, femmes, hommes, producteurs ou machinos , et n'utilise pas son pouvoir. JAMAIS. »

Enfin, d’autres témoignages évoquent au contraire le comportement « limite » de la star, évoquant des équipes féminines manifestement peu sereines à l’idée de travailler avec Gérard Depardieu. Pas sûr que l’affaire fasse « psytt » comme le souhaite Dominique Besnehard.

 

photo

 

Depardieu dans Astérix et Obélix : au service de sa majesté

commentaires

Birdy
03/09/2018 à 10:17

@ fuck-the-bisounours "y a qu'aux USA que ça existe encore, pays à des années lumières d'avance par rapport à ces ringards d'européens"

Aux EU, on est poli avec les noirs, mais on leur tire dans le dos. A choisir...

Courageux
01/09/2018 à 09:42

Le courage du rédacteur de ce billet : La rédaction !! Ou la la quelle courage !!

THOMAS
01/09/2018 à 00:05

Il a pas tort pour CAROLINE DE HAAS, qui n'a pas envie de lui en foutre une à celle la !

Babar77
31/08/2018 à 23:25

Il commence par "ces" et non pas par "les". Il désigne donc un groupe DÉFINI.
En reprochant à cet homme de s'exprimer au sujet de certaines femmes (pas toutes évidemment) n'est-ce pas vous qui êtes sexiste du coup?

Simon Riaux - Rédaction
31/08/2018 à 17:38

@nico

Mais on ne se prononce pas (encore heureux), sur l'affaire ou son issue. Et quand bien même Gérard Depardieu sortirait de là totalement blanchi... Les propos de Dominique Besnehard n'en resteraient pas moins sexistes et stupides.

nico
31/08/2018 à 17:26

M. Besnehard ne fait que défendre son pote sans langue de bois,Est ce maladroit? Peut-être. . Certains feraient mieux d'attendre le fin mot de l'histoire, et éviter de se poser en gardiens de la bien-pensance.

fuck-the-bisounours
31/08/2018 à 16:24

Ecranlarge, le site le plus merdique du monde quand il s'agit de poster un 2ème comm...
Je vais donc devoir le diviser en plusieurs messages parce que ça fait une putain d'heure que j'essaie et à chaque putain de fois j'ai droit à un "no sp*m :p" (je mets pas le mot en entier par peur d'être de nouveau bloqué... LOL quoi)

D'accord avec vous monsieur Riaux. Ceci dit il croit à l'innoncence de son ami et donc au fait que cette dame ment. Moi ça me choque pas.

Flash
31/08/2018 à 16:06

Bel article à charge en tout cas.

f-t-b
31/08/2018 à 16:05

IMPOSSIBLE de poster mon comm, j'ai droit à du putain de "no spasm" à chaque fois. Putain que c'est pénible...

jigo
31/08/2018 à 15:52

« De mon temps les jeunes comédiennes apprenaient le théâtre dans un cours et n attendaient pas un rendez vous professionnel au domicile d une star pour l accuser de geste déplacé »

Si c'est pas de la misogynie, je me demande ce que c'est?
A la limite, tu peux avoir un avis perso sur cette comédienne (à tord ou à raison) mais de la à dire que toutes les jeunes comédiennes se comportent de la sorte, oui c'est de la misogynie.

Pour les affaires en cours , la justice tranchera. J'espère juste qu'il n'y aura pas de justice à 2 vitesses, que l'on reconnaisse qui sont les victimes, autant pour les célébrités et aux anonymes qui portent ces affaires au grand jour.

Plus

votre commentaire